Archives de Tag: Précocité

Astrotypo d’Arthur Rimbaud

Pictext de Rimbaud composé avec Le bateau ivre

**

*

La trouvaille par deux libraires en goguette d’un nouveau cliché de Rimbaud (datant de 1880 – Arthur a 26 ans et se trouve à Aden en Abyssinie), relance l’intérêt d’une façon originale pour cette figure des lettres parmi les plus illustres.

Le barreur du bateau ivre s’était déjà fait aventurier, contrebandier, négociant d’armes, d’ivoire, de café… en Afrique, après s’être détourné (à 21 ans) d’une œuvre poétique – aussi précoce qu’inspirée, déchirée & lumineuse.

Une polémique a fusé  –l’image était-elle authentique ? Il semble qu’on reprochait aux libraires trop vernis de vouloir ternir l’icône du poète en éphèbe angélique… Pourtant, d’autres clichés (dûment authentifiés) le représentant plus âgé encore, avec les traits émaciés, les orbites caverneuses et le cheveu rare, existent et sont connus depuis longtemps.

*

(Des photos où il est plus jeune existent aussi:)

**

Arthur Rimbaud à 11 ans - Photo de la communion

Arthur à l’âge de 11 ans.

**

*

*

Plan:

*

Sur le plan astrologique, l’étude du thème de Rimbaud présente beaucoup d’intérêt :

– Tenant dans le signe de la Balance, l’Ascendant, le Soleil, la Lune et Vénus (soit en réunion, les principaux significateurs), cela permet déjà d’avancer vers une meilleure compréhension du septième signe : la subtile & délicate Balance.

– En écho à cette existence scindée de manière aussi abrupte, c’est également l’occasion de questionner le rôle du second Maître de la Balance : Saturne (après Vénus). Peut-on en effet imaginer une succession plus tranchée entre deux gouverneurs d’un thème natal; est-ce  là le début d’une explication pour un destin si contrasté ?

– Le billet pointera également les autres positions remarquables, l’astéroïde Junon (que Rimbaud tient en conjonction du Soleil)… Et je tenterai de rapporter l’effet ou la correspondance de ces différentes influences sur le plan morphologique –soit l’étude Astrotypo. Les liens suivent en bas de page.

*

**

Glyphe du signe de la Balance

**

*

*

Le Ciel d'Arthur Rimbaud:

*

*

**

Carte du Ciel D'Arthur Rimbaud

**

*

*

Positions remarquables:

*

Amas en Balance, avec le Soleil et l’Ascendant

– Avec les conjonctions Lune-Vénus, et Soleil-Junon;

Ce fort pôle Balance souligne la sensibilité artistique; surtout ainsi: avec la présence des Luminaires, de Vénus et Junon.

– Les Lunes Noires en Cancer au M.C., avec la Lilith Moyenne au carré du Soleil

Fort indice de contrariétés familiales, pouvant être mises en rapport avec l’abandon du père, la mère sévère et les conditions d’une enfance difficile.

Saturne (2nd Maître de la Balance) en Gémeaux, aux trigone de Vénus et de l’Asc.; et au carré de Neptune

Ce second Maître de l’Ascendant, disposant de l’amas essentiel en Balance, signale d’une part, avec sa position en Gémeaux, l’intérêt pour l’écrit, la possible constitution d’une œuvre…

D’autre part, via ses aspects aux points clefs (Vénus & Asc.), la force et l’influence de Saturne se trouve encore soulignée.

Le carré échangé avec Neptune peut être vu comme renforçant le besoin d’évasion (les fugues de l’enfant, la poésie de l’adolescent… et les voyages de l’adulte).

Mercure/Scorpion conjoint Queue du Dragon, et opposé Uranus

Cette configuration met en valeur les facteurs intellectuels, l’esprit est fulgurant, aiguisé… Cela évoque en outre l’esprit rebelle du poète.

Jupiter/Capricorne (en chute) angulaire en IV, et carré au Soleil et à l’Asc.

– Mars/Sagittaire, au sextile de la Lune, et à l’opposition large de Saturne

Ces deux lignes d’aspects peuvent être mises en relation avec le père militaire, décoré… son départ (quand Rimbaud a 7 ans); mais aussi le goût du voyage, l’appel de l’aventure, les activités de marchand d’armes. Sur le plan de la santé, on peut également choisir d’y voir la blessure au poignet par la balle de Verlaine, l’atteinte du genou (par le cancer) menant à l’amputation…

– Cérès/Verseau, aux abords de la V, sextile  Mars, et trigone  la Lune

Cette position (additionnée aux aspects de Mercure) souligne encore la précocité intellectuelle (Voir à ce propos les travaux sur Cérès de P. Regnicoli). Cet aspect d’enfant précoce, aux facultés mentales aiguisées, est bien rendu par le portrait de Rimbaud en communiant (le cliché plus haut, à l’âge de 11 ans).

Pluton début Taureau, opposé au Soleil.

Ajouté au Mercure/Scorpion, aux Lunes Noires/Cancer… cette opposition de Pluton au Soleil (la noirceur & la lumière) rend bien la figure du poète maudit comme le destin contrasté.

*

**

Verlaine & Rimbaud - Tableau de Fantin-Latour - fragment

**

Verlaine & Rimbaud – Le coin de table par Fantin Latour -1872- Musée d’Orsay -Fragment

*

*

Astrotypo des portraits d'Arthur Rimbaud:

*

Le tableau de Fantin Latour insiste sur le combiné Lune-Vénus (le potelé du modelé, le nez en trompette), aiguisé par Mercure.

Uranus & Neptune sont présents; le premier redouble les traits mercuriens, développe le front et comprime légèrement les tempes; avec le second, ils affolent la chevelure. Neptune (redoublant la Lune) insiste en outre sur l’attitude rêveuse d’Arthur. On peut déjà noter sur le menton la force de Saturne.

*

**

Portrait Rimbaud jeune - cliché Carjat 01

**

*

Sur ce portrait de jeunesse (sans doute repris par Carjat), Arthur Rimbaud apparaît bien frondeur avec son menton tourmenté ( sans doute l’opposition Mars/Saturne avec ce dernier en lien à l’Ascendant), surplombé par une bouche encore ourlée par les rondeurs de l’enfance (le pôle Vénus-Lune-Neptune).

L’étage du regard, les yeux perçants et abrités, les paupières renflées, les sourcils rectilignes avec une légère inflexion plus aiguë… dénotent successivement Uranus-Soleil-Pluton, Neptune, Saturne/Uranus.

*

**

Vénus & Saturne - Glyphes

**

*

**

Portrait de Rimbaud par Carjat

**

*

Verlaine indique avoir conduit Rimbaud chez Carjat  (célèbre photographe de l’époque) en octobre 1871.

Soit autour des 17 ans de Rimbaud (né le 20 octobre 1854 à Charleville).

*

– C’est bien le portrait de la légende. On retrouve son regard lointain et cependant intense (toujours Uranus-Soleil); le front développé (signé par les mêmes influx).

– On peut noter le souligné mercurien des paupières inférieures; le profilé du nez où l’aigu de Mercure & des Gémeaux l’emporte sur le retroussé lunaire.

– La bouche a perdu de sa rondeur, l’arc de la lèvre supérieure est étiré par Mercure-Uranus; alors que l’inférieure est réduite à une simple ligne, avec le déversé caractéristique de Saturne.

– Le menton pleinement saturnien vient donner la dernière « main » au contour très Balance du visage (le rectangle légèrement ovalisé), ici rendu par la verticales des lignes Saturne, élargies au front et comprimées aux tempes par Uranus, avec la Lune qui remplit les joues.

*

Glyphe de Saturne

*

On peut remarquer avec quelle « vitesse » Saturne vient s’imposer sur le visage de Rimbaud encore adolescent, malgré le modelé plus poupon que maintiennent généralement les influx Lune & Vénus quand ils sont comme ici aussi forts. C’est à mettre au compte de l’influence grandissante du Saturne/Gémeaux (avec l’analogie entre le signe et son âge).

Saturne, Maître en second (après Vénus) de l’Ascendant; disposant du Soleil, de la Lune… et en aspect à la cuspide de 1 comme à Vénus.

*

**

Portrait de Rimbaud - 1880

**

Le portrait de la discorde


« Ce portrait faisait partie d’un lot d’une trentaine d’autres prises à Aden et découvertes lors d’une brocante

par les deux libraires, Jacques Desse et Alban Caussé. »

**

*

Aden - Yemen - under the volcano

***

La vieille ville d’Aden, située dans le cratère d’un volcan éteint; aujourd’hui au Yémen.

**

*

Une dizaine d’années séparent les deux portraits. Saturne a renforcé encore son emprise. La ligne en pointe de l’implantation des cheveux sur le front est typique d’une signature Saturne-Vénus. Les yeux sont encore plus abrités. On retrouve le menton appuyé; la forme caractéristique des paupières (Neptune-Saturne); l’exacte réplique de l’espace inter-sourcilier (avec le même dessin des sourcils).

2 ans ont été nécessaires pour authentifier le cliché. Sur la base de ce portrait en faible définition, la lecture astrotypo va dans le même sens.

*

**

Portraits-Rimbaud-montage-par-Dandelion

**

*

*

Liens:

*

Article sur la photo retrouvée, avec analyse d’image et photo-montages (comme ci-dessus & dessous:)

*

Rimbaud-Older-montage-par-Dandelion

**

*

Une saison en enfer

Mauvais sang

« J’ai de mes ancêtres gaulois l’œil bleu blanc, la cervelle étroite, et la maladresse dans la lutte. Je trouve mon habillement aussi barbare que le leur. Mais je ne beurre pas ma chevelure (…) »

*

Les Voyages de Rimbaud (sur la carte)

*

Les voyages de Rimbaud - sur la carte

**

*

Carte du Ciel & data d’Arthur Rimbaud

*

**

Astrotypo d'Arthur Rimbaud sur Cosmicaravan

**

*

*

**

*

Tsilikat

Publicités

Les deux Âges de Cérès

 

Review (01) du livre de Philippe Regnicoli:
Cérès, la mal-aimée de l’astrologie
Collection autourdelalune.com

– Parmi les nombreux thèmes abordés par l’auteur, Gros Plan sur la question des âges planétaires

Plan :

1. Présentation de deux thèses de l’auteur

2. Réception & premières impressions

3. Retour sur la figure de Cérès

4. Remarques à propos des Âges Planétaires

5. Cérès répugne toujours à dire son âge

6. Cérès, la Vierge, la précocité, et la tradition

7. Le livre de P. Regnicoli, un document de travail riche & fécond sur la Déesse

 

1. Présentation de deux thèses de l’auteur :

Philippe Regnicoli, dans son livre (suite à l’observation de nombreux thèmes d’étude), présente l’âge cérésien comme celui de l’adolescence.

En appui à cette hypothèse, il est vrai qu’il s’agit bien du temps des études, de l’apprentissage, de l’école (caractéristiques Vierge appuyées) ; comme celui des 1eres tentatives d’analyse (et auto-analyses) : l’adolescent « bataille » pour s’insérer dans le tissu social et trouver sa place entre enfants & adultes.

D’autre part, c’est aussi une période parfois qualifiée « d’âge ingrat » ; ce qui correspond à la transformation physiologique (la poussée des hormones), l’accès à une sexualité encore maladroite car inexpérimentée, d’où les sentiments fréquents de gêne, timidité, pudeur… (Autres caractéristiques virginiennes.)

Dans ce mouvement*, l’auteur associe également la Vierge & Cérès au thème de la précocité. Ses observations soulignent la récurrence de cas présentant des trajectoires rapides avec une éclosion des dons ou des réalisations abouties, quand le signe de la Vierge est richement doté, ou/et que Cérès est conjointe et bien reliée à d’autres planètes (qui viennent préciser les dons & réalisations en question).

* La précocité : avec Cérès -l’application et les facultés exercées de manière spécialisée- en combinaison avec le pôle Vierge/Cérès corrélé à la jeunesse.

2. Réception & premières impressions :

L’approche typologique de l’astrologie me sensibilise particulièrement à cette question des âges planétaires.

Dans ce champ théorique savoureux et généralement apprécié des astrologues, plusieurs échelles temporelles coexistent :

Outre la plus ancienne, faisant correspondre chaque âge planétaire avec la distance croissante des astres, appréhendée depuis la Terre (les âges Lune-Mercure-Vénus-Soleil-Mars-Jupiter-Saturne…) ; il existe aussi, par exemple, différents essais de transposition astrologique des étapes de la croissance du fœtus, ou des premières années en relation avec la croissance et le développement des facultés de l’enfant.

La Roue des âges-types - par Maurice Munzinger

Le bagage astrologique traditionnel (bien entendu bousculé par l’évolution rafraichissante des connaissances au long des avancées de l’astronomie, et par leur intégration progressive), relie l’adolescence au signe des Gémeaux et à Mercure.

D’autre part, la précocité se retrouve généralement associée avec la « force » des signes Bélier-Verseau-Gémeaux (ainsi qu’avec celle de leurs « gouverneurs »).

Tentons de voir comment ces approches différentes peuvent s’imbriquer.

3. Retour sur la figure de Cérès :

La Déesse-Mère présente un profil relativement complexe, du fait de son ancienneté tout d’abord (les versions et variantes de son mythe abondent) ; et du fait qu’elle superpose plusieurs « dimensions » de la femme (la jeune fille vierge –la korè– ; la mère qui nourrit et surveille ; la femme mûre qui n’enfante plus mais instruit –la vieille nourrice- qui sert et transmet…).

Les mythes, comme la statuaire en découlant, laissent fréquemment flotter un certain flou sur la distinction opérée entre la mère et sa fille. Des représentations de la Déesse mêlant ses deux aspects existent (la mère et la fille unies en un seul bloc ; deux aspects de la féminité).

La virginité constitue un seuil (la question des limites est d’ailleurs particulièrement chère au signe de la Vierge) ; c’est l’enjeu du passage d’un rôle à l’autre, de la fille à la femme… Il n’apparaît pas inconcevable de penser à la possibilité de 2 âges distincts pour le signe de la Vierge comme pour Cérès.

Exemples de Types Vierge - 01

4. Remarques à propos des Âges Planétaires :

Dans les âges, en fonction des sexes et des latitudes, le stade de l’adolescence demeure fluctuant.

Astrologiquement, on peut (entre autres) relier cette période (l’âge ingrat ; le sursaut d’indépendance ; la confrontation aux adultes ; les découvertes et les amitiés…) à la première opposition de Saturne à lui-même, associée au sextile d’Uranus à sa position radicale. Soit Uranus en Maison III, en partant de sa position au natal… Je trouve au passage que cela restitue particulièrement bien la période « scooter & mobylette ».

Mais ce dernier exemple peut encore trop passer pour la version « garçon » ; alors que le cas de la jeune fille (ou très jeune femme) semble bien davantage résonner avec le socle de la thématique Vierge/Cérès.

En « crayonnant » comme je le fais, sur les bords de l’échelle des temps planétaires ; et s’il on est prêt à accepter l’idée de sous-périodes (comme le font les praticiens en astrologie indienne) avec Saturne, par exemple, dont l’influence est notable autour des 14, 30, 45 et 60 ans ; rien n’empêche d’imaginer quelque chose de similaire (une sous-période cérésienne) au moment de l’adolescence, impactant plus particulièrement la jeune femme, ainsi que les hommes, quand ils sont dotés d’un pôle Vierge/Cérès soutenu.

Maintenant, si nous revenons à la théorie traditionnelle des âges planétaires, le placement de Cérès entre Mars & Jupiter suggère un possible âge cérésien situé autour de la mi-quarantaine (évoquant au passage le cycle de la ménopause) ; ce qui colle assez bien avec le stade où la femme se rapproche des limites biologiques liées à la procréation (même si ces limites –dans notre époque uranienne- sont présentement bouleversées et largement étendues).

Au-delà des longévités comparées, et à propos des différences de genre (féminin/masculin), sur le plan typique, le combiné féminin Lune-vénus, se distingue par son rythme plus rapide et précoce, du combiné masculin Soleil-Mars. Le souci du respect dû à chaque sexe ne doit pas masquer leurs particularités respectives essentielles.

5. Cérès répugne toujours à dire son âge:

La Vierge reste toute sa vie « une demoiselle » ; ce signe astrologique confère une certaine sagesse, érigée sur des notions de mesure et de pureté. La Vierge, encore jeune, apparaît déjà si sérieuse qu’elle semble un peu vieille pour son âge. A l’inverse, la Vierge vieillissante garde bon pied, bon œil, toute sa curiosité ainsi qu’une fraîcheur manifeste.

Si l’on veut bien suivre la Déesse dans ses aventures et pérégrinations, pour être le témoin de ses stratagèmes variés, masques et rôles divers… Il est possible, outre les périodes de l’adolescence et de la ménopause, de l’associer à d’autres âges, encore… et plus loin.

Exemples de Types Vierge - 02

6. Cérès, la Vierge, la précocité et la tradition :

L’intégration d’un nouveau facteur astrologique tel que Cérès, sa très probable régence du signe de la Vierge, tout comme sa très convaincante analogie avec les caractéristiques de la Maison VI, posent le problème délicat de la répartition des attributions planétaires -qu’il soit question de l’âge ou d’autres choses.

Ce problème est déjà bien connu des astrologues, avec Saturne et Uranus pour le Verseau et la Maison XI, Jupiter et Neptune pour les Poissons et la XII (avec des interrogations encore vives au sujet de la co-régence du Sagittaire), Mars et Pluton à propos du Scorpion et de la VIII, etc.

La Vierge & Cérès touchent (entre autres choses) aux processus mentaux, à l’apprentissage, l’application du corps et de l’esprit, la spécialisation… Aussi, ce n’est pas tant une surprise de constater leur rôle souligné dans les cas de précocité.

Maintenant, ces cas de précocité ne mêlent-ils pas le pôle Vierge/Cérès avec les marqueurs astrologiques du phénomène jusqu’ici avancés ; à savoir : Mercure, Mars, Uranus… en plus des signes Bélier, Gémeaux, Verseau… et des secteurs I, II &  III ?

De même, les conjonctions de ces différents facteurs (Cérès et la vierge compris) placés à l’Ascendant (les 1ers temps et le caractère…), en Maison II (les dons et aptitudes) et III (l’adolescence, les 1ers apprentissages…), ou en rapport avec leurs Maîtres (Vénus, par exemple, qui est en analogie avec les dons et la Maison II) ne constituent-ils pas aussi des pistes dignes d’attention pour traquer et vérifier les conditions astrologiques de la précocité ?

Quoiqu’il en soit, il revient à l’auteur Philippe Regnicoli d’avoir su repérer et préciser le rôle de ce pôle Vierge/Cérès dans l’excellence et la rapidité des apprentissages.

* Démeter *

7. Le livre de P. Regnicoli, un document de travail riche & fécond sur la Déesse :

S’approprier un nouvel outil astrologique, compléter un arsenal analytique (spécialement lorsqu’il s’agit de Cérès et de la Vierge, en rapport étroit avec l’analyse, les détails, la finesse…), intégrer les multiples facettes d’une planète (oui, bien-sûr : un astéroïde…) ; alors que des données éparses, fragmentaires et parfois contradictoires circulent…

Voilà ce que permet la lecture de Cérès, la mal-aimée de l’astrologie, un véritable document de travail pour l’astrophile, présentant la Déesse sous toutes les coutures ; envisageant son action et ses effets sur un très large éventail de scènes possibles ; présentant des hypothèses audacieuses –secouant les jugements pré-conçus associés à la Vierge dite prude et timorée ; fournissant les données nécessaires pour suivre pas-à-pas les raisonnements produits, ou pour creuser plus avant des aspects piquant l’intérêt…

Ce livre m’a aidé à franchir le pas, pour considérer Cérès à l’égal des autres planètes.


Liens:

Infos sur le livre depuis le site autourdelalune.com

Pour commander le livre

– Article Cérès – Daremberg et Saglio -1877- (Pour creuser le mythe de Cérès)

– Billet CC Cérès Mercure Gemini Virgo – Prés en Bulles… (Pour le distinguo Cérès/Mercure)

– Lien Carte du Ciel de Mozart (avec Cérès conjointe à Jupiter, pour creuser un peu la question au sujet de la précocité)

*

**

*

Tsilikat


%d blogueurs aiment cette page :