Archives de Tag: Conjonction Lune Saturne

Christa in the Sky

**

*

Dans les années 80, sous l’ère Reagan, à des fins médiatiques & politiques, une enseignante est sélectionnée parmi 11000 candidats pour faire partie de l’équipage de la navette.

Après 73 secondes d’envol, Challenger explose avant de s’abîmer en mer…

Retour sur les hasards du Destin -cette divinité des combinaisons & des lois inconnues-

Avec les cartes du Ciel, les astéroïdes, les étoiles fixes… autour du portrait astrotypo de Christa McAuliffe

**

*

*

Plan:

*

1. L’événement: l’explosion de Challenger en 86

2. Marche arrière: la sélection d’une non-astronaute

3. Christa McAuliffe: une enseignante dans l’espace

4. Trame céleste: hasards, recouvrements & synchronicités

5. Astrotypo des portraits de Christa

6. Liens

*

*

**

***

**

*

*

1. L’explosion de Challenger:

*

*

Carte du Ciel de l'explosion de Challenger - 28 01 1986

**

*

 » L’accident a été provoqué par la rupture de l’un des joints toriques d’un des deux propulseurs à poudre accolés au réservoir principal d’hydrogène.

Il avait souffert de conditions climatiques particulièrement froides au cours de la nuit précédant le tir. »

*

Les limites mécaniques de ces joints, spécialement dans le cas d’un lancement lors de températures négatives, étaient bien connues des ingénieurs en charge. Les pressions financières (renouvellement de contrat approchant le milliard de dollars), et politiques (le flamboyant programme spatial américain sous Reagan) furent les plus fortes. Les véritables décisionnaires, espacés par tampons successifs des quidams tenus finalement pour responsables, ont tenté le sort froidement, au risque de sacrifier l’équipage.

La carte, avec l’apparemment létal Pluton angulaire en Scorpion, faisant face au Dragon à l’Ascendant Taureau, compte également un bel amas en Verseau et Milieu du Ciel, qui rend bien l’ampleur et la nature du défi spatial.

Outre les marqueurs astrologiques habituels du risque d’explosion (Uranus & Mars), le rôle pernicieux tenu par le froid peut attirer l’attention sur le placement de Saturne, qui lui est analogiquement associé:

Uranus est sur le 20ème ° du Sagittaire

(Au moment de l’explosion, pile sur le Jupiter radix de Christa McAuliffe)

Mars oppose précisément les Lunes Noires, au carré de Jupiter/Verseau

– Quant à Saturne, depuis le Sagittaire, il oppose Chiron et carre la conjonction Lune-Cérès en Vierge

Lune/Vierge qui (outre à Cérès) est aussi conjointe plus précisément à l’étoile fixe Alsuhail -Constellations Vela & Argo Navis: sur la voile du Navire Argo-

(Le tout, pile sur le Soleil de Christa)

– L’étoile fixe Sheratan (la corne gauche du Bélier) est en conjonction de la Tête du Dragon (6′ d’orbe) à l’Ascendant; à l’opposition de Pluton… De nature Mars-Saturne, elle est dite grande pourvoyeuse de dangers physiques (blessures, incendies, guerre ou tremblement de terre…)

*

***

*

**

**

*

*

2. La sélection de Christa parmi 11000 candidats:

*

*

Christa McAuliffe en classe

**

*

Professeur d’histoire et de sciences sociales, mariée et mère de 2 enfants, active sur le plan local et associatif;

Sa bonne humeur, son enthousiasme comme son énergie ont vite conquis le grand public américain.

*

**

Sélection de Christa McAuliffe - Carte - 19 07 1985

**

Le choix d’une femme  sympathique, vive et brillante; non astronaute et enseignante… visait à capter l’intérêt d’un très large public; ce qui pouvait à son tour orienter l’opinion en faveur des budgets colossaux nécessaires au programme spatial.

Cette stratégie a d’abord été couronnée de succès (notamment grâce au très fort écho entre Christa & le public); avant de se retourner dramatiquement contre l’objectif visé: quand des millions d’écoliers ont assisté en direct, devant l’écran, dans leur classe, au désastre de Challenger et à la mort de tous les membres de l’équipage.

Le Ciel du jour de l’étape finale menant à la sélection de Christa pour participer à la mission, présente une opposition relativement menaçante, entre Pluton/Scorpion & Lilith/Taureau; d’autant qu’elle tombe au carré d’une conjonction Soleil-Mars; avec cette dernière recouvrant les Cérès-Vénus/Cancer (l’enseignante) de Christa… Comme nous allons le voir plus bas.

*

**

**

*

*

3. Christa McAuliffe:

*

*

Christa McAuliffe - Portrait n° 1

**

*

**

***

Thème natal de Christa McAuliffe

**

*

L’enseignante:

– L’amas en Vierge avec les 2 luminaires en plus de Mercure

– La conjonction du Maître de l’Asc. -Vénus- (souvent la voix) à Cérès (l’éducatrice)

– Le signe du Lion en IV, soutenu par les planètes d’autorité (Saturne & Pluton)

– La conjonction Lune-Saturne en Maison IV (l’histoire)

– La dignité de Jupiter en Sagittaire (l’Enseignement)

– Mercure proche de la pointe de V

… Tout ces facteurs ciblent très bien sa profession. En ajoutant que les conjonctions Vénus-Cérès/Cancer & Lune-Saturne/Maison IV résonnent particulièrement avec son corpus de prédilection: l’histoire américaine et les femmes.

*

L’Espace:

Les marqueurs pour ce thème sont moins nets (Christa n’étant pas astronaute).

– La force d’Uranus; aux trigone & carré précis de Mars & Saturne; et au sextile de la Lune (elle-même en conjonction avec Alsuhail du Navire Argo… + Lune + Uranus:  soit un « collage » qui peut évoquer l’image du Vaisseau et de son Équipage)

– Le M.C. en Verseau

– Jupiter dignifié en Sagittaire (on peut noter que cette position cible à la fois l’Enseignement et les voyages lointains)

Signes néfastes & risques accidentels:

– Le carré d’Uranus à Mercure

– La « débilité » de saturne & Mars (fin Lion & fin Balance); tous deux en lien avec les marqueurs vitaux (Saturne conjoint à la Lune, et Mars carré à Vénus Maître d’Asc.)

– L’opposition des Lunes Noires culminantes aux deux Luminaires

– Le Maître de VIII en VIII et Sagittaire, bien que dignifié (Jupiter/Sagittaire), peut analogiquement faire lien avec une fin  intervenant lors d’un voyage  prestigieux…

– Saturne, en double débilité (zodiacale & sectorielle), outre sa conjonction à la Lune, carre la cuspide de 1. Son placement au Fond du Ciel, dans les parages de Pluton ajoute à l’idée du risque de chute ou de submersion.

… Néanmoins, au seul spectacle de la carte du Ciel de Christa, il est (je crois) impossible de deviner les circonstances de sa mort; tout comme il est déjà bien difficile de l’imaginer en membre d’équipage de la navette spatiale des années 80.

*

**

*

*

4. Hasards, recouvrements & synchronicités:

*

Les différentes cartes (le thème natal de Christa, celles de l’accident et de sa sélection finale comme membre de l’équipage) présentent de nombreuses similitudes. c’est par ce moyen que la théorie astrologique cherche à expliquer d’éventuelles relations de causes à effets.

Revenons sur ces croisements et autres recouvrements:

– L’explosion de Challenger intervient lors de la conjonction d’Uranus au Jupiter natal de Christa (et pendant que la Lune  se trouve sur l’étoile fixe Alsuhail;  sur le Soleil de Christa; à l’opposé de ses Lunes Noires.)

– La Tête du Dragon en Taureau au natal comme lors de l’accident, oppose Mars chez Christa, et Pluton pour l’explosion.

– Les Lunes Noires, groupées à nouveau dans les 2 cas, opposent Mars pour l’accident, et les luminaires chez Christa. Au moment de l’explosion, elles sont en outre au double carré de Jupiter/Verseau.

– L’accident intervient au moment d’une conjonction Lune-Cérès en Vierge, au double carré de l’opposition Saturne/Chiron, sur l’axe « voyageur » Sagittaire/Gémeaux… en conjonction du Soleil/Vierge de Christa. Cette conjonction Lune-Cérès/Vierge n’est d’ailleurs pas sans rappeler « l’image » de l’enseignante.

– Le jour des résultats de la sélection coïncide (comme je l’ai indiqué plus haut) avec une conjonction Soleil-Mars en plein sur la conjonction Vénus-Cérès de l’enseignante… assombrie par un double carré à Pluton & Lilith.

– Le Ciel de ce même jour est également marqué par une opposition exacte entre Vénus/Gémeaux (notre charmante professeur) et Uranus/Sagittaire (l’aventure spatiale).

Uranus, Jupiter, Saturne, Pluton, Cérès, Mars, Vénus, Lilith tendent à se répondre de façon tendue d’une carte à l’autre…

*

L’astéroïde 3352 McAuliffe:

En hommage à Christa, de nombreuses écoles portent maintenant son nom; ainsi qu’un planétarium, deux cratères (sur la Lune & sur Vénus); et l’astéroïde 3352 . De type A, doté d’une période orbitale de 2,57 ans, découvert le 6 février 1981… Il vient de signer ce 9 juillet 2010 dernier, son approche de la Terre la plus serrée (périgée).

*

Orbite de l'Astéroïde 3352 McAuliffe

**

Voyons où il se trouve sur le thème de Christa:

*

**

L'astéroïde 3352 McAuliffe en conjonction du Jupiter natal de Christa

**

*

*

**

**

*

*

5. Astrotypo de Christa McAuliffe:

*

*

Christa McAuliffe - Portrait n° 2

**

*

– Les traits saturniens (l’allongement du cadre, l’enfoncement des orbites, les arêtes marquées…) sont aiguisés, allégés et comme rafraîchis par le fort pôle mercurien (Mercure, la Vierge & Cérès).

– Les traits martiens et plutoniens ajoutent du feu et de l’énergie (aux yeux et à la mâchoire).

– La combinaison de cet ensemble d’influences (Saturne + Mercure + Mars) renforce considérablement le type Uranus (de manière nette surtout sur les portraits n° 1 et 2 où Mercure triomphe de Saturne).

– Le pôle Lune-Cancer est également prononcé (le contour des yeux, l’arrondi de la terminaison du nez, la forme des joues) mais il est entremêlé avec Saturne.

– Le modelé vénusien (l’Ascendant Taureau et Vénus au sextile de la cuspide de 1) vient surtout renforcer le nappage lunaire; sans doute en raison du placement de Vénus en Cancer.

– La conjonction de Vénus à Cérès, disposant des Luminaires avec Mercure qu’elle sextile, compte sans doute dans l’expression enjouée, faisant contrepoids aux influx Saturne-Mars-Pluton beaucoup plus austères.

*

L’ensemble des traits est  également rehaussé,  légèrement éclairé par le Type solaire; influx dû sans doute à la conjonction des Luminaires.

*

**

Christa McAuliffe - Portrait n° 3

**

*

*

Liens:

*

Challenger disaster astroData

Christa McAuliffe astroData

Etoiles fixes (Alsuhail & Sheratan)

– Infos sur l’astéroïde 3352 McAuliffe

– Ce billet répond au Quizz Astrotypo

*

*

Publication Christa InZeSky Map

**

Pour observer le phénomène toujours épatant des synchronicités astrales: la carte correspondant à la publication de ce billet.


En fort écho avec le thème de Christa; notamment les positions de Mars, Saturne, Uranus, Jupiter, Vénus, Cérès, Lune & Lilith…

*

**

Christa in the Sky

**

*

*

**

***

**

*

Tsilikat


Blaxploitation Sky

***

**

*

La Cosmicaravan est bien pâlotte ; la Blaxploitation vient lui redonner des couleurs.

*

Pour approcher le phénomène culturel réjouissant que constitue la Blaxploitation  – genre qui éclot au début des seventies -, je vais procéder en 3 volets : les racines ; les femmes ; et la musique.

A la lumière du Ciel de naissance des différents protagonistes, comme de leurs réalisations majeures, les étapes du raisonnement astrologique qui sous-tendent cette excursion multivitaminée sont les suivantes :

*

1. Le signe du Cancer (avec Pluton pour les plus anciens, et/ou Mars avec d’autres planètes pour les générations suivantes) marque le thème des grandes figures de l’émancipation du Peuple noir américain, qui se sont illustrées  – souvent tragiquement –  lors de la décade précédente. Les thèmes des initiateurs du mouvement culturel présentent également cette même empreinte. Ce combiné Cancer/Pluton n’est pas sans évoquer le continent-Mère Africa, la quête de racines des descendants d’esclaves, leur lutte contre le racisme et l’injustice, le ghetto en Amérique du Nord, etc.

(Voir les thèmes de Martin Luther King ; Malcom X ; Melvin Van Peebles ; Richard Roundtree…)

*

2. La génération de l’après-guerre (W.W.II.) qui s’apprête à incarner à l’écran les rôles les plus emblématiques du mouvement – en plein essor, juste au milieu des années soixante dix –, est le plus souvent marquée par la présence d’un amas dans le signe des Gémeaux (autour d’Uranus). Cette nouvelle configuration peut être rapprochée de la constitution d’une classe moyenne et de l’influence croissante de la culture noire, via la musique, le sport et le style. L’ensemble vient dessiner avec pétulance les contours d’une atmosphère plus joueuse et jouisseuse, qu’on retrouve dans l’aspect le plus commercial et populaire de la Blaxploitation. L’amas en Gémeaux autour d’Uranus vient aussi résonner avec l’inventivité musicale, son « excitation » électrique, et le bond de la Soul jusqu’au Funk.

(Voir les thèmes de Pam Grier ; Gloria Hendry ; Tamara Dobson ; Richard Roundtree ; Bobby Womack ; Curtis Mayfield ; etc. Les thèmes manquants seront présentés dans les prochains billets.)

*

3. Le début des années 70 marque l’entrée d’Uranus dans le signe de la Balance – après son long & sombre compagnonnage auprès de Pluton en Vierge – ; le mouvement psychédélique s’élance, la guerre du Vietnam rencontre une opposition plus massive auprès de l’opinion ; l’image de l’afro-américain commence réellement à changer – même si les noirs souffrent encore de cruelles injustices -, l’affirmation pour leurs droits les plus légitimes prend un tour nouveau, mieux relayé dans la société. Les deux films cultes ouvrant la Blaxploitation (d’abord, celui de Van Peebles ; puis Shaft) sortent au moment où Uranus trigone depuis la Balance, la position qu’il occupait en Gémeaux, dans le thème des acteurs, actrices et musiciens, qui lui donnent précisément sa forme et son allure !

*

**

**

*

Ce treillage planétaire & zodiacal où s’alignent les grappes les plus juteuses de la Blaxploitation :

*

– Pluton/Cancer

– Uranus & Amas/Gémeaux

– Uranus/Balance

*

… N’est bien-sûr pas le seul possible (les positions de Neptune, le signe de la Vierge… offrent aussi des perspectives intéressantes pour aborder le genre) ; mais les exemples les plus célèbres, commentés dans ces billets, le mettaient trop en vedette pour vouloir l’écarter.

*

**

**

*

*

Les Débuts de la Blaxploitation

*

Dater avec précision l’émergence d’un mouvement est délicat. Nombreux sont ceux qui ont vu les premiers signes de la Blaxploitation dans des réalisations antérieures, où s’affichaient déjà plusieurs de ses caractéristiques (des personnages de couleur, la Soul avant le Funk, une plus libre expression de la communauté afro-américaine…).

Si l’on s’en tient à sa reconnaissance par un large public, la Blaxploitation commence bien en 1971, je crois, et avec ces 2 films :

*

–  Sweet Sweetback’s Baadasssss Song (de /et avec Melvin Van Peebles ; sorti le 23 avril 1971)

Shaft, les nuits rouges de Harlem (de Gordon Parks, avec Richard Roundtree ; sorti le 2 juillet 1971)

*

**

Melvin Van Peebles - shootin

**

*

*

Dans la suite de ce billet…

Filons donc ces deux pistes : les films, les portraits, les Ciels de naissance et l’astrotypo.

*

*

**

**

*

Astrotypo:

*

**

Les traits du Lion où il tient son Soleil natal, s’estompent sous les influx mêlés de Jupiter & Neptune; la Lune – importante – s’ajoutant à l’effet de la forte occupation du secteur solaire XII, soulignant l’aspect neptunien, légèrement cintré par la force d’Uranus.

Saturne fort (en Capricorne, au quinconce du Soleil et au carré de la Lune) contrarie les forces d’expansion des planètes précédemment citées; Melvin garde la ligne et cultive un « extérieur » sobre.

**

*

*

Sweetback & Melvin Van Peebles

*

Auteur, réalisateur, acteur et véritablement indépendant d’un film d’action aux USA, mettant en scène un héros noir en cavale, parcourant des décors puisant à l’esthétique géométrique renversante des productions porno/psyché de l’époque, au rythme d’une bande son envoutante… Une prouesse qui vaut encore le détour !

Fils du 1er psychanalyste noir ; lui-même, businessman et 1er courtier afro-américain à Wall Street, il ficelle sa production avec adresse, en déjouant très habilement la censure pour avoir les mains libres, présentant administrativement son film comme relevant du porno.

Afin d’assurer la promotion, il invente et lance le procédé des [trailers], ces bandes-annonces musicales au montage haché et rythmé comme des clips, où s’illustrent des musiciens noirs encore inconnus mais bientôt célèbres, et dans lesquels serpentent plaisamment de grosses lignes de basse.

*

**

Melvin Van Peebles - older

**

*

Plus âgé, son visage reflète les traits habituels du combiné Lune-Saturne, aiguisé et dynamisé par Uranus, adouci et « inspiré » par Neptune. Saturne & Neptune ont gagné peu à peu sur Mars & Pluton; Uranus reste en place mais la Lune le mêle à Neptune.

*

*

Le Ciel de Melvin Van Peebles :

*

*

**

**

*

– On trouve la riche conjonction Vénus, Mars Pluton Cancer qui l’inscrit de manière vivante et passionnée dans l’histoire de sa communauté ; située en secteur solaire XII : c’est à la fois le talent visuel et visionnaire, l’exil, et le combat via l’expression culturelle.

– L’amas Mercure, Soleil, Jupiter, Neptune, réparti par moitié, sur 2 signes, la fin Lion et le début Vierge… témoignent autant des capacités créatives & techniques, que de l’ambition ou l’exigence.

– Le précédent est placé au Trigone d’une conjonction Lune Uranus Bélier… qui signe de manière éclatante, l’audace, l’ingéniosité, l’indépendance, le Cinéma et l’originalité.

*

Conducteur de tramway à San Fransisco pour un temps, passionné d’astronomie qu’il étudie en Hollande, il travaille en France pour Hara Kiri, il y tourne aussi… Melvin Van Peebles est simplement un homme fantastique !

*

Lien vers une passionnante interview de Melvin dans les Inrocks :

*

*

**

**

*

Astrotypo (suite):

*

A l’époque du film, Melvin Van Peebles présente une fossette remarquable inscrite sur un menton Saturne-Mars.

Il la doit sans doute à sa conjonction Vénus-Mars comme à sa conjonction Lune-Uranus Bélier (voir l’article sur la fossette)

Le cadre du visage est bien marqué par le rectangle saturnien que conforte également Uranus.

Neptune et la Lune nappent le visage et la peau, et baignent quelque peu l’œil martien, autrement plus enflammé.

**

*

*

Le Ciel de Sweet Sweetback’s Baadasssss Song :

*

*

**

**

*

– Le thème de la 1ère sortie du film s’articule autour d’un grand Triangle de Terre, augurant sa valeur consistante dans le temps.

– La conjonction Jupiter-Neptune, début Sagittaire… peut s’accorder avec l’importance de l’entreprise menée à bien, avec son impact social et politique, comme avec la nature du canal d’expression : la projection cinématographique. On peut ajouter que  l’opposition de Cérès (astre lui-même placé à l’opposition des Vénus-Mars de l’auteur, depuis le Capricorne) aide sans doute à faire des merveilles avec très peu de moyens : Melvin est en solo dans cette aventure.

– Uranus en Balance, encore vivifié par l’opposition de la Lune, marque selon nous, la naissance de la Blaxploitation : l’expression légitime, originale et libératrice !

(L’opposition répond à la conjonction des deux mêmes astres (Uranus & Lune) en Bélier du thème de Melvin.)

*

Ce coup de force ouvre la voie, les grands studios reniflent la piste et l’estiment prometteuse… Shaft va suivre.

*

La suite du billet présente :

*

– le portrait de Richard Roundtree, incarnant le personnage de Shaft dans le film éponyme de 71, avant de jouer l’oncle du même héros, dans le remake sorti en 2000 avec Samuel L. Jackson ;

– Au passage, la comparaison de leurs deux thèmes ;

– Également, un œil sur les cartes correspondant à la sortie de ces 2 films aux USA ;

– Ainsi qu’une note sur le réalisateur Gordon Parks.

*

**

Richard Roundtree in Shaft - 1971

**

*

*

Shaft (1971) & Richard Roundtree

*

*

**

Le réalisateur: Gordon Parks - en 1963

**

Brève Astrotypo de Gordon Parks:

*

Saturne, Uranus et Neptune sont au rendez-vous sur ce portrait; ces planètes collent d’ailleurs très bien avec  avec le thème d’un réalisateur.

Mars oppose précisément Saturne sur l’axe Gémeaux/Sagittaire; et Uranus , de même, fait face à Neptune dans son thème.

**

*

*

Remarque à propos du réalisateur :

*

Gordon Parks (photographe, réalisateur, journaliste et militant noir américain, né le 30 novembre 1912), – le réalisateur de Shaft et de ses suites -, est d’une autre génération encore ; il échappe en partie au treillage discuté plus haut ; mais son amas copieux en Sagittaire (Mars, Soleil, Jupiter& Mercure), ajouté à son Uranus début Verseau, à sa Lune en Lion, avec ses Saturne & Pluton placés aux deux extrêmes du signe des Gémeaux… Cet ensemble Air & Feu s’articule parfaitement avec le mouvement initié.

On peut aussi penser qu’il était conscient des travers du genre (par ailleurs vivement critiqués comme diffusant une image stéréotypée et dégradante de la communauté noire), notamment : l’accumulation de clichés, la violence, la drogue ou les mœurs légères ; mais, replacé dans son contexte, c’était surtout l’occasion d’exister et de célébrer la vitalité de la culture afro-américaine, en projetant à grande échelle pour la première fois, l’histoire d’un véritable héros de couleur aux USA.

(Son fils, Gordon Parks  Jr. réalise le film Superfly en 1972.)

*

**

Richard Roundtree

**

*

Très brève Astrotypo de Richard Roundtree:

*

On retrouve curieusement sur les traits (et dans le thème) de Richard Roundtree, la même force du combiné Lune-Saturne, taillé par Uranus. (Comme dans le cas de Melvin.)

La touche Solaire est cependant plus soulignée, sans doute due au trigone que lance le Luminaire à la pointe de l’Ascendant.

**

*

Richard Roundtree (né le 9 juillet 1942) fut footballer professionnel puis modèle avant de percer comme acteur. Dans la peau du détective privé ‘John Shaft’, il récidive dans les suites : Shaft’s Big Score (en 1972), et dans Shaft in Africa (en 1973). Il joue aussi le rôle d’un esclave dans la célèbre série télévisée ‘Roots’ (en 1977). Sa filmographie complète est bien entendu plus conséquente.

*

– Incarner à l’échelle du globe le héros générique de toute une communauté n’est pas sans conséquence sur le plan astral  –

*

**

Ciel de Richard Roundtree

**

*

*

Le Ciel de Richard Roundtree:

*

– Son Ascendant Scorpion, bien relié à ses Soleil-Jupiter en Cancer renvoient bien à l’historique de lutte pour une juste intégration du  Peuple Noir évoqué précédemment.

– Les deux Maîtres de l’Asc.  – Mars & Pluton – culminants en Lion, restituent très bien la figure du héros détective cool et puissant.

– Enfin, l’impressionnant amas Gémeaux (Uranus, Lune, Saturne, Vénus, Mercure) l’inscrivent bien  – de manière soulignée – dans son époque, le plaçant sous les feux d’Uranus, lorsque l’astre transite la Balance, déclenchant la vague Blaxploitation.

*

**

Le Ciel de Shaft, les nuits rouges de Harlem - 1971

**

*

*

Le Ciel de Shaft, les nuits rouges de Harlem :

*

– On retrouve la puissante conjonction Jupiter-Neptune avec laquelle on a déjà fait connaissance sur la carte du film de Melvin ; Jupiter, rétrograde, est repassé fin Scorpion, et correspond mieux avec l’univers justicier et « para-légal » de Shaft ; Saturne en opposition rappelle le défi que constitue cette percée majeure pour l’expression de la communauté noire, dans un contexte social et politique encore extrêmement défavorable aux personnes de couleur.

– Le Soleil et Mercure en Cancer répondent à la fois à la signature « africaine » et au signe solaire de Richard Roundtree – le film sort pour son 29ème anniversaire, le retour de Saturne, un accomplissement majeur dans sa carrière -.

– Uranus, toujours autour du 10éme degré Balance, est au carré précis du Soleil. La Blaxploitation répand ses feux !

– On peut, en outre, noter les aspects noués par la conjonction Vénus-Cérès depuis le signe des Gémeaux, en écho (en plus de Saturne dans le même signe) aux positions de la plupart des acteurs, actrices et musiciens participant aux films de ce nouveau genre, bientôt en plein essor.

*

Shaft, les nuits rouges de Harlem bénéficie aussi de la musique et des lyrics d’Isaac Hayes.

*

**

**

Astrotypo (suite):

*

Ce cliché en contre-plongée souligne le bombé très Cancer du front; le « façonnage » en biais et presque vertical des joues – très uranien -; comme la force soutenue par Mars & Pluton du menton saturnien.

**

*

*

A propos du remake de Shaft (en 2000) avec Samuel L. Jackson :

*

Le film sort le 16 juin 2000, est réalisé par John Singleton ; Samuel L. Jackson interprète le rôle titre ; Richard Roundtree, le rôle de son oncle ; Gordon Parks, le patron du lenox Lounge ; Isaac Hayes y fait même une apparition, alors que son thème musical fameux s’entrelace à l’image…

(L’intérêt d’un remake, outre le fait de raccrocher les générations plus jeunes… est d’aider à isoler les marqueurs astrologiques significatifs ! Smile !)

*

**

Ciel de Shaft - année 2000

**

*

*

Ciel de Shaft (2000)

*

– Ce qui saute aux yeux, d’abord, c’est la conjonction Soleil-Vénus-Mars fin Gémeaux, avec Mars effleurant le début du Cancer. On retrouve le clavier Gemini de la Blaxploitation. La Lune en face souligne la conjonction.

– La conjonction Lune-Pluton Sagittaire (avec son lien au signe du Cancer) continue à relayer la symbolique du Peuple Noir, cette fois à la sauce grand spectacle, et sur les canaux plus généreux de la grande distribution.

Neptune & Uranus en Verseau contactent les points clef du phénomène (en Gémeaux & Balance) ; tout en combinant les astres du Cinéma dans le signe favorable à l’expression originale qu’est le Verseau.

– Jupiter, cette fois est conjoint à saturne en Taureau ; la conjonction sextile la Tête du Dragon en Cancer… On peut encore y voir le lien avec le faisceau Africa ; mais aussi le signe de rémunérations plus consistantes pour les acteurs, comme pour les autres intervenants dans le projet…

(On peut également noter que ce nouvel opus intervient 29 ans après le 1er Shaft de 71 : le cycle de Saturne semble présenter une étroite résonnance avec la Blaxploitation.)

*

**

Ciel de Samuel L. Jackson

**

*

*

Le Ciel de Samuel L. Jackson :

*

– En commun avec le Ciel de Richard Roundtree (qui interprétait avant lui le rôle de John Shaft) : le Pluton en Lion (le héros noir, cool & justicier) ; la conjonction Lune-Saturne : l’indice possible d’un milieu difficile… et d’un contrôle émotionnel appuyé.

– Au passage, on peut admirer un grand Triangle de Terre  – gage d’une carrière solide.

– Mais c’est surtout, Uranus en Gémeaux, précisément opposé au Soleil, qui retient l’attention : on retrouve, d’une manière ramassée… le motif astro associé – jusqu’ici –  à l’éclosion de la Blaxploitation.

*

**

Samuel L. Jackson in Shaft

**

*

Brève Astrotypo de Samuel L. Jackson:

*

On retrouve encore les formes associées au combiné Saturne-Lune-Uranus; le modelé englobant de Neptune, venant adoucir ou recouvrir Mars, Uranus & Pluton, même si ce dernier apparaît plus clairement sur ce portrait.

Force est de constater que la conjonction Lune-saturne, additionnée d’Uranus, enrobée par Jupiter & Neptune, et venant amortir l’aigu des faisceaux de Mars, Uranus & Pluton, semblent constituer une constante dans le thème et sur le visage des principales figures masculines de la Blaxploitation observées jusqu’ici.

Les vertus de l’expression culturelle, la fiction et les modes de communication élargie qu’elle rend possibles, semblent avoir joué un rôle éminemment bénéfique chez ces différents acteurs au thème puissamment marqué par des influx explosifs.

L’homme pâle a toujours bien du mal à s’imaginer les rigueurs inouïes et les obstacles répétés que doit endurer et franchir l’homme de couleur. Ces quelques lignes, bien que maladroitement, le rappellent.

**

*

*

**

*

*

Liens:

*

Affiches des films Blaxploitation (Superbe!)

– Carte du Ciel de Martin Luther King

– Carte de Malcom X

– Lien Wiki sur Sweet Sweetback’s Baadasssss Song (Précisions sur la genèse de ce film événement.)

Blaxploitation Marathon Merveilleux site présentant les trailers de l’époque: un vrai régal!

*

**

*

A venir:

Blaxploitation Women

&

Blaxploitation Music


*

**

*

Tsilikat


%d blogueurs aiment cette page :