Le Type Mars – Arès

Mars-Type-05..

.

Le type Mars a mauvais genre : la brute épaisse aux idées courtes.
Quant à l’Arès grec -la version originale-, c’est encore pire. On le voit constamment moqué et rabaissé par Homère, au point d’être défait en combat dans l’Iliade par la vierge Athéna, et même par le jeune humain Diomède.
Un Dieu de la guerre et du carnage méritait bien-sûr un tel traitement de la part du poète.  

.

Pourtant, Mars, c’est aussi le courage, l’énergie et l’action, sans quoi rien ne se fait ; la poussée du printemps repoussant la mort, déclenchant la vie. Et c’est d’ailleurs ce que rappellent ses célèbres amours avec Vénus, la Déesse entre toutes, perle d’Uranus, offerte et portée par l’écume… Mars c’est aussi le sexe, le désir, le Feu du Plaisir… la passion où l’on ne distingue pas qui conquiert l’autre.

Au physique, le ‘Type Mars’ participe des caractéristiques mâles au premier chef  -avec le Soleil, Jupiter puis Saturne, au gré de l’âge, pour l’homme …

[Quand la Lune & Vénus surtout, mais aussi  Cérès, Pallas, Junon, Vesta… viennent davantage illustrer la Femme. Et on peut relever au passage l’exposition progressive d’autres facettes du genre Féminin qui accompagne l’intégration des « Déesses astéroïdales ».]

Cependant la femme peut aussi être marquée par Mars, ce qui relativise la notion du genre  -féminin ou masculin-, essentiellement administrative.

[Un prochain billet CC intitulé La Martienne approchera plus spécifiquement Mars & la Femme.]

.

Le Combat de Mars contre Minerve. Une huile sur toile de Jacques Louis David peinte en 1771 qui évoque leur dispute sur le sort de Troie.

Le Combat de Mars contre Minerve. Une toile de Jacques Louis David peinte en 1771 qui évoque leur dispute sur le sort de Troie.

.

Mars est un type physique facile à percevoir [*], et même s’il faut distinguer le jeune homme de l’homme mûr, ce qui compte surtout est de suivre comment ses traits se modifient en combinaison aux autres types planétaires, car en distribuant l’énergie & l’action, il pointe le pouvoir réalisateur dans ses différents  alliages.

[*] Mars donne un visage plein et ferme, avant que l’âge n’y vienne tailler et creuser ses sillons. Là où Vénus arque, sucre, veloute, cintre, renfle, modelant des fossettes… Mars se trace au débotté : l’oblique & le carré plutôt que l’ovale. La vigueur, l’audace, la confiance et l’impatience… jusqu’à l’enthousiasme ou la menace.

.

Mars.Logo-Barre-CC

.

Plan

1. Introduction

2. Astronomie

3. Mythologie

4. Le Type Mars selon différents Auteurs

5. Deviner Mars sous son casque: les Types mixes ou associés

6. Arescopie : Mars sur les Cartes & Portraits

7. Autres Univers & Personnages Martiens

.

..

Mars-Planete

..
.

2. Brèves astronomiques

Mars visible à l’œil nu (comme Mercure, Vénus, Jupiter, et Saturne) est observé depuis toujours. Mars, après Vénus, est la planète la plus brillante lors de ses oppositions. Mars est la planète extérieure la plus proche de la Terre, et a toujours été caractérisée visuellement par sa couleur rouge, due à l’abondance de l’hématite amorphe (oxyde de fer III) à sa surface.

C’est une planète tellurique, comme le sont Mercure, Vénus et la Terre. Sa superficie est un peu inférieure à celle des terres émergées de notre planète. Sa topographie présente des analogies aussi bien avec la Lune qu’avec la Terre. Le trait le plus frappant de la géographie martienne est l’opposition très nette entre l’hémisphère nord constitué d’une vaste plaine lisse, et l’hémisphère sud formé de plateaux plus accidentés. Mars possède les cinq plus hauts volcans connus du Système solaire.

L’obliquité de Mars est proche de celle de la Terre (respectivement 25.19° contre 23.44°) mais l’excentricité de l’orbite martienne plus élevée, détermine des saisons d’intensité et de durée très inégales (asymétrie saisonnière).

Mars possède deux petits satellites naturels, Phobos et Déimos (la Peur & la Terreur). Quatre troyens sont déjà repérés dans le sillage de Mars. Le premier astéroïde, découvert en 1990, et le plus connu d’entre eux, est (5261) Eurêka, situé au point de Lagrange L5.  Lien éphéméride d’Eurêka.

Les Babyloniens nommaient Mars Nergal, le dieu de la mort, des destructions et du feu ; les Égyptiens : Horus rouge et connaissaient son « déplacement à reculons » (rétrogradation). En chinois, c’est Yinghuo 荧 惑 : « flamboyant confus ».

[Compile Wiki]

.

Ménélas, Pâris, Diomèdes, Odysséus, Nestor, Achilles, Agamemnon... Tous sont martiens (et d'ailleurs chefs de guerre) sauf Pâris bien-entendu: le ravisseur d'Hélène et tombeur d'Achilles est plus élégant et délicat: davantage Vénus Mercure.

Ménélas, Pâris, Diomèdes, Odysséus, Nestor, Achille, Agamemnon… Tous sont martiens (et d’ailleurs chefs de guerre) sauf Pâris bien-entendu: le ravisseur d’Hélène et tombeur d’Achille est plus élégant et délicat: davantage Vénus Mercure.

..

.

3. Mythologie

Mars dieu de la guerre est un dieu de première importance dans la Rome antique en tant que père de Romulus et de Remus, fondateur et protecteur de la cité. Les Romains avaient nommé le premier mois de l’année en son honneur, qui coïncidait avec le retour des beaux jours et la reprise de la guerre après l’hiver. Mars est ainsi le dieu responsable de la fertilité des cultures,  également Dieu du printemps car c’est à la fin de l’hiver que commencent les activités guerrières et Dieu de la jeunesse parce que c’est elle qui est employée dans les guerres.

Mars passe pour le fils de Jupiter et de Junon. Il serait l’époux de Bellone, ou son père, et il est le père de Romulus et de Remus. Il a eu (entre autres) une aventure remarquée avec Vénus la femme de Vulcain qui lui donna Harmonia, l’Harmonie, et les jumeaux Phobos, la Crainte, et Déimos, la Terreur, qui accompagnaient leur père sur le champ de bataille. Lien éphéméride de l’astéroïde 40 Harmonia.

La plupart des légendes connues concernant le dieu Mars sont une adaptation romaine des aventures du dieu grec Arès.

.

l'Arès Borghèse

l’Arès Borghèse

.

Arès n’est pas ce combattant invincible. Il n’est pas de taille contre sa demi-sœur Athéna, qui l’assomme d’un coup de pierre; deux fois terrassé par Héraclès, il doit même s’avouer vaincu face à Diomède, un simple mortel.

Seule Aphrodite témoigne de l’affection à son « bon frère » & amant. Et Sophocle dans son Œdipe à Colone l’épingle ou le plaint comme « le dieu à qui tout honneur est refusé parmi les dieux ».

Attributs : la lance, le casque, le pivert, le chien, le vautour, le bouclier et l’épée.

Épithètes homériques : fléau des hommes ; souillé de sang ; assailleur de remparts ; brutal.

Sanctuaires : Sparte, Acharnes (Attique), Thèbes.

[Compile Wiki & ]

.

Mars - Mature

Mars – Mature

..

.

Sur le plan typique, quelles différences entre Mars & Arès ?

Le descriptif grec favorise l’exposition de la divinité guerrière dans son âge encore tendre (sic) : Arès y est un jeune homme, impétueux comme le feu mais bien vert. La vie le touche comme l’acide et seule Aphrodite semble pouvoir l’amadouer.

Le Mars romain est décliné sur les deux tableaux : Mars jeune est solide, juste à la limite de présenter des fossettes, mais déjà entier, tonique et intense ; Mars vétéran quant à lui est bien marqué par ses campagnes, le visage se caricature: sourcils fournis et circonflexes, nez fort souvent busqué, menton prononcé, plis angulaires sur les joues… En  d’autres mots : la « trogne du soudard » se renforce.

L’exil de la divinité grecque dans le monde romain (en appui sur les dieux romains locaux les plus approchants), aboutit à un personnage davantage « positif » ; le Mars romain peut aussi représenter par exemple la force de travail agricole… quand la saison de la guerre prend fin et que le soldat retourne aux champs. Surtout à l’époque où l’agriculture est tout, et avant que la guerre ne devienne une industrie « moderne ». Le Mars romain pouvant ainsi fréquemment présenter l’allure Mars Saturne Neptune : entre le soldat paysan & le prêtre soldat… Très latin au passage.

La légende de Rome impliquant Mars au rang des fondateurs  en rajoute une couche  (avec ses fils Remus & Romulus allaités par une louve). Mars à l’image de l’armée romaine est plus discipliné et utile qu’Arès.

 [La représentation de Roma, l’image féminine déifiée de la Cité Empire, très proche de Mars au féminin, mâtinée de Pallas ou Minerve, défend justement l’idée de cette ressource martienne moins aveugle et plus coordonnée.]

.

Mars - Arès Triplette

Mars – Arès Triplette

.

En résumé :

Arès, l’antithèse complémentaire d’Aphrodite : l’acide, la querelle, l’impatience, la rudesse, et la réactivité, l’action, la précipitation, l’instinct, le désir intensifié mais troublé par l’envie… En deux mots : l’instinct « martien »… très proche de l’instinct tout court.

Mars, en ligne cette fois avec Cérès (domestication) et Jupiter (organisation et statut), jusqu’à Saturne quand il tient jusque là (la pension militaire, la retraite dans une colonie, sous la treille courbée par la vigne ombrageant la terrasse)… Le Mars romain apparait toujours excessif mais il est davantage intégré à la vie de la cité au point de compter au nombre de ses atouts : jeunesse (avec les Dioscures, les jumeaux toniques : proches de Mars Gemini), armée, force de travail, agriculture (avec Jupiter, Cérès, Pallas, Saturne…).

Bref, Mars est une brute… utile pour son énergie quand elle est suffisamment dirigée. Son trait le plus négatif est connu: la violence… quand celui le plus positif serait « l’envie de vivre ». L’antagonisme entre ses deux facettes, supposées se complémenter, ne le gêne pas le moins du monde, comme on peut s’en douter.

L’insistance des gravures antiques à représenter Mars/Arès sous deux aspects  -le jeune homme et l’homme mûr-, engage à nouveau à user de la théorie des âges planétaires, pour une approche dynamique du Type Mars, au rythme des âges et des périodes planétaires qui les teintent. D’autant qu’un type pur n’existe pas et que l’enjeu consiste le plus souvent à distinguer la touche martienne au milieu d’autres influx.

.

Proportions du Gladiateur

Proportions du Gladiateur

..

.

4. Le Type Mars selon différents Auteurs (Planches Typologiques)

Le Mars astrologique se présente sous deux aspects: celui du Bélier plus bilieux sanguin voire solaire; et celui du Scorpion, plus sombre et humide voire aigu. Dans la pratique, cependant, les Types Mars, Pluton et même Uranus se soutiennent et se mixent sans gêne et sans que les traits martiens ne perdent leur caractère.  Simplement avec Pluton l’air est plus sombre, et avec Uranus, plus aigu. Le mélange avec d’autres astres (comme Jupiter, Vénus, Neptune, etc.) peut modifier plus sensiblement le portrait du martien, qui tient grosso modo dans un carré agité.  On peut déjà noter que le faisceau Uranus Pluton Scorpion favorise l’apparence de l’aigle[*] plutôt que celle du fauve ou du Bélier type, davantage Soleil Mars.

[*] Le signe du Scorpion, de façon symbolique et « hiéroglyphique », s’associe autant à l’insecte homonyme qu’à l’aigle ou au Phénix, surtout quand il englobe le faisceau d’Uranus.

Quelques images pour fixer ces nuances, avant les planches-types de Mars par différents auteurs.

VersAres.II

Ce diaporama nécessite JavaScript.

.

 

La planche physiognomonique (transposition homme/animal) du Bélier, bien que peu avantageuse, peut rappeler la physionomie « allongée bossuée » des Brel, Gainsbourg et même Bébel… De face, le dessin du nez est très symptomatique de la signature du premier signe. A mon sens, la proposition du visage homme bélier s’orne d’yeux trop globuleux.

.

Ares-Panel-03

.

Passons aux différentes planches du type Mars, en rappelant qu’un type n’est qu’une caricature tentant de figer des traits fugitifs. Le type constitue le contraire d’une moyenne, son trait est accentué jusqu’à l’irréalisme, formant un portrait où chaque partie répète les caractéristiques associées au type en question.

*

Le même type vu par différents auteurs peut varier légèrement. Il n’y a pas d’œil absolu et chacun voit selon ce qu’il est. Le type oscille aussi selon les époques, un peu comme le font les canons de beauté. Chaque époque imprimerait ainsi sa bouille, son « filtre ».

Malgré ces variations, coutumières dans le vivant et sa représentation, considérons le type comme un caractère mis en forme et en image… et pour ce qui nous préoccupe : en visage.

Même si Mars de face tient grosso modo dans un carré, son profil est plus acéré, plus en pointe et projeté. La  tête est souvent relativement petite en proportion du torse (sauf ajouts de Neptune ou Jupiter  -largeur- ou de Saturne ou Uranus  -longueur-).

Plus le Soleil est fort, plus le visage récupère grâce et classe : il s’éclaire, s’ovalise et s’harmonise sensiblement. Le front et le regard y gagnent certainement.

Quand Mars et Vénus s’entremêlent  -le plein et le creux, le dur et le doux…-, les deux types tendent à se gommer mutuellement. La combinaison est magnétique et souvent esthétique. Le couple hollywoodien Angelina Jolie & Brad Pitt par exemple. Le combiné Mars Vénus, très magnétique, est fréquent chez les artistes, sportifs et comédiens… Il allie avec effusion le charme et l’énergie, la plastique et l’intensité.

Avec la Lune, soit Mars est noyé, couvé, en état d’enfance ; soit il est projeté par l’écume, brusque et soupe-au-lait.

 .

Mars "ultime" - Le logo type de Mars par le Dr. Léon Vannier.

Mars « ultime » – Le logo type de Mars par le Dr. Léon Vannier.

.

Le Mars ultime, comme vinaigré, frotté à l’ail et à l’ortie, avec son profil en lame de couteau, tranchant bien qu’usagé (cf. : le logo type Mars par le Dr Léon Vannier, dans sa Typologie).

Mars est de nature ignée, tout le rappelle jusqu’à sa couleur. Cela peut expliquer les deux versions du type : Mars jeune, de sève enflammée; puis Mars mature, plus sec et davantage brûlé, cendré… au point d’approcher l’aspect des types Terre (fréquent par ex. quand Mars vieillit ou qu’il combine avec Saturne).

Toujours sur la combinatoire planétaire martienne :

Mars l’imprudent quand il se mélange avec la précautionneuse Cérès façonne l’employé modèle et  pointilleux (cf. : le sous-type Virgo Mars). Si on ajoute Pallas, le soldat tourne ingénieur ; si on rajoute Uranus : le spécialiste ; et si Soleil & Vénus couronnent le tout : l’acteur, l’artiste ; etc.

Dans le même ordre d’idées, Mars dans le thème de l’acteur peut souvent révéler la nature de son personnage favori (héros, antihéros, gentil, méchant ou vilain). Vénus tend à faire de même et précise les rôles féminins.

Mars se présente comme une base physique et énergétique (et c’est encore plus net chez  l’homme) dont les influx planétaires associés précisent l’emploi.

.

..

Le Logo Mars simplifié, et l'aigu du Feu et ses flammes sur le carré martien: l'intervalle formel du type Mars.

Le Logo Mars simplifié, et l’aigu du Feu et ses flammes sur le carré martien: l’intervalle formel du type Mars.

..

.

Mars Jeune, proche du profil lumineux et élevé d’Apollon (bien que déjà moins élégant), les joues pleines arrondissant légèrement et faisant rebondir le carré du cadre ; le menton déjà fort, ainsi que le nez aux narines palpitantes ; la bouche aux lèvres égales encore relativement gourmandes…

Mars Mature, avec Jupiter qui enfle un peu le cadre ; Uranus qui l’électrise et le zèbre de rides diagonales, avant que Saturne ne le durcisse, encavant légèrement les orbites, soulignant encore davantage la mâchoire et le menton, « patatant » le nez –souvent busqué-, étirant les lèvres et accentuant l’aspect rugueux de la peau…vers le profil du soudard, soulard, smile, mais non couard.

Comme Mars est central dans le faisceau caractérisant le genre masculin, il peut être intéressant de considérer l’impact des saisons de la vie pour apprécier les nuances que prend son Type avec le temps :

L’âge martien autour de la quarantaine [qui renforce l’expression et le comportement du Type] ; après la piqure du retour saturnien des 29, 30 ans [qui, au contraire, l’assomme et l’assagit] ; l’apogée plus ou moins marquée de la plage solaire des 32, 35 ans [qui l’illumine] ; à cheval sur le pic instable du demi cycle d’Uranus 41, 43 ans [z Z qui l’électrise Z z]… avant l’épanouissement synthétique de la cinquantaine… Jupiter ; puis le combiné Saturne-Jupiter-Saturne de la soixantaine… [le remettant  presque comme il faut, smile, s’il tient jusque-là.]

 ..

.

Fire-Super-Combo-Tekken

.

5. Deviner Mars sous son casque: les Types mixes ou associés

Même chez un martien pur jus, Mars n’est pas tout seul dans son Ciel. Aussi, pour qu’il s’impose en vedette sur l’étroite scène du visage, lui faut-il être le plus souvent soutenu par des influx approchants, tels Pluton (plus sombre), Pallas ou Uranus (plus aigus)… ou par des combinaisons (planètes entre elles et planètes en signe) imitant un peu ses contours, telles que Uranus Pluton Jupiter par exemple ; ou bien encore et parmi d’autres, Soleil Uranus Pluton Lion ; etc.

L’approche devant rester globale, aux valorisations classiques par « dominantes » s’ajoute le concept de familles de formes : Mars pour « dominer » sur un visage doit être soutenu plus que contrarié par le reste du Ciel… [Vous pouvez aussi voir à ce propos le Kit de Lecture Astrotypo]

.
Les mélanges heurtés du Feu

Mars Soleil, le Feu, le sang, le fer… le Bélier, le héros, Achille (avec Pluton)

Mars Saturne, métal, ambition, résistance, la fonte, le marbre…

Mars Vénus, le Cuivre, la chair… « aresaphrodisme », plastique & magnétique

Mars Jupiter, la force ordonnée, guidée : fusée, armée, sport…

Mars Lune, le cuistot, la vapeur, l’émotion… forte!

Mars Mercure, vitesse et combinaison, proche d’Uranus, petite tête & médecine

Mars Cérès… comme ci-dessus ; ainsi que l’outil… les épices aussi… & la biologie avec Vénus. Pas loin de Vulcain.

Mars Jupiter: Héraclès…

Mars Junon, l’amant officiel ou le procès gagnant…

Mars Vesta, le but socioprofessionnel… ou l’énergie sexuelle (proche de Pluton)

Mars Pallas, la cible, la tactique, la technique, recombinaison des matériaux…

Mars Chiron, entre chirurgie & coaching, la sublimation de la violence

Mars Uranus, vitesse, dynamite, folle liberté

Mars Neptune, marine, alcool, action communautaire, cheval vapeur, templiers…

Mars Pluton… instinct, volcan, lave, venin, vengeance

+ Soleil = antihéros (Steve McQueen) ;

+ Saturne = criminel ou victime (sic).

 .

Poing Martien

Poing Martien

.

La forme de Mars

Le carré, le pavé, la brique, le poing… (Paume, cadre du visage, doigts, etc.)

Une différence qui saute aux yeux, sur les plans typique et élémentaire, pour distinguer Mars, Pluton et leurs différents mélanges : Mars est sec ; Pluton humide.

.

Après ces amuse-gueules, replongeons dans les galeries du type Mars selon différents auteurs:

VersAres.III

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Illustrations des types par Maurice Munzinger/Claire Santagostini; et par Émile Bailly. Les auteurs « référence » sont présentés et salués dans le Syllabaire Planétaire.

VersAres.VII

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les planches illustrant les transitions de profil sont extraites du Traité de Physiognomonie d’Anne Osmont. 

Juste avant les « tsili Planches », réalisées par votre serviteur et ses doigts gourds, plus modernes mais non encore abouties:

VersAres.VI

Ce diaporama nécessite JavaScript.

..

.

D’Apollon à Mars - 01

D’Apollon à Mars – 01

.

Croix Astrotypale - par Munzinger

Croix Astrotypale – par Munzinger

.

D’Apollon à Mars - 02

D’Apollon à Mars – 02

..

.

6. Arescopie : Mars sur les Cartes & Portraits

Quelques notes avant les 1ères cartes du Ciel de personnalités plus ou moins exemplaires du type Mars :

– Un type pur n’existant pas, aucun des exemples présentés ne sera « purement » martien. Le plus souvent Mars apparaitra mélangé avec Pluton, Uranus, Saturne, Neptune, etc.

– Même chose pour le type Bélier (soit un type Mars légèrement allongé/ovalisé/harmonisé par le Soleil ; ou encore, proche d’un type Soleil « cabossé » pouvant présenter un vague reflet avec le mâle de la brebis)… Chaque Bélier présenté sera au choix, plutonisé, uranisé, neptunisé… CKFD, smile.

– Côté cuisine astro, pour filer le type sur la carte du Ciel quand l’Ascendant est inconnu, le recours aux Maisons Solaires est pratique, et plus particulièrement, l’observation des Maîtres du signe Solaire : le signe où se trouve le Soleil faisant office de « Vice-Ascendant » en l’absence de ce dernier… On peut aussi faire de même avec la Lune et le signe qu’elle occupe.

.

Gogh-Eyes

.

Van Gogh Map

Van Gogh Map

.

Vincent Van Gogh

Un Bélier Ascendant Cancer dont les traits sont connus grâce à ses autoportraits célèbres et poignants. Les 2 Maîtres du Cancer (Lune & Jupiter) sont conjoints en Sagittaire et bien reliés mais la dilatation des traits qu’on pourrait leur imputer n’est pas au rendez-vous. Plusieurs raisons possibles à cela : la Lune et Jupiter sont alignés sur le Nœud Sud (Ketu, la Queue du Dragon) de tonalité saturnienne. D’autre part les 2 astres sont en Maison VI d’essence mercurienne voire cérésienne, ce qui place le Jupiter pourtant dignifié par signe en détriment par Maison. Mais l’aspect émacié plutôt que dilaté du peintre doit surtout à l’angularité et à la culmination des Mercure Uranus Saturne & Pluton.

[La conjonction de la Lune et de Jupiter, tous deux Maîtres de l’Ascendant n’en continue pas moins, depuis le signe pictural du Sagittaire, de signer magistralement le peintre et son activité quotidienne (Maison VI.) et créatrice.]

L’aspect martien est bien défendu, Mars, bien qu’en Poissons et conjoint à Vénus exaltée, est soutenu dans les formes par le Soleil (exalté) et Mercure en Bélier au sommet du Ciel. La triplette Uranus Pluton Saturne, tout en allongeant et émaciant le visage tend à consolider Mars. D’autant qu’elle oppose Cérès et Pallas en Scorpion.

Si Van Gogh avait vécu plus vieux (il décède à 37 ans, au début de la phase d’âge martienne), son magnifique Neptune Poissons Maison IX, en plus de ses Lune Jupiter et de son Chiron angulaire en VII (aligné sur Véga)… l’auraient sans doute bien regarni dans les formes et adouci dans les traits.

.

Portrait de Vincent Van Gogh  - par l'artiste numérique coréen Jaebum Joo.

Portrait de Vincent Van Gogh – par l’artiste numérique coréen Jaebum Joo.

.

Sur ce portrait d’artiste remanié, Vincent apparait Martien certes, mais avec un Mars devant beaucoup à Uranus, à Saturne et Pluton (tous 3 justement conjoints et culminants). L’ensemble défendant assez bien le profil allongé cabossé du type Bélier où il tient son Soleil.

.

Red-Poursuite

.

Comme je le radote souvent, l’ensemble du Ciel, tous les astres s’impriment sur le visage…

Mais pas tous à la fois. Sont visibles ceux qui sont soutenus plutôt que contredits par le global du thème… Et surtout l’âge qui, telle une poursuite, un éclairage de cabaret, met en lumières, les unes après les autres, les différentes dominantes planétaires : le visage change avec le temps, et en profite pour exprimer les facettes souvent multiples du thème. Il suffit de penser aux différents rôles et visages d’un acteur comme Daniel Day-Lewis par exemple (et si on jette un œil à son thème, ça l’est encore plus) pour trouver ça criant.

Il est temps d’aborder l’aspect agressif et fatal du Dieu de la guerre et du carnage… non sans un petit détour, revisitant une facette méconnue du Zodiaque:
A quoi joue Mars sinon à la guerre?

.

Castor et Pollux enlevant les filles de Leucippe. 1618, par Rubens.

Castor et Pollux enlevant les filles de Leucippe. 1618, par Rubens.

.

Il existerait un lien spécial entre Mars & les Gémeaux, la sorte d’exultation du Dieu de la guerre dans le signe ludique des Gémeaux s’est dressée comme une évidence au fur et à mesure dans la préparation de ce post. Castor & Pollux, les divins jumeaux associés aux Gémeaux, la réussite industrielle des jeux de guerre, le glissement des simulateurs militaires aux consoles de jeux : la dimension martiale et guerrière du signe des Gémeaux, une caractéristique expressément soulignée par le mythe, presque totalement effacée du dossier.

Retour sur les données du mythe à la base des Gémeaux dont la saveur semble la plus martiale:

Castor & Pollux, également appelés Dioscures [enfants de Zeus] seraient fils de Léda (épouse de Tyndare, roi de Sparte  -le comble de la cité guerrière au passage). Une autre version fait d’eux les fils de Némésis  -la déesse de la juste colère des dieux, colère parfois assimilée à la vengeance. L’arrivée au monde des jumeaux est encore compliquée du fait qu’ils naissent d’œufs différents (Zeus s’est métamorphosé en cygne pour parvenir à ses fins). Castor aurait pour père Tyndare le mari de sa mère Léda; tandis que Pollux serait le rejeton divin de Jupiter.

« Les Dioscures sont le symbole des jeunes gens en âge de porter les armes. Ils apparaissent comme des sauveurs dans des situations désespérées et sont les protecteurs des marins. Ils sont associés à la constellation des Gémeaux. Ils prennent part à la chasse du sanglier de Calydon et à l’expédition des Argonautes. Ils combattent Thésée pour récupérer leur sœur Hélène que celui-ci a ravie avant d’enlever à leur tour les filles de Leucippe. »

Leur principal lieu de culte est Sparte ; ils sont le modèle et la garantie de la dyarchie royale ; quand l’un des deux rois reste à Sparte, l’un des Dioscures reste également en arrière.

Le feu de Saint-Elme est considéré comme leur manifestation physique:

Le feu de Saint-Elme est une manifestation de l’effet de couronne, qui se produit lorsque le champ électrique à proximité d’un conducteur est assez fort pour provoquer une décharge dans l’air ambiant et ainsi stimuler les molécules de l’air qui émettent alors une lumière caractéristique. [Une manifestation énergétique étrange évoquant Uranus ou Mars en signe d’Air]

Sur les pièces de monnaie antique, Pallas Athéna (qui semble elle aussi mixer les caractéristiques de Mercure et de Mars) accompagne très souvent les Dioscures.

Les Dioscures font aussi écho aux jumeaux Remus & Romulus, fils de Mars, fondateurs mythiques de Rome.

Ils suivirent Jason dans la Colchide, et eurent beaucoup de part à la conquête de la Toison d’Or [soit un lien direct avec le mythe à l’origine du signe du Bélier].

Les Dioscures étaient deux robustes athlètes ; Pollux l’emportait sur son frère au pugilat ; Castor excellait dans l’art de dompter les chevaux. Après s’être mobilisés contre Thésée pour récupérer leur sœur Hélène, enlevée ; les voilà qui succombent aux mêmes passions, enlevant les craquantes filles de Leucippe.

.

Dioscures-Panel

.

La présentation des jumeaux divins en bébés ou en enfants venait souligner le fantastique du phénomène de la gémellité ; leur représentation en ados ou en très jeunes hommes venait à son tour célébrer le goût antique pour les éphèbes… Ces représentations les plus reprises ont fini par tracer le portrait des Gémeaux en personnages enfantins, joueurs, mutins, agités mais plutôt inoffensifs.

Pourtant l’antiquité les voyait également comme de redoutables guerriers, prompts à la colère comme au raid en terrain ennemi. Des représentations antiques où on les voit combattre, à cheval, à pied, etc. abondent également. Curieusement le troisième signe du Zodiaque semble aujourd’hui s’être totalement affranchi de cette nature querelleuse et violente qui caractérisait le signe à son origine. Outre l’aspect « Mars en herbe », leur capacité de « sauveur » sur les champs de bataille comme sur les flots incertains, a également été rabotée par la modernité.

..

.

Le Bien cache le Mal

Le Chien mâche la Balle

LuCien bâche NaVal

.

Les types ou signatures planétaires n’ont d’intérêt qu’avec délicatesse. Pour exposer le motif, j’ai grossi le trait. Une distance & du jeu s’imposent. En gardant à l’esprit que le sérieux lui est fatal.

Smile.

 

.

Passons aux exemples de Mars plus guerrier

..

God of War - 01

God of War – 01

.

Kastôr dompteur de chevaux et Polydeukès (Pollux) invincible au pugilat (boxe).

Bras & Cuisses; Pieds & Mains; Peau de Lapin

.

Chuck Norris et Bruce Lee dans La Fureur du dragon en 1972.

Chuck Norris et Bruce Lee dans La Fureur du dragon en 1972.

.

Chuck Norris Map

Chuck Norris Map

.

Chuck Norris

Un Soleil Poissons faisant face au Dragon :

Le multiple champion de karaté (à l’époque où ce sport martial explose mondialement), célèbre depuis son film avec Bruce Lee, tient Mars & Jupiter en Gémeaux (les poings & les pieds). Mars est aussi conjoint à Uranus et Saturne, trigone à Neptune, et sextile à Pluton (qui oppose Pallas)…

Son visage adoptera un peu la forme « cacahouète » due au fort combiné Neptune/Jupiter Uranus : il s’allonge un peu (Saturne Uranus), tend à s’élargir (Neptune Jupiter), tout en étant cintré (Uranus).

.

..

God of War - 02

God of War – 02

.

J.L.B. Combattant ultime.

J.L.B. Combattant ultime.

.

J.L.B. Map

J.L.B. Map

.

Jérôme Le Banner

Figure quasi mythique du Kick Boxing, un colosse redoutable sur les rings, ayant prêté ses traits à des personnages de jeux de combat sur consoles. Mars est en Scorpion au dessus de l’Ascendant. La pointe de 1. est en Sagittaire où se tient un amas (en écho aux terribles kicks du géant), un amas encore souligné par l’alignement avec l’étoile fixe Antarès. Sur le plan des formes et des dominantes, Pluton, Saturne, Jupiter, Neptune et Uranus viennent en renfort à Mars. Leur amalgame produit le gigantisme, proche d’un Hercule mais avec la note Saturne Pluton plus appuyée donnant un aspect assombri et plus inquiétant. Cérès à la conjonction de Mars en Scorpion, ainsi que Pallas au début du signe viennent soigner la coordination et le timing. L’étoile fixe Rigel, alignée sur Saturne faisant face depuis les Gémeaux à l’amas Sagittaire, en rajoute pour les kicks & coups de genoux.

.

..

God of War - 03

God of War – 03

.

Vitali Klitschko - Portrait

Vitali Klitschko – Portrait

.

Vitali Klitschko Map

Vitali Klitschko Map

.

Vitali Klitschko

Vitali Klitschko est un boxeur ukrainien né le 19 juillet 1971 à Belovodsk au Kirghizstan. Champion du monde poids lourds (mesurant 2 m 02) tout comme son jeune frère Wladimir Klitschko. Leur père était un colonel de l’armée de l’air soviétique. [Mars Verseau]. Son frère Wladimir et lui ont toujours promis à leur mère qu’ils ne s’affronteraient pas sur un ring [évocation directe des Dioscures].

En tant que kick-boxer, Vitali Klitschko a été champion poids-lourds lors des Jeux mondiaux militaires de 1995. Son palmarès est de 34 victoires, dont 22 par KO, et d’une seule défaite. [Mars Saturne : l’armée]

Il se retire au sommet en 2005 en raison d’une blessure au genou droit. « J’ai passé plus de temps à affronter des blessures que des adversaires sur le ring » déclare l’ukrainien dans un communiqué. [Mixe Mars Saturne : le roc & les genoux] avant d’entamer une carrière politique : en 2010 il prend la tête de l’Alliance démocratique ukrainienne pour la réforme…

Sans connaissance de l’Ascendant, prenons son bloc solaire Cancer et ses Maîtres comme base :

– la Lune est en Gémeaux (pouvant dans ce signe faire allusion aux Dioscures, divinités tutélaires de la boxe) ;

– et Jupiter (second Maître par exaltation) est en Scorpion (signe martien).

– les deux astres sont en aspect à Mars, lui-même conjoint à la Tête du Dragon depuis le Verseau (placement pouvant titrer le champion de boxe russe). Mars oppose Mercure avec Pallas (reformulant Mars/Mercure) placée au double carré.

Jupiter Scorpion conjoint Neptune Sagittaire, opposé Saturne Taureau et sextile Pluton… signent ensemble assez bien le gigantisme.

.

Muhammad-Ali.Square.Win

.

Muhammad Ali Map

Muhammad Ali Map

.

Muhammad Ali

Un visage bien carré, très martien, mais qui doit ses pleins autant à Vénus, au Taureau… qu’à Mars.

L’aspect force et masse (catégorie poids lourd) est bien rendu par :

– le Soleil Capricorne au trigone d’Uranus Saturne/Taureau et de Neptune ;

– l’Ascendant Lion surmonté par Pluton ; avec ce dernier au carré de Mars Taureau…

Mais la vitesse, le style aérien, l’élégance originale de ce champion peuvent aussi être restitués par l’amas Verseau angulaire au trigone du Jupiter Gémeaux, les conjonctions Lune Mercure et Mercure Cérès, l’Ascendant Lion et le Soleil près de Pallas au trigone d’Uranus…

Mars culminant, au double carré de Pluton côté Ascendant, et des  Luminaires, de part et d’autre de la Pointe de 7… : une figure pouvant dénoter parfaitement le boxeur. (La 7 très chargée met ainsi en valeur la Maison de l’adversaire.)

Au final : un Mars mélangé de Pluton, comme souvent, mais aussi d’Uranus, de Saturne et de Neptune.

La force du pôle général mercurien (conj. Mercure Cérès Lune ; Neptune influent  en Vierge ajouté au  Dragon ; Jupiter influent en Gémeaux ; Pallas proche du Soleil en Maison 6…) prévient la transformation du type en « Hercule »… le gigantisme est modéré au profit de la vitesse et de la coordination.

.

M. Ali - Double

M. Ali – Double

.

.

 

Publicités

35 responses to “Le Type Mars – Arès

  • Tsilikat

    Hello

    Je procède en plusieurs étapes. Ce sera plus léger. Et puis ça m’aidera en enchaîner.

    En synchro, la conjonction actuelle de Mars à Chiron et Mercure en Poissons ne répond pas si mal.
    Le bisextile impliquant Mars (avec Pluton Capricorne et aussi Saturne Scorpion) n’est sans doute pas étranger à l’effet de « ralenti » dans mes publications.

    On verra si la profondeur parvient à compenser la lenteur, smile

  • Tsilikat

    Ce sera un post sans doute en 3 parties -toutes mises à la suite sur cette page. Les pistes suivies sont nombreuses même si elles ne couvriront jamais tout.

    Un billet dédié à ‘La Martienne’ est également en route. Il pourra ou non s’intercaler avec un autre post mais il est déjà bien avancé.

    A +

  • Tsilikat

    ça y est: c’est l’invasion ultra moche de la pub sur les blogs non commerciaux… Le feeling est quasi identique à celui que procure la pollution ou bien l’explosion des méduses en Méditerranée. Au début j’ai cru que le blog était piraté: c’est un peu ça. Il n’y a eu aucune concertation, en tous cas aucune à ma connaissance ou à celle de mon réseau. La manière est merdique et même si elle a été prévue par des juristes retors, et placée en alinéa dans le contrat initial, elle ne pourra faire longtemps sens dans la loi.. Et puis c’est surtout trop moche.

  • Tsilikat

    Je comprends la nécessité d’un modèle économique sur Internet, permettant justement le développement des applications diverses… Mais dans ce cas, laissez-nous faire la pub nous-même s’il doit y en avoir, et payez-nous pour cela. On fera mieux et moins moche!

    • Tsilikat

      Image hébergée par servimg.com

      .
      ..
      On fait la Pub nous-mêmes
      ..
      .

      Hello à Tous
      Hello aussi aux écono acteurs aux manettes (de quoi que ce soit… Sourire)

      Ta ta tin

      Je reviens sur l’idée du commentaire (plaintif) ci-dessus… du genre
      La tune & les pubs.

      Disons:

      – On fait les pubs nous-mêmes, on choisit, selon le panel des offres, celles qu’on préfère vendre (car c’est de ça qu’il s’agit);

      – et les produits/marques qui ne conviennent pas, coûtent plus cher (et sont payés plus cher aux auteurs de blog qui les mettent en scène et les vendent sur leur site.

      Une option d’aide à la vente est ouverte de fait parmi l’offre des plateformes de contenu, tel WordPress…

      Tout le monde est content?

  • Tsilikat

    Problème réglé -so far- avec le module gratuit No Ads de Firefox

    ..mais ça ne marche qu’à moitié.. Mince!

  • as de caro

    hello tsili!
    Contente de savoir que l’inspiration t’es revenue!
    Un superbe billet, très bien écrit et bien documenté, comme toujours!
    Quant à la pub intempestive, je n’en ai pas vu sur ton site, il faut croire que que Firefox a bien bossé.
    Bises
    Caroline

  • Tsilikat

    Merci Caro.

    Pour la pub ça s’est calmé, j’ai bidouillé… mais ça reviendra sans doute. Leur dernier truc: pirater des mots courants qui truffent des liens à même ton texte: encore un procédé merdeux.

    A part ce trip anti pub, smile:
    Bientôt la suite avec les planches types de Mars par différents auteurs… L’occasion de commenter.

    Bises

  • Tsilikat

    Hello

    La publication de la seconde partie du type Mars coïncide avec la position de ce dernier, entre la conjonction de Mercure (en avant mais bientôt rétrograde), et le trigone à Saturne.

    Toujours en lien avec Pluton Capricorne (bisextile) pendant que Pallas et Uranus transitent le Bélier, et Saturne et le Dragon, le Scorpion… Une forte tonalité martienne, encore assombrie par Pluton et Saturne, heureusement rattrapée par les planètes en Poissons et celles en Gémeaux:

    Au bout du compte un billet aux lignes un peu froissantes… Mars fait vite inquiétant, smile.

    La suite se fera sur thèmes et visages.

  • Lau

    Excellent Tsili !!!

    J’ai hâte de voire la suite !

    Je réserves mes commentaires quand tu nous mettras ta dernière partie, notamment avec les modèles!
    Je me relance pour créer mes personnages et j’ai un mal fou à faire mon héros Bélier, alors tes planches et bientôt tes exemples tombent à pic !!

    A bientôt !

  • Tsilikat

    Hello Lau

    C’est cool, t’es toujours sur le coup,smile.

    Le type Mars n’est sans doute pas le plus facile à capturer; on le reconnait facilement mais il est dur à saisir sans mélanges.

    Le type Scorpion ou plutonisé, plus sombre et dramatique, est plus aisé à rendre; et il supporte mieux la touche artistique.. peut-être bien parce que Pluton contient un peu de Vénus en base (ou disons grâce à Proserpine).

    Le visage Bélier pourrait être rendu par un mixe Mars Soleil en plus d’une pointe de Pluton. Le faisceau Solaire allonge et ovalise un peu le cadre martien plus carré. Les angles s’allègent, le front et le regard gagnent un peu d’ampleur ou de hauteur. Fringant dans sa jeunesse, l’âge venant, les traits plus taillés de Mars s’imposent facilement. Le regard est direct, moins mystérieux qu’avec Pluton.

    La forme « allongée bossuée » un peu bélier/animal du visage est fréquente tant que son porteur ne se dilate pas (façon Brel par exemple).
    Jeune, le Bélier fait un peu « solaire cabossé »… par ex.: les visages de Belmondo, Steve McQueen jusqu’à leurs 30 ans environ.

    .. En délirant sur un mode visuel/type, j’entrevois le Bélier type homme au centre d’un triangle formel: Soleil – Uranus – Pluton.. l’ovale rayonnant solaire, cabossé, agité par Uranus, intensifié et assombri par Pluton.

    Bon courage Lau pour exprimer ça ou autre chose en mode artiste peintre…
    Moi aussi je suis impatient de découvrir tes planches… car elles déchirent, smile!

    A +

  • Lau

    Salut Tsili !!

    T’inquiètes je bosse aussi, je te promets qu’un jour tout ça sera en ligne !

    C’est exactement ce que tu dis, le type Mars, je le reconnais du premier coup d’oeil en général (et étrangement, je m’entends souvent bien avec ses représentants !)…après pour le mettre en dessin, c’est à la fois super facile car il y a quelque chose de caricatural (dans le sens ou il est typique ) et en même temps, j’arrive pas forcement à me détacher du cliché. Tu vois, sur mon problème, mon héros Bélier est sensé avoir une 20taine d’années, et ça fais une paire de fois que je le redessine, mais il fait toujours plus vieux, car je force sur le côté très carré, baroudeur, macho-man, dur à cuir, militaro…bref, cliché, et donc je le vieillis malgré moi (ça vient peut être aussi des modèles que j’ai pris qui ont dépassé la trentaine aussi, mais le fait est que les gamins marsiens, je les reconnais moins, je trouve que ça fait vite mercurien et on perd en virilité…)

    En fait, il est pas si facile à varier le marsien !

    A+

  • Tsilikat

    Salut Lau

    Rendre un héros Bélier de 20 ans, tout en variant… c’est vrai, je trouve ça difficile.. comme tu dis c’est dur de ne pas trop appuyer..; Peut-être s’en sortir en jouant des contrastes, du genre entre la brute et l’enfant, les Bélier, tout en étant vifs et tête brûlée ont souvent un côté naïf pour ne pas dire con,.. ? p’têtre la soluçe loll

    Cool ces échanges avec un artiste pour l’approche esthétique, la forme, le tout sur la partition astro, j’adore.. A +

  • Annlor

    Hello Lau 🙂 et Tsili.
    Ha ha. « Dur à cuir » (on pense à un type blousonneux, le cuir ça fait « mauvais garçon » ???). J’ai toujours écrit ça « dur à cuire »… Enfin.

    En tant que Bélier femelle, je n’ai pas souvent eu de spécimen mâle à observer, et en plus aucun « type pur ». Un ami m’a dit un jour que je les détesterais probablement.
    Pas de chance, j’ai toujours été incapable de les « reconnaître » au feeling. Les Béliers, quand j’apprends par hasard qu’ils en sont, je les ai appréciés parce que je les trouvais « sympas », vifs, et « taquins ». La taquinerie étant la forme la plus polie et la plus douce de leur « agressivité naturelle ». Ils sont « testeurs » (ils te provoquent un peu pour voir ce que tu vas faire ou dire) mais ça n’a rien d’une opération manipulatoire, c’est pour voir, pour savoir notamment comment se comporter. Je les crois volontiers aussi « territoriaux » que les chats, qui se hérisse et se crêtent dès qu’on flanque une griffe dans leur(s) jardin(s). On ne saurait être un « conquérant » (déplaceur de frontières) sans avoir un tantinet de perceptions spatiales et possessive des choses. C’est un versant taurin.
    Je les trouve plutôt « joueurs », spontanés et ils ont un côté « enfantin » (ou boudeur) à cause de cette spontanéité nourrie d’instinct réactif qui n’est policée par… rien. Ce qui en fait également des gaffeurs…

    C’est vrai que j’ai un mal fou à distinguer un Bélier d’un Gémeaux (ou bien tous ceux sur qui je tombe sont « gémellisés »), ou bien c’est parce que je le suis moi même… En astro éso, planète du Bélier n’est plus Mars et ses comportements ne sont donc plus décalqués sur ses définitions les plus opaques. Les Béliers ne peuvent pas rester des brutes pour faire plaisir aux autres signes, ils évoluent spirituellement. 😀 Mais là il faut dire que personne n’est vraiment prêt à les envisager sous cet angle… et que ça bouleverserait vraiment trop de repères pour certains 😛

    Visuellement, comme je n’en ai pas rencontré beaucoup je n’ai pas franchement réussi à trouver quelque chose de commun. Il me semble qu’un Mars à l’ascendant « ressemble » beaucoup plus à l’idée qu’on se fait d’un Bélier, qu’un Bélier, et même un Bélier à l’Asc, mais ça n’engage que moi.

  • Tsilikat

    Hello Annlor

    Bien vu je trouve les similitudes entre le Bélier encore jeune et les Gémeaux, autour de la taquinerie par ex. ou encore les fourmis dans les pattes et dans la tête, l’animation permanente… ça peut faire lien avec la dimension « Dioscures »: les jumeaux gémeaux mercuro martiens, symbolisant entre autres le début de l’entrainement militaire des jeunes recrues, la transition de l’ado au soldat… Une base martienne soutenue dans le mythe, pourtant le plus souvent escamotée quand on évoque le signe des Gémeaux.

    Et c’est vrai aussi que la distinction plus précise entre Mars, le Bélier, Pluton, le Scorpion… reste encore en cours: en fait on ne les connait pas encore assez bien pour précisément les distinguer… Ce billet s’y essaye mais vu que la plupart des humains martiens mixent aussi les autres influences, on n’échappe que difficilement au théorique…

    Et c’est là que l’approche esthétique, avec son analyse formelle, sensible Et expérimentale, souvent très élaborée, peut aider à proposer des solutions globales cohérentes.

    L’astro avance beaucoup avec la science; ça fait un peu crédo romantique mais je pense qu’elle bondira également grâce aux artistes.

    Smile

    Cool Annlor cette contribution au portrait du mystérieux Bélier!

  • Tsilikat

    Image hébergée par servimg.com
    ++
    +

    Sur le plan typique je reviens sur les principaux distinguos:

    .

    – Pluton est plus sombre et humide que Mars ;
    – Uranus est plus speed et aigu que Mars ;
    – Le Bélier Type présente un visage un peu plus allongé et élargi au front que le type Mars (la touche Soleil rehaussant le carré martien).

    ++
    +

    Un cocktail au shaker ?

    .

    Uranus, Jupiter et Pluton en combinaison façonnent un approché convaincant de Mars… une sorte de « Mars augmenté » ;

    De façon analogue, Saturne, Mercure et Mars amalgamés façonnent un approché d’Uranus.

    Mars + Mercure + Soleil s’approchent aussi d’Uranus sur un mode plus rayonnant.
    Mars + Lune peut évoquer Pluton… si on ajoute Vénus et Saturne, on en n’est vraiment pas loin.
    Mars + Neptune imitent Jupiter ; Lune + Vénus, Neptune…
    Et du coup: Lune + Vénus + Mars (fort) forment une combo proche des contours de Jupiter.

    Il y longtemps que ces Planètes dansent ensemble.

  • Tsilikat

    Là, le post entre dans sa phase comment psyché dire..

    ‘Mars’ sous l’étude se révèle étrangement proche du cliché que pourrait s’en faire Vénus.
    Difficile de distinguer si c’est finement joué ou simplement con.
    Comme tout Personnage Planétaire, un acteur indélicat qui ne brille que dans les scènes d’action? Une dramaturgie archaïque imparable? En tout cas même quand ça ne vole pas haut ça déménage, Mars, smile.

  • Annlor

    Tu ne crois pas si bien dire : Mars a souvent été impliqué pour moi dans les déménagements… Donc oui Mars, ça déménage. Encore que certains déménageurs qu’on imagine volontiers « colossaux », avouent parfois qu’ils ont des « trucs » pour éviter de se rompre le dos sous l’effort, et qu’à la limite, quelqu’un d’un gabarit « inférieur » pourrait porter un frigo s’il savait précisément comment le faire…

    Je ressens quelque pincée douce amère dans l’évocation du « cliché ». D’un Mars exalté à un Mars domicile, je dois confier que la « facilité » n’est peut être pas toujours aussi pleinement satisfaisante qu’on l’imagine de prime abord…

    Examiner Mars chez des gros pleins de muscles, c’est ce qui est attendu. Aucune surprise. Et c’est peut-être cela qui ne va pas…
    A un certain niveau d’apprentissage, c’est rassurant. Il y a un ordre des choses et du monde, et Mars y produit des baraqués. Ouah…
    Passé ce niveau, le doute s’installe. Que fait-on des martiens et martiennes qui ne seraient pas baraqués ? Qui sont ces planqués qui n’avancent pas à visage découvert, en affichant franchement et frontalement ce qu’ils sont (ou devraient être ?) 😀 Et qu’allons-nous devenir si un van Gogh qui a tout pour être généreux et dilaté dans ses formes, se retrouve sec et ratatiné comme un vieux pruneau ?

    Je pourrais expliquer que lorsqu’on est martien, le seul effet nettement perceptible est l’influence incontournable des transits de Mars, plutôt que l’image martienne qu’on voudrait projeter avec son corps.
    Mais je ne vais pas le faire 🙂 parce que c’est un cliché également que de dire que nous ne sommes pas qu’un corps, et qu’on peut être martien dans ses émotions, dans sa tournure d’esprit…

    Parmi les portraits ci-dessus, un Cancer, un Poissons et deux Capricornes. C’est déjà une information intéressante. Ce ne sont pas des Béliers. En plus, tous leurs Mars sont dans des signes différents, et pas un dans un signe de Feu !…

    Une question me brûle les lèvres. As-tu examiné le positionnement de Toro chez tous ces boxeurs ? Parce que là où l’on voit bien que Mars peut avoir un champ d’application étendu en termes d’activité ou de fonction psychique, peut-être qu’un petit corps comme Toro, serait plus précis. Ses critères sont « impressionner en se servant de son corps et de l’impression de force qu’il dégage », bref une fraction très macho-man et somme toute très proche du cliché « combattant super fort »…

  • Tsilikat

    Hello Annlor

    Ce n’est que le début des exemples après les planches types de Mars, d’autres combinaisons bien moins colossales vont suivre… « Mars tout court » est rare, et là en effet, avec Pluton Saturne Neptune Uranus, avec du Taureau, du Cancer, du Sagittaire, etc. on approche les Géants, les « Hercule », voire les monstres parfois, smile

    Suivront notamment les combos Mars Saturne (très fréquentes et plus policées, Saturne oblige) et Mars Mercure, plus menues, vives et cérébrales… On verra même quelques Vénusiens martiens, là où l’énergie n’est que plaisir… et ils nous feront beaucoup moins peur, loll

    Mais je ne pouvais pas faire l’impasse sur les arts martiaux et la boxe.

    Même si, en te suivant, j’aurais pu présenter l’exemple d’un martien poids plume ou coq, avec un Mars en thème en vedette, et sans doute un maillage astral rendant compte d’une constitution plus faible.

    Merci Annlor pour tes commentaires super Cool.

    Smile

  • Tsilikat

    Je pense aussi que des Astéros comme Toro, rendant l’idée à la fois de la masse et de force, pourraient très certainement venir consolider les remparts et donjons des personnalités colossales… La chair de Vénus via le Taureau, les fluides & muqueuses enflés via la Lune, le Cancer & Jupiter, et même l’architecture d’ivoire et d’os du cadre, via Saturne et le Capricorne, sont déjà venus en renfort aux biscottos d’Arès… Les Astéroïdes aussi.

  • Annlor

    Alors patientons pour d’autres facettes du prisme martien !

  • Lau

    Salut Tsili !!!!

    J’ai faillit raté les premiers marsiens !!

    Et va en avoir d’autres !!!Cool
    Bon, ben j’attends encore un peu avant de te proposer ceux que je crois avoir trouver !
    Sinon, Tsili , on peut mettre des photos ou des images dans tes commentaires ? Des fois j’m’exprime mieux avec des images (sans blague !)

    En attendant la suite !

  • Tsilikat

    Salut Lau

    Les marsiens seraient timides et se tiendraient cachés derrière des pissenlits jusqu’au printemps ??

    Pas trop l’impression au final.. juste la zone du cervelet impliquée dans l’écriture qui fait du rase mottes depuis un bail.

    D’autres exemples de Mars dans des combos moins guerrières et des registres beaucoup plus fréquents finiront par suivre..

    *
    Image hébergée par servimg.com
    *

    Sinon, pour cloquer des images en commentaires, je passe par un hébergeur d’image (par exemple: http://www.servimg.com/). Une fois l’image en question prise en compte, je copie-colle l’adresse html intitulée chez cet hébergeur: « Montrer l’image à un ami », avant de la cloquer dans le message de blog… C’est assez long à expliquer mais prend moins d’une minute à faire.

    Smile

  • Lau

    Excellent Tsili !

    Bon, ben entre les pissenlits et le cervelet voilà mon Mars à moi !
    Comme ça j’essaie ta technique d’hébergement et si ça marche pas on mettra ça sur le compte de la chute d’Uranus en Taureau

    • Tsilikat

      Peut-être faut-il sélectionner une autre adresse quand on veut faire apparaitre l’image plutôt que son adresse dans le blog d’une autre personne ?

      L’image de Lau [la fameuse proposition du Bélier homme de 20 ans…] :

      +
      Image hébergée par servimg.com
      [ARIES… young.. créé et épicé par Lau]
      +

  • Tsilikat

    Hello Lau

    Super boulot de création, j’apprécie particulièrement le renouveau des traits du visage mais le délire coloré, la posture, la matière et les accessoires déchirent aussi [¨^].

    [¨^]: le clip téton métal va faire un carton!

    Merci pour cette superbe planche très originale d’un jeune Bélier sans peur ni gène ignifugée.

  • Tsilikat

    – Un petit côté « Salamandre & Métal »

    ..plutôt que les seuls et sempiternels Scorpion,Samouraï et Dragon…

    Smile

  • Lau

    Merci Tsili !!

    Pour le visage je prend pour modèle un acteur X très connu dans le milieu gay François Sagat. le gars est un Gémeaux (ce qui m’a fait rire quand tu asocie les Gemeaux avec Mars d’une façon ou d’une autre), son thème montre un vrai chassé croisé entre Mars et Vénus, conjonction Mars/Vénus en Taureau (parfait pour cette orientation professionnelle), et conjonction Lune/Pluton en Balance. En fait je voulais un visage à la « Kratos  » de ‘god of war » (ils vont en faire un film d’ailleurs, on a toujours pas le nom de l’acteur), mais plus séduisant quand même qui fait un peu moins peur.
    Les coloris rouge sont une évidence bien sur qui rappelle le feu et le sang et bien sur la planète en elle même.
    Le look, c’est un combiné d’inspiration bd, manga (les chevaliers du zodiaque avec leur armure rappelant une constellation), un côté hard rock (la musique marsienne par excellence) et des classiques homoérotiques pour représenté aussi Mars dans le côté bête de sexe dont il est significateur avec sa copine Vénus (on retrouve aussi ce type de look dans le film 300, véritable hymne à Mars!).
    A ce propos le piercing au téton, outre le côté fantasme, c’est aussi un symbole . on appelle parfois aussi ce piercing « l’anneau du centurion », qui aurait servi aussi pour accroché la cape des héros romains, c’est aussi un symbole de courage vis à vis de la douleur.
    Le côté métallique c’est bien sur une référence à l’armure, l’épée mais aussi à l’exaltation en Capricorne et un rappel à Héphaïstos, qui est pour moi l’autre facette de Mars. C’est son frère (les deux fils d’Héra), son rival (les deux amants d’Aphrodite) et ils se partagent e feu, le fer et n’oublions pas que le nom même de Mars donnera le mot « marteau », outil d’Héphaïstos (je dirais que Arès est l’action par le combat, Héphaïstos l’action par le travail).

    Voilà la recette de mon Mars !

    A bientôt !!!

    • Tsilikat

      Superbe descriptif Lau, digne d’un chef étoilé… l’idéal en somme: la recette par l’auteur lui-même, artiste et astrologue!

      Les personnages ingrédients, nos particules élémentaires astro logiques, les faisceaux que tu cites, notamment les Gémeaux, Vénus mais aussi le Capricorne… Tout ça me va super!

      Qu’est-ce qu’un martien sans la chair ni le désir de Vénus; sans l’os ni le cadre du Capricorne; sans l’animation de Mercure?!?

      Les martiens et avec eux toutes les autres planètes, quand ils sont représentés et surtout s’ils passent à l’écran… voient aussitôt leurs parts ‘Soleil’ ‘Uranus’ & ‘Vénus’ soulignées…
      Sans doute est-ce dû à ce principe improbable mais moderne disant que toute image est déjà une mise en ordre, une information… ainsi qu’une mise en valeur.

      Même les plutoniens de cinéma sont ainsi solaires, vénusiens, uraniens… soit les marques habituelles de la grandeur héroïque, de la beauté, du magnétisme, de l’original et du libérateur… spécialement dans la fiction, et au bout du compte, dans la culture.

      Du coup ton Bélier jeune marsien fait très bien voyager sur les claviers astro.. smile.. en plus d’être insolemment dérangeant et captivant, naïf & surarmé, soit tout à fait dans la ligne aiguë, heurtée et assez improbable à tracer de ce diable de dieu Arès.

      Chapeau Lau!

  • Lau

    Merci Tsili !!!

    C’est cool ta conclusion car c’est exactement ça que je voulais exprimer pour mon Mars. La puissance de frappe, le danger de se frotter à un tel gaillard mais aussi le désir de pouvoir s’y frotter de très près. Mais pour s’y frotter comme ça, il faut vaincre les pointes, les crocs, les lames de son armure. Je voulais que mon Mars invite autant au combat qu’au désir. Je voulais aussi qu’il fasse pas tout à fait conscient de son sexappeal, c’est ce genre de gars sculpté par le sport et le combat qui ne comprend pas trop que ça la rendu canon et qu’il provoque le désir des autres. C’est aussi le genre de gars qui fonce tête baissée dans le danger pas par orgueil mais par fougue, car ce qui l’intéresse, c’est de mobiliser son énergie, sans doute de vaincre, mais pas forcément la médaille et la reconnaissance qui vont avec. Et finalement, c’est peut être le héros type, ce gars qui terrasse le dragon car il est fait pour ça…à lui de comprendre par la suite ce que son action implique (quand il va poursuivre son chemin dans le zodiaque !)

    Une p’tite réflexion sur Vénus, je viens de comprendre pourquoi elle était autant associée à l’art. C’est parce que l’art c’est incarné une idée, un rêve, une émotion, une histoire….et incarner c’est littéralement « mettre en chair », voilà une belle définition de la fonction vénusienne. Et pour mener à bien le paradoxe d’incarner Mars qui n’est qu’énergie, il faut bien, comme tu dis, la chair, la matière de Vénus !

    A tout bientôt Tsili !

  • Lau

    et sinon, ……Joyeux anniversaire !

  • Tsilikat

    Image hébergée par servimg.com

    ..
    .

    Rebond sur la touche Gemini du principe martien

    .
    ..

    La guerre vue comme un jeu

    un angle, au choix, effrayant ou lucide

    Mais si jouer est se battre.. le commerce serait depuis toujours de la guerre; et Mercure, avant Vénus ou Mars, le roi des embrouilleurs.

    Smile from Mars

  • » Le type Mars-Arès

    […] Tsilikat s’est pris de passion pour cette branche de l’astrologie et voici sa brillante description du type Mars/Arès ! Mâchoire carrée et muscle d’acier en perspective ! […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :