Kit de Lecture Astrotypo

.

Le Relevé des Influx Planétaires Visibles
 & le Distinguo avec l’Election de la Dominante
Autour du Thème & des Portraits de Jim Carrey

*

En Astrotypo[1], les principaux indices de valorisation planétaire & zodiacale sont proches de ceux couramment inspectés par l’Astrologie. Mais le corps n’étant pas tout l’être ; ni le visage, tout le corps… l’attention peut se porter sur d’autres points et dans un ordre différent que lors de l’élection classique de la Dominante.
Au-delà des pistes habituelles telles la Dignité ou l’Angularité des astres… les considérations qui vont suivre se placent dans la perspective d’un « contact » analogique entre le thème natal et le corps physique correspondant.

*
Rappel [condensé en 9 points] des mécanismes de valorisation distinctifs de l’Astrotypo :

.

. La Pointe de l’Ascendant reste l’antenne la plus sensible quant au physique ; les astres qui l’aspectent tendent à s’inscrire sur le visage.

. De même pour les aspects aux Maîtres de l’ascendant…

. Comme à l’adresse des Luminaires (le Soleil & la Lune).

. La visibilité d’un astre est renforcée par la précision de ses aspects. Cela d’autant plus, bien sûr, lorsqu’il aspecte la cuspide de I., ses Maîtres ou les Luminaires.

. Un Type[2]  planétaire est fortifié par les signes & Maisons associés s’ils sont valorisés (par ex. : L’inscription du Type Solaire profitera d’un signe du Lion éminent & d’une maison V. bien garnie).

. Au physique, sur un visage, tous les influx sont présents et se mêlent. Seuls les plus valorisés se distinguent. Et ce, d’autant plus clairement quand ils sont soutenus par des combinés planétaires de forme approchante (par ex. : la visibilité du Type Neptune est  favorisée par le combiné Lune Vénus, s’il est suffisamment saillant par ailleurs).

. A l’inverse, un influx prometteur sur la carte du Ciel peut se trouver masqué, dilué, contrarié… s’il est surpassé par une coalition planétaire & zodiacale d’effet antagoniste (par ex. : un Uranus puissant –habituellement aigu & compressé dans les formes- qui ne s’inscrit pas nettement au physique lorsqu’il est contredit par un réseau Lune Neptune Poissons Jupiter Cancer… qui le nappe jusqu’à l’engloutir).

. Les formes, les traits physiques associés analogiquement à un astre sont susceptibles de varier considérablement en fonction du lieu et même de l’époque. Ainsi, une vénusienne japonaise différa de son homologue allemande ; de même pour un solaire du 18e siècle si on le compare avec un contemporain. Cependant, dans les bornes d’une gamme de formes humainement possibles, attachées à une population, dans une aire géographique et une époque données : la vénusienne présentera (parmi de nombreux autres indices) des cils plus longs ; et le solaire, un regard plus rayonnant.

. Un Type planétaire n’est jamais pur. Un Type planétaire n’est jamais seul. Et l’âge vient encore modifier le podium des influences visibles.

.

[1] L’astrotypo permet de “lire” les planètes inscrites sur le visage (reconnaissance des formes associées analogiquement aux planètes et signes zodiacaux).
L’aller-retour du visage au thème natal correspondant permet de corriger la lecture, d’affiner et de mieux embrasser les deux tableaux : le Ciel & le Visage.

[2] « La typologie : outil ou résultat ? Pour franchir le fossé entre la diversité humaine et la généralité exigée par la science, la caractérologie consiste pour une grande part à établir un objet intermédiaire : une typologie qui par un côté tire chaque homme vers un modèle humain général et par l’autre laisse ouvert l’accès aux individualités irréductibles à ce modèle. » [Wikipédia]

..

*

Dans l’idée de démêler et nuancer les notions précédentes, j’ai choisi pour exemple Jim Carrey. L’acteur aux traits extrêmement mobiles possède de multiples facettes, que rendent bien les nombreux astres candidats à la Dominante dans son Thème.

.

.

Éléments Biographiques :

(Wikipédia)

Jim Carrey (carte) est un acteur, humoriste, scénariste et producteur de cinéma canado-américain, né le 17 janvier 1962 à Newmarket, en Ontario (Canada).
Doté d’une incroyable plasticité, Carrey s’est fait connaître au cinéma grâce à des rôles basés sur un humour gestuel et de nombreuses grimaces (Ace Ventura, détective pour chiens et chats, The Mask, Dumb and Dumber ou Bruce tout-puissant).

.

.

Fils d’un musicien de jazz  (ainsi que comptable), il fut élevé dans une famille catholique d’origine franco-canadienne et écossaise (à l’origine le nom était Carré [et nous en retrouverons toute une pile dans son thème], sa famille française est originaire de Saint-Malo).

.

Jim Carrey - Jerry Lewis - Jack Lemmon

.

Le style qu’il adopte dans ses films comiques évoque les procédés comiques et visuels de Tex Avery, ou de Jerry Lewis (carte), pour lequel il confesse d’ailleurs son admiration. Son jeu de mimiques, même s’il est bien plus accentué, son physique, comme son parcours entre humour potache & rôles plus tourmentés,  peuvent également rappeler l’acteur Jack Lemmon (carte).

Le thème de Lemmon n’est d’ailleurs pas sans écho avec celui de Jim Carrey, tout en approchant étrangement celui de Jerry Lewis !

.

Mais quelles sont les Dominantes Planétaires de "Mistery Man" ???

..

*

Comme nous allons pouvoir l’observer, juste en dessous, le Thème de Jim Carrey brouille les pistes au sujet de la « Dominante Planétaire ».

Établir laquelle des planètes est la plus influente sur la carte du Ciel -celle qui mène le bal & donne le la- constitue une opération pleine de subtilités. Il n’existe pas de méthode miracle qui serait unique ou universelle; et chaque astrologue y va de sa propre recette en testant & compilant celles des autres. Cette complexité est encore élargie par les développements incessants et parfois exotiques de la discipline. Pour une majorité de praticiens, cependant, un consensus s’est matérialisé peu à peu, et l’astre jugé dominant combine souvent plusieurs des caractéristiques suivantes:

– angulaire (de préférence auprès des cuspides de I. ou X.);

– en lien avec les Luminaires, l’Ascendant & ses Maîtres (Maître de 1. ou conjoint au Soleil par exemple…);

– en Dignité, ou gouvernant un signe (ou une Maison) regroupant un amas;

– ou encore, aux commandes d’un dessin planétaire;

– …

Fréquemment (comme dans le cas de Jim), il arrive d’hésiter entre plusieurs objets concurrents, au point d’admettre que la Dominante puisse être partagée.

.

Ciel de Jim Carrey

.

Avec la quantité d’astres logés dans les coins, les candidats aptes à intégrer l’équipe dirigeante sont légion:

Pluton d’abord, haut dans le Ciel, Maître au 1er rang de l’Ascendant Scorpion, en sextilant la pointe, et au trigone de Cérès, Maître du signe qu’il occupe (la Vierge)… Les comiques sont souvent marqués par Pluton (c’est le cas de Jerry Lewis ou de Coluche par exemple)… Mais est-ce à dire que Carrey est Plutonien?!?

.

Jim Carrey est The Cable Man (Dijoncté); l'installateur du câble qui s'incruste et met votre vie en pièces... La note 'Pluton Vierge & Uranus' est parfaitement restituée!

.

Uranus peut apparaître comme un candidat encore plus sérieux: il résonne lui aussi avec le signe du Scorpion à l’Ascendant. Il est culminant et le plus près de la Tête du Dragon. Bien qu’en exil et dans les derniers instants du Lion, l’astre se trouve renforcé par l’occupation remarquée du Verseau par Mercure, Jupiter & Saturne. Cet Uranus Lion & culminant colle assez bien avec la carrière, le style, les rôles, le physique… et jusqu’aux nombreuses ruptures connues du personnage.

.

Encore une touche Uranienne ici, entre Virgo & Gemini, la houppe & les carreaux... Limite Ska!

.

Mais d’autres ont aussi leur mot à dire:

Neptune est collé sur la cuspide de 1. et aux commandes des principaux dessins planétaires (les grands carrés & le cerf-volant). Les aspects qu’il forme avec Mercure-Jupiter & Cérès évoquent au passage ses capacités polymorphes, la mobilité & l’élasticité de ses traits…

.

Jim Carrey, sans trop forcer, sait faire péter la Neptune Touch...

.

Saturne/Capricorne: on ne peut pas faire l’impasse sur le Capricorne, avec le Soleil, Vénus & Mars dans le signe; le dernier exalté et au sextile de l’Ascendant qu’il gouverne en second!

Saturne, le Maître du signe solaire, même si c’est à cheval sur deux signes, est justement conjoint au Soleil, tout en étant dignifié depuis le Verseau. Il est difficile d’imaginer son personnage favori, excentrique, loufoque & immature, comme l’émanation d’un Type Saturnien… mais la chèvre du Capricorne tient bien une queue de poisson, et Jim sait à peu près tout faire:

.

Jim Carrey le Capricorne

.

Je ne parlerai pas trop de Vénus même si elle épouse étroitement le Soleil, car rien d’autre dans le thème ne lui fait la courte échelle, et qu’il y a déjà foule aux premiers rangs…

;

;

Avec cet exemple et à ce stade, il apparait très délicat d’élire une et une seule dominante planétaire.

Au contraire, on a pu voir que l’acteur semble endosser, au gré des époques et des rôles, chacune des astralités discutées jusqu’ici (surtout Uranus, teinté par Pluton, Neptune & le Type Capricorne).

En gardant en tête les données collectées mais en quittant un moment les claviers astrologiques classiques pour tâter de l’astrotypo… En tenant compte des âges planétaires et de la rotation des dominantes qu’ils impliquent; de l’importance attribuée, quant au physique, aux aspects touchant les Luminaires (Lune comprise), l’Ascendant et ses Maîtres; comme à l’impact décisif, à mon sens, des aspects planétaires les plus précis; tout en appréhendant l’action conjointe des planètes réunies en « phalanges » … Il est possible de mettre en évidence un autre faisceau planétaire d’importance:

.

Jim Carrey Mercury

.

– La force du Faisceau général Mercurien

Sur le plan des formes visibles, comme sur le reste, Neptune & Jupiter (en grande force dans le thème de Jim car parfaitement angulaires, en I. & en IV.) s’opposent à Cérès & Mercure. Dans son thème, ces deux familles (l’une plus en dilatation quand l’autre favorise les aigus) se combinent et c’est sans doute ce qui explique, on l’a vu, l’incroyable capacité métamorphique de cet acteur.

– Lien vers une étude du Combiné Mercure/Neptune.

La jeunesse favorise l’expression du Type Mercure. Et les influx soutenus d’Uranus & Saturne, tous deux  appuyant les formes élancées & aiguisées, même s’ils viennent modifier quelque peu le ‘Mercure type’, le défendent face aux dilatations associées aux forts Neptune & Jupiter.

Et cet influx vif, joueur, souple & moqueur ne manque pas de relais dans le thème:

– le Maître d’ascendant -Pluton- est  dans le signe de la Vierge;

Cérès, au trigone du précédent est parfaitement angulaire en VII;

– Mercure lui-même l’est aussi, de surcroit aligné sur le Dragon, et en aspect précis avec plusieurs astres;

– sans oublier la Lune Gémeaux, elle-même au trigone de Mercure dans le signe aiguisant du Verseau!

Les portraits au-dessus reflètent assez nettement son Type… De même les rôles: « Menteur Menteur » pour l’aspect arlequin & voleur, davantage Gemini; et  « Ace Ventura Détective chiens & chats », restituant cette fois, davantage la fibre Virgo, Cérès & Maison VI.

.

Au final:

Ce faisceau général Mercurien (associant les influx Mercure, Cérès, Vierge, Gémeaux & Maison III, avec cette dernière soulignée par le bloc solaire) est suffisamment proéminent pour soutenir le Type Uranus face à Saturne, et répondre à l’air de jeunesse et facétieux de l’acteur. Les influx plus doux et enveloppants, défendus par Neptune, Jupiter, Vénus… avec une touche lunaire, parviennent, pour une part, à arrondir les angles et le modelé. Pluton, même s’il participe sans doute de l’impression d’énergie & d’inquiétude perceptible n’est guère visible.

.

..

..

.

Tsilikat


7 responses to “Kit de Lecture Astrotypo

  • Tsilikat

    Hello

    Il y a plusieurs choses pratiques et utiles, au-delà du résumé en 9 points, plus haut, dans le maniement de l’astrotypo (pour jumeler les lectures du thème et du visage):

    La plupart ont été discutées et illustrées dans divers articles ou commentaires

    Une parmi d’autres mais peut-être la plus facile à pister: l’aspect très plastique de la Lune, qui…


    – restitue le physique associé aux astres qu’elle aspecte le plus précisément;
    – verse aussi une louche de son propre Type dans la photo finale, quand elle est suffisamment valorisée;
    – et convoie jusqu’au visible, et ce, presque à l’égale du Soleil, la forme-matrice correspondante à la portion du zodiaque qu’elle occupe (le signe).

    Souvent les 3 faisceaux d’expression de la plasticité lunaire entrent en conflit (Le Type Lunaire, le type ou le combiné résultant de ses aspects les plus précis, et la forme-matrice du signe).
    Le cas de formes planétaires antagonistes convoyées par le même astre est assez rare mais c’est ce que peut faire la Lune.
    Son Type (le Lunaire) est une drôle de toupie molle (smile) capable d’imprégner & restituer tous les influx, un type d’ailleurs très fréquent dans les constitutions très changeantes.
    Après l’estimation des forces en présence, c’est le contexte du thème (les familles formelles dominantes) qui aident à trancher dans ce cas.

    Dans l’exemple de Jim Carrey, sa Lune Gémeaux est suffisamment valorisée. Elle participe fortement à l’expression visible du Type Mercure Gemini (soit un mixe entre Mercure & les Gémeaux… vers la version la plus juvénile et joueuse du spectre mercurien). La Lune vient aussi napper de sa crème (de son Type) les arrêtes uraniennes, saturniennes, mercuriennes…
    Le trigone qu’elle adresse à Mercure/Verseau fait sans doute pencher son expression en faveur du « Type Mercure ».

    *

    – Lien vers l’étude du Type Lunaire:
    https://cosmicaravan.wordpress.com/syllabaire-planetaire/le-type-lunaire/

    – Lien vers l’étude du Type Mercure:
    https://cosmicaravan.wordpress.com/2011/09/07/mercure-entre-chien-loup/

  • Guiomar et Chirac « CosmiCaravan

    Un billet Catégorie « Duo » traquant les similitudes de motifs sur les cartes du Ciel des deux personnalités (l’acteur Julien Guiomar et l’homme politique Jacques Chirac)…

    Une occasion de tester le Kit (Smile)

  • Annlor

    Hello Tsili,
    je vois que tes références à Jim Carrey sont un peu anciennes :-)… D’accord The Mask l’a révélé lui alors qu’il devait révéler Cameron Diaz… 😀 Comme quoi il a fait finalement autant de bruit que la bombe du Coco Bongo…
    Il est vrai qu’il illustre à merveille une sorte d’acteur « protéiforme », qui peut être caractérisé le plus souvent par sa loufoquerie et son expressivité…
    Il sait cependant jouer aussi sur des registres plus dramatiques, touchants ou nostalgiques comme dans le remarquable « The Truman Show » ou le « Eternal sunshine of the spotless mind ». En consultant sa fiche, je découvre avec surprise qu’il est régulièrement nommé aux Golden Globes.
    Sa carte aux multiples influences signe peut-être finalement un acteur polydoué, pouvant jouer à peu près tous les registres, sauf peut-être celui du « jeune premier ». Des personnages les plus juvéniles, aux plus barrés, des sympas aux rêvêches, des simples mortels, jusqu’à Dieu intérimaire, Jim n’est pas tout puissant. Il a pris le parti d’en rire. A la bonne heure ! :-))

  • Tsilikat

    Hello Anlor

    C’est vrai, il peut faire presque sérieux smile, et certainement émouvant, tout comme Jack Lemmon avant lui… et dans les pas duquel il s’est joyeusement lancé.

    Ces acteurs « polymorphes », qui peuvent tout jouer, percent souvent dans la comédie et le burlesque (aidés en cela par la mobilité de leurs traits et la force d’expression que ça peut conférer); mais n’en bavent pas moins lorsqu’il visent à changer de registre, à passer au drama, où pourtant, en tant que bons comiques, ils ont tout ce qu’il faut pour empoigner par l’émotion.

    Avec le fréquent binôme Mercure/Neptune, étirant la peau comme de la gomme et multipliant les reflets, ça me rappelle aussi la trajectoire filmographique de Tony Curtis…

    J’en ai d’ailleurs fait un billet… Tony Curtis – Le pas de deux:

    https://cosmicaravan.wordpress.com/2010/12/16/tony-curtis-%E2%80%93-le-pas-de-deux/

    Merci beaucoup pour ces précisions ‘Movie’ Smile

  • Annlor

    Ah mais alors Tony Curtis, par contre, niveau « jeune premier » c’était déjà mieux !
    ça me donnera l’occasion d’aller relire ce billet !

  • Tsilikat

    Smile: les ‘Jeunes ‘Premiers’… Une catégorie des mathématiques cinématographiques aux propriétés étranges, pleine de rebondissements

  • Tsilikat

    Quand on pense que Jim Carrey est un « pur » Capricorne…

    – avec Mars exalté et Vénus en plus du Soleil dans le signe… En plus de son Soleil conjoint à Saturne.

    … Et si on pense à son personnage -si loin des rigueurs de l’hiver- on peut se dire que ses Verseau Mercure Neptune Uranus Vénus (et Lune Gémeaux) ont très bien travaillé.

    Avec l’âge néanmoins, Saturne et le Capricorne pourraient transformer peu à peu ce comique élastique en quelqu’un apparaissant beaucoup plus sérieux. Je ne sais pas si c’est à souhaiter, smile, on verra bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :