Archives mensuelles : août 2009

Pallas. Le corps et le Sport. Babe Didrikson

*

* Babe Didrikson *

* Babe Didrikson *

*

Pallas et l’esprit de compétition.

Pallas et la coordination.

Pallas et le sport, Pallas et le corps.

*

Dans cette catégorie, les exemples de femmes avec un fort placement de Pallas (et le physique en rapport) ne manquent pas.

Après l’exemple de la palladienne Camille, chanteuse à la conjonction Pallas Neptune, Allons à la rencontre de Babe Didrikson, une sportive dont la Pallas Taureau est opposée à Jupiter Scorpion!

*

La fille de Zeus, habile à tous les arts, à toutes les techniques, capable de défaire Arès lui-même au combat, peut très bien symboliser l’excellence, la tactique, la détermination appliquée… les chemins de la victoire.

*

En faisant la loupe sur Pallas pour mieux l’étudier, je tends à l’isoler, mais dans l’exemple qui va suivre (et c’est aussi le cas dans beaucoup d’autres), c’est l’interaction et la combinaison intriquée des différents facteurs astrologiques qui entretient leur force même.

*

Olympics-1932-Javelot

*

Babe Didrikson.

Une incroyable athlète américaine, née le 26 juin 1911 au Texas. Elle remporte 3 médailles d’or aux jeux olympiques, surpasse ses adversaires durant des années, et ce, dans les disciplines les plus variées: basket, course, saut en hauteur, baseball, lutte, natation, boxe, javelot…

Elle débute le golf dans sa vingtaine… et s’impose là aussi comme une championne historique!

*

« You can’t win them all — but you can try. »

(On ne peut les gagner/vaincre tous mais on peut essayer)

Le mental!

*

« The formula for success is simple: practice and concentration then more practice and more concentration. »

(La formule du succès est simple: exercice et concentration suivis de plus d’exercice et de plus de concentration.)

La pratique!

*

Javelot

*

Une médaillée d’or au lancer du javelot!

Pour illustrer Pallas à la longue pique…

Mais ce n’est pas tout! Elle coud elle-même ses vêtements, et compose sa propre tenue de golfeuse; elle va jusqu’à remporter un concours de couture (au Texas en 1931)… Pallas la fileuse!

*

Babe Didrikson Zaharias (après son mariage avec le lutteur professionnel George Zaharias) est-elle un bon exemple de l’influence de Pallas?

Certainement.

Cependant Cérès et Vesta sont également très fortes.

– Jeune, le combiné Saturne-Mars (avec Pluton) la montrant plus ascétique, souligne ces dernières.

– Mature, avec Jupiter élargissant le cadre, on distingue mieux Pallas. (Pallas & Jupiter s’opposent dans son ciel.)

*

Portrait-Coupe

*

Pallas Taureau est conjointe Tête du Dragon, sextile Soleil & Lune et opposée Jupiter.

*

* Ciel de Babe Didrinkson n° 1 *

* Ciel de Babe Didrinkson n° 1 *

*

Comme on l’a vu dans les billets précédents: Pallas & le Palladium et Ebauche du type Pallas d’après le ciel de découverte, le type Pallas est d’autant plus visible lorsqu’il est épaulé dans le thème par les influx Mars et Mercure*.

Et c’est le cas ici comme on peut le voir sur sa carte.

*

" Ciel de Babe *

" Ciel de Babe *

*

*Mars & Mercure avec le Bélier et les Gémeaux; mais aussi Cérès & Pluton avec la Vierge et le Scorpion.

Soit: Mars & Mercure pris dans le sens large. Vus comme la combinaison de leurs traits, ou encore, le mélange des deux types du septénaire:

– Mars, le carré bilieux

– Mercure, le triangle mobile et pointe en bas

Il est curieux de ne constater aucun aspect majeur bien net lié à Uranus (fin Capricorne).

Seulement une vague opposition à Neptune (172°) et un quinconce au Soleil (149°).

L’ascendant (qui m’est inconnu) serait-il lié à Uranus?

Babe, à l’époque où les femmes avaient à peine le droit de transpirer en public, ne manquait pas d’originalité.

*

Portrait-Coupe-02

*

Cependant, plus qu’uranienne, jupitérienne ou martienne… outre ses résultats sportifs fantastiques et la preuve d’un talent hors du commun pour exceller dans des disciplines très variées, elle sut surtout s’imposer sur les terrains où la femme n’était pas admise.

Babe s’affranchit. Babe est pionnière. Elle ouvre la voie dès les années 30, étayant par ses résultats et sa personnalité le combat que mène la femme moderne pour se libérer du carcan des préjugés, pour le libre accès à toutes les disciplines, dans le sport comme dans la vie.

« Golf is a game of coordination, rhythm and grace; women have these to a high degree. »

Le golf repose sur la coordination, le rythme et la grâce; les femmes réunissent tout cela au suprême degré.

Ce pourrait être « la » définition des vertus de Pallas!

Publicités

Ebauche du Type Pallas d’après le Ciel de découverte

 

* Cliché astronomique de Pallas & Pinceau à sec *

* Cliché astronomique de Pallas & Pinceau à sec *

 

1. D’abord, observons le Ciel de découverte de Pallas.

2. Puis, à « l’aveugle », imaginons le masque correspondant à cette carte, en suivant le trait des influx planétaires les plus saillants, touchant à l’Asc., ses Maîtres et les Luminaires.

3. Insistons sur les points permettant d’utiliser les types sans trop se fourvoyer.

4. Enfin, découvrons le portrait (visage & thème) d’une Palladienne.

5. Notes en bas de page.

*

1. Le Ciel de Découverte:

 

Pallas Découverte Map

 

 

Le 28 mars 1802, dans la soirée, à Brème. (Carte établie pour 22h.)

*

  • Olbers [1] a mis le doigt sur Pallas alors qu’il recherchait Cérès -découverte auparavant mais entre-temps « égarée »-, et c’est à la faveur d’une conjonction des deux astéroïdes qu’il doit son heureuse découverte!

Pallas se trouve ainsi liée à Cérès dès l’origine, par la proximité des découvertes dans le temps et dans l’espace.

Le placement de Pallas en Vierge souligne encore le fait: il ne sera pas si facile de parvenir à toujours la distinguer de Cérès dans les effets ou dans les formes.

  • Pallas est conjointe à Uranus, et trigone à la Lune en Verseau.

Beaucoup de ce qui est rapporté de l’effet et du sens de l’astéroïde peut être associé à cette combinaison: la créativité, l’indépendance, la vision sociale novatrice, la femme moderne, la liberté… Ces différentes caractéristiques collent aussi parfaitement avec celles de la Déesse Athéna.

  • Le pôle Vénus / Balance est souligné: Vénus est conjointe au Soleil, à l’opposition d’Uranus, au sextile de la Lune.

Ce pôle Vénus / Balance est « tiré » par les Bélier & Verseau, ce qui restitue encore très bien le « caractère » de la Déesse, plus marquée par les valeurs de civilisation (arts, sciences et communication compris) que par les tentations et artifices d’Eros.

  • Deux oppositions restituent bien les événements historiques et politiques de l’année 1802, telles que les révoltes, ou l’incomplète application de l’abolition de l’esclavage, quand ce n’est pas simplement sa réintroduction [2] par Bonaparte sabrant les colonies:

– Mars Verseau opposé à Jupiter Lion. Il faut « choisir son camp »: l’Empire, la Monarchie, la Monarchie parlementaire, la République, l’Autonomie.

– Saturne Vierge opposé Pluton Poissons. L’émergence d’une nouvelle conscience politique: Minorités / Pouvoir; Pression du Peuple / Dictature.

  • Il reste ce Neptune à l’Ascendant Scorpion (?)

Placé au double carré de l’opposition Mars/Jupiter, et lui-même opposé à Vesta (parfaitement angulaire en VII, en Taureau).

Voilà que surgit tout à coup une trouble passion, ce qui nous éloigne de l’avisée Athéna, à moins qu’il ne s’agisse encore d’un tour stratégique et masqué.

La configuration peut rendre les passes et les échanges territoriaux des grandes puissances, suite à la paix d’Amiens [3] (signée 3 jours avant), évoquer les questions religieuses, la course à l’expansion (par mer: l’Angleterre; ou par terre: Napoléon) ainsi que les appétits financiers décuplés.

*

2.

Tracé du type Pallas d'après la carte de découverte

*

Les notes précédentes cherchent à relever les correspondances entre le ciel de découverte de l’astéroïde Pallas, et la déesse du même nom.

Ici, en écartant tout d’abord les astéroïdes (le temps d’en savoir plus), il s’agit de prêter un visage à cette carte, en se basant sur les aspects les plus précis touchant l’Ascendant, ses maîtres et les Luminaires.

*

Liste des aspects touchant aux marqueurs [4] spécifiques du visage:

*

– L’Ascendant

Conjoint Neptune (6°)

Trigone précis Mercure (118°47′)

– Les Luminaires

Soleil conjoint à Vénus (2°45′) et opposé Uranus (177°)

Lune trigone Uranus (118°20′) et sextile Soleil (64°36)

– Les Maîtres de l’Ascendant Scorpion

Pluton opposition Saturne (175°31′) et conjoint Mercure (7°40′)

Mars opposition Jupiter (177°21′) et carré Neptune (92°)

*

Analyse en 7 points (ça tombe bien, non?!):

*

1. L’Ascendant Scorpion et le Soleil Bélier augurent un profil martial.

2. Hors astéroïdes, de tous les aspects majeurs de ce thème, c’est le trigone de Mercure à la pointe de l’Ascendant qui est le plus précis. Mercure est de plus conjoint à Pluton (le maître d’Asc.). Mercure va compter.

3. Uranus, signalé, va appuyer de sa forme anguleuse et tonique ce combiné Mars-Mercure.

4. Neptune et Vénus  vont adoucir l’ensemble, éclairer le regard, arrondir les pommettes et communiquer la grâce.

5. La Lune et Mars en Verseau en plus d’Uranus Balance (connecté aux 2 luminaires) peuvent prêter un aspect un peu Verseau, plus aiguisé et angélique, venant appuyer Mercure et affiner Mars.

6. Pluton, par sa maîtrise sur l’Ascendant, sa conjonction à Mercure, et son placement au mi-point des luminaires, ajoute sa pâte au type; il compte sans doute pour l’intensité, le sens stratégique, et peut aussi faire lien avec les animaux-totem [5] de la Déesse, la chouette & le serpent.

7. Les influx de Jupiter (sur Mars) et de Saturne (sur Pluton) apparaissent secondaires.

Ils peuvent être marqués de manière plus soutenue… avec l’âge.

Mais le type Pallas « pur » correspond à celui d’une jeune femme (la fille de Zeus).

*

Synthèse:

*

– Le portait suggéré par le thème de découverte de Pallas dessine un combiné Mars-Mercure (ou Mercure-Mars).

– Ce type est harmonisé, modelé et mis en chair (féminisé) par la touche Vénus-Neptune (comprenant la Lune).

– Il est de plus rehaussé, intensifié par Uranus & Pluton.

En notant que:

*

– l’influx de Jupiter (combiné avec ceux de Vénus, Neptune, Lune) peut entraîner la dilatation du type, dans la maturité.

– l’influx Saturne (combiné avec Mercure, Uranus et Pluton) peut au contraire orienter vers un type bien plus sec ou excessivement maigre plus avant dans la vieillesse.

Le type Pallas, tel qu’il transparait dans cette première approche, peut donc essentiellement se présenter sous deux formes [6]. La mince et la dodue! L’effilée et nerveuse (plus Mercure Uranus) ou bien la musculeuse plus posée (plus Mars Neptune). Avec tous les états intermédiaires en fonction des co-dominantes associées.

*

3. Quelques remarques importantes:

*

Avant de voir le premier exemple d’un visage pouvant illustrer le type Pallas, je tiens à rappeler quelques principes utiles dans le maniement des types, afin d’éviter le plus gros  des malentendus.

– Un type pur n’existe pas (ou bien, ce serait rencontrer la Déesse ou le Dieu!!)

– Comme pour les autres types, celui de Pallas peut se présenter dans sa forme plus ou moins dilatée ou rétractée, tonique ou relâchée, etc. Soit en combinaison avec Jupiter ou Saturne, Mars ou Lune, etc.

– Pour qu’un astre influent imprime son cachet et que le type soit bien visible: il est nécessaire que le reste du thème y concoure.

– Retenons qu’un Type planétaire est d’autant plus visible lorsque les co-dominantes se combinent en une forme approchante (comme par exemple dans le cas du type Uranus appuyé par le combiné Mercure-Saturne-Mars).

C’est encore plus vrai pour un type astéroïdal.

En effet, comment le type d’un astéroïde pourrait-il s’afficher de manière bien visible si les planètes marquant le thème forment une combinaison trop contradictoire!?

Ainsi, dans la richesse des formes et dominantes possibles:

Le type Pallas (tel qu’il a été défini et proposé ici) ne peut s’afficher clairement que, si les planètes (Mercure, Mars, Uranus) et leurs signes associés (Gémeaux, Vierge, Verseau, Bélier, Scorpion, Capricorne), composent une trame de forme approchante qui le préfigure!

Il n’est pas nécessaire, bien-sûr, que tous ces facteurs soient réunis, mais leur synthèse formelle  doit  l’emporter sur les autres, afin que le type ainsi épaulé puisse se détacher clairement.

*

4. Exemple d'une Palladienne: la chanteuse Camille

 

Camille-03

 

J’ai feuilleté de nombreuses cartes de personnalités, et j’ai trouvé bien-sûr d’autres exemples de palladiennes (beaucoup parmi les sportives, les journalistes, les femmes d’esprit… elles sont souvent pionnières dans leur spécialité).

J’aurais l’occasion de revenir avec des portraits de personnalités parfois anciennes, lointaines ou étrangères… mais j’ai préféré débuté avec une chanteuse française, fraîche, vive, aux louables impertinences, usant de son art pour adresser la société entière, et illustrant de manière éclatante une Pallas conjointe Neptune en Sagittaire et aspect précis au Soleil Poissons!

Je n’ai même pas son Ascendant, qu’à cela ne tienne! C’est l’exemple parfait pour comprendre pourquoi, dans la foule d’autres influx tissant son thème, le type de l’astéroïde  (mais surtout celui de la Déesse) apparait si clairement.

Camille Dalmais, née le 10 mars 1978 à Paris, auteur-compositeur-interprète… possède déjà sa fiche sur Wikipédia.

Camille-02

 

Je ne vais relever que quelques points:

– Mère enseignante, père musicien.

Elle entre à l’Institut d’études politiques de Paris, mais  aussitôt plonge et se consacre à la musique.

– Vite remarquée par la qualité et l’originalité de ses collaborations (Manset, Murat…) comme de ses réalisations, elle obtient un disque de Platine pour Ta douleur, le prix Constantin, deux victoires de la musique, le prix 2009 dans la catégorie Meilleure artiste féminine

– L’un de ses albums s’intitule Live au Trianon…  et on peut la retrouver à la lettre « c » dans la liste des artistes Blue-Eyed Soul (à l’âme aux yeux bleus) derrière Bowie et avant Kiki Dee.

* Ciel de Camille * (sans l'ascendant!)

* Ciel de Camille * (sans l'ascendant!)

Sans l’ascendant, notre intérêt va surtout se porter sur les aspects aux Luminaires.

Les planètes disposant de ces derniers méritent aussi notre attention.

Tout comme les aspects les plus précis.

Pour faire court, disons que Camille pourrait être:

– Neptunienne

(Avec son Soleil Poissons au carré précis de Neptune.)

– Martienne

(Avec Mars au trigone du Soleil, la Lune & Vénus en Bélier.)

– Vénusienne

(Avec la Lune conjointe Vénus, le Dragon et Pluton en Balance.)

– Uranienne

(Avec Uranus fort au trigone du Soleil)

– Mercurienne

(Avec la Lune conjointe Mercure, ce dernier non loin du Soleil, et Jupiter en Gémeaux.)

– Et même Lunaire

(Avec la Lune en large conjonction du Soleil, Mars Cancer au carré du Soleil, Vénus et Mercure en conjonction de la Lune, et cette dernière, conjointe au Dragon.)

*

Mais rien de tout cela n’est vraiment satisfaisant.

Camille-01

*

* Pallas Athéna dans la statuaire *

* Pallas Athéna dans la statuaire *

*

* Profils gravés de Pallas sur pièces antiques *

* Profils gravés de Pallas sur pièces antiques *

 

Jetons un œil, maintenant, aux aspects de Pallas:

– Carré Soleil (89°43)

– Conjoint Neptune (1°)

– Opposé Jupiter (173°)

– Sextile Pluton (63°)

L’aspect au Soleil est véritablement précis! (moins de 20′ d’orbe.) [7]

Ajouté à ceux la reliant aux deux planètes disposant du Soleil par les Poissons (Neptune & Jupiter):

Pallas sort réellement du lot!

Et son placement au midi pile de la figure, pour un thème dressé au lever du Soleil, ne lui enlève rien.

La force de Mercure, Mars & Uranus dans le faisceau des Co-Dominantes lui permet d’apparaître assez nettement (en n’étant pas trop masquée par d’autres formes planétaires).

On dit de la déesse Pallas Athéna, qu’elle inventa la flûte, afin de consoler les sœurs de la gorgone après sa mort.

A l’image du tambour des anciens bataillons, la musique et le rythme peuvent jouer un rôle non négligeable dans les entreprises les plus valeureuses.

La musique de Pallas (conjointe Neptune et sextile Pluton) est une arme subtile et de longue portée.

L’article précédant Pallas et le Palladium détaille plusieurs points mentionnés ici.

Je reviendrai bientôt sur le type Pallas dans un volet d’inspiration plus mythologique, avec d’autres exemples de Palladiennes.

5. Notes

(Qui doivent beaucoup aux données de Wikipédia.)

[1] Heinrich Wilhelm Matthaus Olbers, né le 11 octobre 1758 à Arbergen. Astronome, médecin et physicien allemand. « La nuit, il consacre une grande partie de son temps libre à faire des observations astronomiques. »

Les 4 astéroïdes sont en vedette dans son thème mais Pallas tient le pompon:

– Soleil conj. Junon en Balance, opposés à Cérès Bélier.

– Vesta Cancer carré Mercure Vierge

– Et Pallas conj. Uranus Poissons! opposant Vénus (qui dispose du Soleil et de Mercure).

Ce placement de Pallas semble idéal pour signer le thème d’un astronome-découvreur!

[2] Révolte à Saint-Domingue (Haïti) menée par Toussaint Louverture. Bonaparte écrase la rébellion et rétablit l’esclavage dans les colonies françaises.

[3] La paix d’Amiens signée le 25 mars 1802, met fin à la deuxième coalition (Royaume-Uni, Russie, Turquie) contre la France. Le Royaume-Uni restitue à la France toutes les colonies dont elle s’était emparée, mais garde Ceylan et l’île de la Trinité, enlevés aux alliés espagnols et hollandais de la France.

[4] Les marqueurs astrologiques spécifiques du visage sont les points les plus réceptifs et influents de la carte du ciel d’un sujet quant à sa physionomie.

Après l’étude de l’Ascendant (ou en son absence quand l’heure est inconnue), ce sont surtout les aspects aux Luminaires, leur position, ainsi que l’état céleste de leurs « dispositeurs ».

Les aspects les plus précis du thème réclament une attention particulière car les planètes qu’ils mettent à l’honneur tendent à s’inscrire sur le visage.

[5] A propos des attributs de la Déesse Pallas Athéna, on peut remarquer un parallèle flagrant avec ceux de Mars (la lance ou longue pique, le bouclier, le casque).

Avec le serpent, elle se rapproche d’Hermès/Mercure et de son caducée. Le reptile conjugué avec l’oiseau des nuits la chouette mènent à la Lune mais surtout à Pluton/Hadès.

Je reviendrai sur l’analyse des attributs de la Déesse, mais on peut déjà noter le « treillage » Mars-Mercure qui l’environne.

[6] A Propos des deux formes du type Pallas: c’est l’occasion de faire un clin d’œil aux travaux passionnants du docteur Léon Vannier. Dans son ouvrage La Typologie (Editions Boiron, 1989), il distingue un type Minerve. Plus massive, rougeaude et autoritaire; il la décrit comme Mars-Jupiter-Lune. Ce n’est plus la Fille de Jupiter mais plutôt la Matrone! Exit les influences aiguisées de Mercure-Uranus; exit les influx d’équilibre et d’harmonie Vénusiens, et ne parlons même pas des effets subtils de résonance Lune-Neptune.

[7] Je reviens sur l’importance des aspects les plus précis (voir note [4]), ils deviennent réellement déterminants quant au physique s’ils touchent à l’ascendant, à ses maîtres ou aux Luminaires.

*

**

*

Tsilikat


%d blogueurs aiment cette page :