Manuel Torre – El Cantaor

Un article pour saluer la mémoire d’un grand chanteur gitan espagnol de Flamenco et de ‘cante jondo’;

Pour parler du ‘duende’ magique qui enivre de transe tout l’auditoire jusqu’au plus blasé;

Pour mesurer l’impact du premier essor de l’industrie du disque dans l’émergence de nombreux genres musicaux…

Ou encore, pour situer astrologiquement les liens qui peuvent rattacher le Blues, la Samba, le Fado… avec le Flamenco.

Manuel Torre est un chanteur (cantaor et auteur de cantes) flamenco gitan espagnol, né à Jerez de la Frontera (Espagne), le 5 décembre 1878.


Il rencontre Enrique el Mellizo* qui l’initie au chant flamenco et dont il reprend le répertoire. Il enregistre ses premiers disques en 1909.


Considéré comme l’un des plus influents cantaors gitans du début du XXe siècle, sur scène sa voix pénétrait le coeur du public pour y rester logée.

C’est à son propos que Garcia Lorca parla pour la première fois de « Duende », soit l’effet de transe produit par le chant flamenco ou cante, que Manuel Torre expliquait simplement:

« Tout ce qui possède des sons noirs a du Duende ».

Manuel Torre

Spécialiste des chants primitifs dits profonds (en gorge, du coeur et des tripes): soit le cante Jondo.

Selon Pericón de Cádiz,  » quand ses sonorités t’entraient dans l’oreille, elles ne te quittaient pas de trois semaines « .

Manuel Torre a enregistré 49 cantes flamenco en 1909, 1922, 1929 et 1931. Indigent sur la fin (car aphone et atteint de tuberculose), il meurt le 21 juillet 1933 dans son fauteuil.

Ciel de Manuel Torre

*Enrique el Mellizo est un chanteur (cantaor) espagnol de flamenco né à Cadix, le 1er décembre 1848 (30 ans d’écart avec M. Torre: tous deux sont Sagittaire), et mort à Séville le 30 mai 1906 (tuberculose).

Portrait & Ciel de Enrique el Mellizo.


Il n’a laissé à la postérité aucun disque ni enregistrement, le souvenir de son œuvre repose uniquement sur la beauté grandiose et enveloppante qu’elle diffusait : Manuel Torre pleura la première fois qu’il l’entendit chanter.

Auscultons les années autour de la naissance de Manuel Torre, selon une perspective astrologique mondiale…


Avec Pluton & Neptune en Taureau, d’une part, en plus d’Uranus en Vierge, on devine assez facilement la voracité (Taureau Pluton) de Terres et de leurs richesses, des colonisateurs occidentaux (Uranus Vierge + Exil de Pluton Taureau)…

Plus difficile était d’y percevoir les premiers pas de l’industrie du disque:

1878
Pour faire simple, c’est le grand bal de l’Europe colonialiste.

L’Afrique, bien-sûr, est de toutes les expéditions; les Britanniques font la guerre aux Afghans; les colons français pillent et violentent les Canaques.

ça bouge aussi partout ailleurs: nombreuses et fréquentes sont les opérations navales et militaires…

Beaucoup de futurs peintres vont naitre en 1878.

En Espagne, c’est la restauration bourbonienne: soit la fin de la première République et l’arrivée d’Alphonse XII sur le trône d’Espagne.

Une période de relative stabilité, vite minée par la trop faible redistribution des richesses de ce modèle libéral adoubé par l’église (crise agraire, nationalismes, retard industriel, grèves, anarchisme…).

Malgré l’ouverture culturelle au monde que connait le pays, la décadence couronnée conduira à la dictature de Rivera (dès 1923).
Manuel Torre étant né en fin d’année (Soleil Sagittaire), voyons aussi l’année suivante:

1879
La guerre des Zoulous en Afrique du Sud dès janvier. Au printemps, c’est la guerre du Pacifique: Pérou, Chili et Bolivie se disputent les gisements de nitrate du désert d’Atacama.

C’est aussi la guerre du désert où l’Argentine conquiert le sud de la Pampa…

Encore beaucoup de naissances de futurs peintres, auxquelles s’ajoutent celles de futurs musiciens… Plus une large pincée de révolutionnaires, dès le berceau.

Les premiers 78 tours du Monde:


Emile Berliner, né le 20 mai 1851 , est un ingénieur allemand naturalisé américain, spécialisé dans l’électricité et l’acoustique.

En 1887, il invente le gramophone, qui enregistre le son sur un disque plat. Ayant l’avantage de pouvoir se reproduire facilement par pressage et de se ranger dans un plus petit espace
Il peut alors commencer à fabriquer des disques en quantités importantes et enregistre vite de nombreux artistes.

Commercialisé dès 1894, l’essor du gramophone et des disques se décuplera au long de la première guerre mondiale.


Le disque 78 tours est un disque phonographique généralement couvert de gomme laque noire, qui tourne à environ 78 tours par minute. Il constitue le principal support de diffusion de la musique enregistrée de la première moitié du XXe siècle.

Les années 1920 et 1930 virent donc l’apparition de l’industrie du disque. Le premier disque blues afro-américain à être commercialisé fut celui d’une femme, Mamie Smith, en 1920. Une artiste américaine, née le 26 mai 1891 à Cincinnati (Ohio).

Crazy Blues, une chanson signée Bradford, qu’elle enregistre à New York le 10 août 1920.

Ciel & portrait de Mamie Smith.

C’est le premier disque blues enregistré, ce qui marque un tournant dans l’Histoire du genre; il se vend à 75 000 exemplaires en un mois. Soit le premier disque vraiment blues et faisant un hit.

Un enregistrement réalisé au moment du transit de Saturne sur lui-même, en Vierge, dans le Ciel de Mamie Smith. (Neptune est passé des Gémeaux au Lion. Et Pluton, des Gémeaux au Cancer.)

La première samba enregistrée est Pelo telefone, en 1916, par le chanteur Donga (Brésil).

Dans les années 1920 et 1930, une série d’enregistrements de fado de Coimbra (Portugal) connurent un certain succès.

José Malhoa – Fado -Tableau.

Bref: l’essor de l’industrie du disque (années 20 & 30) coïncide naturellement avec le développement de nombreux genres musicaux, parfois, préexistants, et qui vont pouvoir fleurir aux 4 coins du monde.

Le même Ciel (soit les configurations planétaires lourdes et durables) teintent ainsi, d’une même sorte d’humeur le Flamenco, le Blues, la Samba ou le Fado…

La bulle Neptune Chiron Taureau.

Le ‘Neptune collé Chiron Taureau’, formant le grand Triangle de Terre avec Uranus & Mercure, placé dans la Maison solaire VI du travail et du quotidien (pouvant facilement évoquer l’univers des bars et tavernes où l’artiste se produit à ses débuts)…

Un bloc ‘Neptune Chiron Taureau’ d’autant souligné car également en aspect au Jupiter Verseau (carré), Maître du signe solaire Sagittaire de Torre.

Le signe de la voix et du chant (le Taureau) accueillant l’astre de la musique et de la transe (Neptune) en compagnie de Chiron, lui-même maître es Musique, et symbole de la douleur inhérente à l’existence…

Manuel Torre Map O2

A propos du Duende:


Le Flamenco convoque les flammes et le Feu du coeur. Torre est Sagittaire comme El Mellizo, son maître… Comme Paco de Lucia, Sagittaire également mais juste pour dire.


Vénus collée au Soleil de Torre ajoute encore au don du chant. Le Feu du Flamenco est aussi nourri par toutes ces Lunes, derrière Cérès en Bélier et Maison solaire V. (puis VI.) Pendant que la Queue du Dragon se tient bien au chaud en Lion.


Bon, le Flamenco & les flammes, d’accord! Mais d’où s’écoule alors cette noirceur, bien palpable, et que le Feu se doit justement de dissoudre? Pas des signes de Feu, c’est certain:


Ici, le plus souvent, on retrouve le signe du Scorpion. Avec la force des Mars, Uranus & Pluton… Dans le Ciel de M. Torre, les sons noirs qui fabriquent précisément le fameux duende peuvent sans-doute être reliés à son Mars Scorpion, nu d’aspects, au centre de sa Maison solaire XII.


Le vrai cantaor doit rassembler et tenir ses démons afin de les brûler vifs.


Et on remarque le soutien par trigone précis de Lilith vraie (en Bélier et M. Solaire V.) à la conjonction Soleil Vénus du Sagittaire.
Un soutien lilithien qui permet (peut-être) d’expliquer le miracle de la voix de Manuel Torre:

C’est qu’il ne suffit pas de balancer sa peine et ses regrets, même en en faisant des tonnes; il faut encore parvenir à réduire en cendres les démons responsables, qui logent commodément au fond du coeur.


El cantaor y parvient de tout son souffle, et quand on l’écoute, on n’est pas seulement gêné ou peiné pour lui; mais tout au contraire, notre coeur profite à son tour de sa voix de phénix qui brûle jusqu’à l’ombre de nos diables propres.


C’est la même chose dans le blues ou le fado: quand la voix exprime les sentiments sincères, douloureux et profonds, on quitte le concours de grandes gueules, et notre coeur s’entrouvre, telle la Mer rouge.

Bisextile Vesta Pluton Saturne: la piste du Duende.

En intégrant Vesta (la flamme qui ne doit pas s’éteindre), on peut remonter une autre piste pour expliquer ce duende magistral reconnu chez Torre le premier par le poète Garcia Lorca:

Située en Cancer (et M. solaire VIII), Vesta forme un bisextile avec Pluton Taureau et Saturne Poissons.

L’ensemble (en plus du carré à la Lune Bélier, Maîtresse par le Cancer) peut arriver à restituer la transe, l’hypnose, l’abandon, le plongeon ou le vol au-dessus de l’abîme…

Les soubresauts de l’instinct quand il touche au sacré: le fameux, car sensationnel duende… Qui n’aboutit qu’à du bruit et des sentiments affreux s’il est contrefait.

Le Ciel utilise goulûment les astéroïdes pour répéter (holographiquement) les informations les plus pertinentes, déjà présentées par les planètes.

Pilotage du chant par Pallas & Junon.

Le centre d’aiguillage pour de belles notes et des émotions fortes:
La conjonction Pallas Junon angulaire, au Fond du Ciel en Poissons, pour un Soleil Sagittaire placé au Lever.

Lorsqu’on laisse s’inscrire les interaspects de plus d’objets célestes, le Ciel de Torre s’orne de grands Triangles et même de plusieurs « cerfs-volants ». Et c’est justement la conjonction Pallas Junon qui en marque la tête. J’avais précédemment noté le pouvoir que semble détenir Pallas dans les finesses que requiert le contrôle vocal. (Vous pouvez lire à ce propos l’étude CC sur les Grands Ténors & Neptune.)

Pallas située en Poissons et secteur solaire IV, son goût déjà sûr se trouve encore conforté par celui de Junon: un placement exceptionnel pour piloter son chant.
Et il faut bien cela pour tenir la note juste, alors qu’on la pousse jusqu’au bas du ravin; idem pour soutenir l’émotion forte à rebriser le coeur… Sans lâcher la rampe ni perdre la justesse ou complètement sa voix.

Jupiter et Rahu Verseau.

J’ai peu parlé du Jupiter Verseau, Maître du signe solaire Sagittaire où Vénus embrasse son Soleil.

Son seul aspect est le carré à ‘Chiron Neptune Taureau’: il confirme le ‘maître cantaor’, sa personnalité excentrique, folle de liberté…

On lui doit sans-doute l’enregistrement de son œuvre alors que la technologie le permettant devient tout juste accessible.

Manuel Torre – El cantaor.

Quelques lianes pour rebondir sur le duende:

Publicité

À propos de Tsilikat

Astrologue, astrophile, astrocat... de gouttière. ... engagé dans le rébus miroitant des correspondances entre le Ciel & ses reflets, les planètes & l'apparence; le physique, le sensible et la lumière: la Typologie Planétaire. Voir tous les articles par Tsilikat

4 responses to “Manuel Torre – El Cantaor

  • Tsilikat

    Bonsoir

    ça boum?

    Le covidou nous a chipé le Carnaval et ses sambas merveilleuses;
    Mais il reste le flamenco et le cante Jondo…
    Quitte à pleurer, ça fait danser les larmes.

    Belles flammes à Tous!

  • Lunesoleil

    Neptune t’aurait inspiré à revenir dans le bal masqué .
    Très spécial, la vie de gitan

    J’ai trouvé la chaîne de Manuel Torre 💃🕺

  • Tsilikat

    Bonjour Lune So

    Bien vu! Après une année passée munis d’un masque, c’est sans doute le Carnaval le plus long connu par l’humanité: c’est bien dommage que la mort et les torves politiciens en règlent la danse mais pendant et après le carnage, avoir de l’espoir c’est avoir du courage.

    A plus plus

  • Tsilikat

    Bonjour
    .

    Manuel Torre est de la génération Neptune Taureau…
    – une combo si plastique qu’elle est jugée très favorable aux arts…
    .

    Je rappelle le lien vers l’étude CC de Neptune en Taureau:

    Neptune en Taureau

    Dus dus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :