« AstroTypo » Quèsaco?

 

.

***

Astrotypo…
Une police de caractères ?
Un sudoku pour borgnes trottineurs ?
C’est simplement de la typologie planétaire rapportée aux visages.

(Hum… super simple… et puis, clair en plus…)

*

Ce que… n’est pas l’Astrotypo :

Ce n’est pas la métoposcopie de Cardan, cet astrologue mathématicien, brillant inventeur… qui distinguait 800 points sur la face et associait rides et autres indices du visage aux planètes.

cardan-metoposcopie-copie

Ce n’est pas la physiognomonie de Giambattista della Porta, puis de Lavater ou encore de Le Brun, avec ses dérivations de l’animal à l’homme, dont s’est gaussé avec talent le caricaturiste Grandville.

Porta

Porta

**

*

porta-sheep-face

**

*

**

*

Lavater

**

*

Le Brun

**

*

2 savoureuses œuvres de Grandville maintenant:

*

grandville-delhomme-a-la-be

**

*

grandville-du-chien-alhomme

**

*

Ce n’est pas la morphopsychologie forgée par Corman autour de l’idée du couple expansion/contraction du visage comme un effet de l’adaptation à l’environnement.

*

**

Corman

*

Ce n’est pas une simple caractérologie même si médecins et praticiens divers ont usé de ses tours pour cerner le tempérament d’après l’apparence, dans la recherche du diagnostic pour orienter leurs prescriptions.

*

L’astrotypo permet de discerner sur le Visage les Formes associées aux Planètes.

*

A chaque entité planétaire est associé un portrait dont le détail est livré par les textes homériques, par ceux d’Hésiode puis ceux des tragédiens antiques.

La statuaire, les pièces gravées, les arts en général ont repris et transmis ces canons.

*

**

Hommes & Lunes - Magritte

*

Chaque divinité, par ses attributs, mais aussi par son physique, ses traits, tend à représenter une valeur humaine : Mars la guerre, Vénus l’amour, Jupiter l’ordre, Mercure les échanges, etc.

L’astrotypo use des planches-Types héritées du travail antérieur sur la question.

Les planches constituent des approximations, perfectibles… en sachant que toute image reste une interprétation.

La plus grande facilité de traitement des données ajoutée à une plus large base d’astrophiles..

(Soit les personnes s’intéressant à l’astrologie) ..permettent de proposer des travaux de recherche des corrélations entre les planètes visibles sur le visage, et celles constituant la Dominante du thème natal correspondant.

Les travaux antérieurs (de grande valeur parfois) s’écartaient souvent de l’astrologie pour mieux convaincre en n’apparaissant pas derechef anti-scientifiques.

*

L'Origine du Réalisme Socaliste, Komar er Melamid, 1982

L'Origine du Réalisme Socialiste, Komar er Melamid, 1982

*

La roue tourne et il est possible à chacun de tester pour forger son opinion.

L’astrotypo (dénomination discutable mais courte et sympathique) reprend la base septénaire de l’astrologie traditionnelle; les trans-saturniennes sont d’abord perçues comme le fruit d’une combinaison des 7 types planétaires de base.

*

*

Au long des changements inscrits sur le visage durant l’existence, l’astrotypo permet aussi d’étudier la rotation des dominantes en fonction des âges planétaires.

Un jupitérien caractérisé de 50 ans, épanoui, actif et fleuri, présentait d’autres traits dans sa vingtaine ; de même, un saturnien plus sévère a connu quelques douceurs et présenté une physionomie en rapport quand il était plus jeune, surtout si Mercure ou Vénus participent à sa dominante.

Rappelons qu’il n’est pas plus curieux (pour l’astrophile du moins) de voir que les planètes inscrites sur le visage recoupent celles du thème natal, que de constater que les astres baptisés par des scientifiques du nom d’une divinité gréco-romaine, produisent bien les effets attendus, ceux associés à la divinité/planète en question.

Il n’est plus jugé curieux de même, en astrologie,  de vérifier que les attributs mythologiques et autres caractéristiques attachés au nom et à la geste de l’astre considéré, viennent colorer et détailler l’événement, le sujet étudié…

Cela pour dire que l’astrophile est à même de concevoir que, et sans se révulser (Smile), les caractéristiques qu’il associe aux astres puis qu’il soupèse et évalue à travers la carte du ciel, peuvent être attachées à des formes-types, qu’il est possible de relever sur le visage.

*

Ces formes type sont les portraits du Panthéon gréco-romain, soit le visage des divinités
articulant le  nom même des planètes.

*

Puisqu’un sculpteur pouvait facilement hésiter (et confondre) avant de tailler les traits d’un Zeus ou bien d’un Poséidon ; puisqu’il est toujours facile aujourd’hui d’hésiter devant un portrait sans attribut indiciel visible…

Il va de soi que des pièges, auxquels répondent des finesses, sillonnent et ponctuent l’astrotypo.

– A nous de déjouer les premiers en cultivant les secondes !

*

Pour exemple, Jupiter, Neptune et Pluton sont représentés le plus souvent avec le même cadre de visage (ils sont frères après tout) :

– Jupiter rassemble les traits les mieux organisés;

– Neptune lui ressemble en plus flou;

– et Pluton en plus tourmenté…

*

**

*

Voilà de quoi s’escrimer… les nuances font l’image avant de faire les mots; on retrouve ce genre de dilemme avec par exemple, les nuances distinguant Uranus du combiné Mercure-Saturne:

Distinguo entre Mercure + Saturne / et Uranus ou le Verseau

(Avec dans l’ordre:  Mercure, Saturne, Mercure-Saturne; puis Uranus-Femme, Verseau, Uranus.)

**

*

Bientôt 2 ans que tourne ce blog dédié à l’astrotypo

*

– Ayant posé.. (restons modeste, je m’appuie sur les travaux essentiels d’illustres prédécesseurs: Paul-Clément Jagot en tête, mais aussi le Dr Léon Vannier; et bien d’autres), ..les bases typiques du Septénaire planétaire;

– Avec lesquelles j’ai ensuite tenté de formuler le Type des trans-saturniennes (Uranus, Neptune et Pluton);

– Dans le feu virevoltant des découvertes astronomiques et de leur intégration, peu-à-peu, à la trame astrologique, j’en suis venu aussi à traiter les « Types Astéroïdaux » (Pallas, Junon, Cérès, Chiron… et bientôt Vesta également).

L’approche typique de ces objets m’a grandement aidé à mieux les distinguer, à prendre conscience du tissage élaboré qui les relie au canevas global du zodiaque, avec leurs différentes correspondances et résonances… Beaucoup les négligent encore, arguant du fait que s’intéresser à cette multitude, détourne d’une pratique sereine de l’astrologie.

Pourtant, à l’approche, ces « nouveaux » objets (certains comme Cérès sont connus depuis des siècles) ne sont pas si « sauvages ». A leur contact, on en apprend beaucoup sur… les 7 astres de base, qu’ils viennent éclairer, détailler, affiner.

– Je continuerai également à présenter (et représenter) les Types Zodiacaux. Le Signe Solaire est  quelque peu victime de sa trop « bonne presse » (avec l’excès d’horoscopes dérisoirement réalisés…)

Alors que faire de beaux Horoscopes peut constituer un ‘Art’: Poésie, inspiration, concision…embrasser l’essentiel, puis le « précipiter » de façon visionnaire… Je l’accorde volontiers: c’est difficile, assez rare et c’est très mal payé (smile).

.

En vous Saluant, et vous remerciant… pour m’avoir lu si loin _Smile

**

*

– Lien vers le Syllabaire Planétaire présentant dans le détail chacun des Types Planétaires

.

*

**

*

Tsilikat


11 responses to “« AstroTypo » Quèsaco?

  • Tsilikat

    Un peu strict et tendu… mais je ne demande qu’à arrondir.
    La canne à pêche et le tourbillon du crochet… la joie de l’enfant.

  • Tsilikat

    Le Type Uranus est très proche du combiné Saturne/Mercure.

  • Casanova (3) de Mars à Pluton, la Ligne de Fonte « CosmiCaravan

    […] qu’elle entretient avec la configuration dominante du thème natal correspondant. (Voir la page Astrotypo […]

  • Tsilikat

    Hello

    Déjà 1 an que la cosmicaravan parcourt les voies perlées de l’astroweb cinésidéral.
    Il faut bien cela pour se situer…

    Cette année, je vais préciser la relation entre les types planétaires discernables sur le visage, et la configuration du thème natal correspondant:

    – soit de l’astrotypo [in ze flesh]!

    Je vais sans doute être assez décousu (surtout au début)…

    – en commençant par de petits blocs de « leçons », sortes de rébus de difficulté croissante, de manière à pouvoir « se faire l’œil »;

    – en essayant différentes « présentations », pour le plaisir d’explorer les façons possibles, avant de voir ce qui fuse le mieux.

    J’ai encore quelques petites tâches préparatoires à terminer…

    Mais à tout bientôt sur Cosmicaravan pour de « vraies » p’tites leçons d’astrotypo

  • Kay Francis -Etoile des années 30- « CosmiCaravan

    […] Toujours sur le retour de Neptune (voir La curieuse éminence de l’homme chauve); et sur les jeux de Mercure et Vénus (voir les Planches); quant à l’astrotypo en rapport avec Neptune, il y a le long astrotypo quésaco. […]

  • Tsilikat

    Hello

    Je viens de compléter (en tentant de l’embellir _smile) cette page de présentation de ce qu’est, ou se veut, l’Astrotypo.

    Après presque 2 ans à sillonner les allées (caillouteuses) de l’Espace sidéral, à bord de la Cosmi-CARA-van…

    *

    Au Plaisir

    *

    Tsilikat

  • Tsilikat

    Hello

    Les débuts d’année favorisent l’ambition d’avancée des travaux de toutes sortes. 2011 inaugure la seconde décade de ces nouveaux siècle & millénaire. Avec Uranus (en plus de Jupiter) sautant en Bélier, en plus de la plongée de Neptune en Poissons, 2011 promet d’intéressantes nouvelles perspectives.

    Cela dit…

    J’annonce (audacieusement) les volets que je souhaite traiter cette année:

    – Mise en place progressive des galeries présentant « l’alphabet des formes planétaires & zodiacales »;

    Soit la présentation aisément consultable (par page dédiée) des Types planétaires & zodiacaux (planches, variantes et principales caractéristiques).

    Chaque Type sera illustré par les planches d’auteurs de différentes époques (en plus des miennes), avec quelques commentaires.

    C’est l’occasion de citer et saluer mes principales sources d’inspiration, de proposer un regard croisé encore plus riche (les variantes permettent des comparaisons bien utiles pour se pénétrer des principes actifs, et parvenir à mieux « capturer » l’essence des formes malgré leurs habits changeants. La vision des variantes historiques est en outre idéale pour mesurer à quel point notre perception est conditionnée par la période vécue.

    (Le présent, en quelque sorte, altère la définition du « vrai » ou probable; et chaque époque semble s’offrir sous la pellicule d’un « filtre » spécifique, qui la date, la déforme et particularise… Je détaillerai _smile.)

    *
    **
    *

    – En parallèle, je commencerai à présenter « la plate-forme » astro-logique depuis laquelle je manœuvre dans cette approche Astrotypo.

    L’astrologie est entrée dans une phase de floraison exceptionnelle et complexe; les mouvements & écoles diverses voient le jour; la mise en réseau via Internet des acteurs autrefois isolés, commence à produire des effets en cascade, et cette progression des échanges accélère l’intégration des connaissance à l’échelle planétaire: un phénomène d’une telle ampleur et s’actionnant à une telle vitesse est du jamais vu dans l’histoire de l’Art d’Uranie: Dans seulement 20 ans, le visage de l’Astrologie aura profondément changé; le gouffre qui la sépare encore des connaissances communément respectées sera grandement comblé; les progrès en terme de précision et ses différentes applications vont « exploser ».

    Dans ce contexte à évolution rapide, je dois préciser le plateau depuis lequel je travaille, d’autant qu’il est appelé lui-même à grandement se modifier au contact d’idées nouvelles et de ma capacité à les intégrer.

    *
    **
    *

    En résumé, l’astrotypo 2011:

    1. La galerie des Types
    2. La plate-forme astro-logique

    Belle Année à vous !!

    *

    Lien vers un Post détaillant plus précisément le Programme 2011:

    https://cosmicaravan.wordpress.com/2011/01/09/programme-astrotypo-2011/

  • hélène

    je découvre et je suis curieuse de lire la suite…
    par petits bouts ^^

  • Tsilikat

    Hello Hélène

    Merci de votre intérêt, vive la curiosité, smile: et « les petits bouts » sont parfaits car jusqu’ici, j’y suis allé au pavé… fallait poser les voies. Je vais essayer à présent de proposer des formats plus resserrés, loll: mais en attendant, c’est cool de picorer

    Smile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :