Archives de Tag: Cheiro

Mata Hari

.

Icône de l’espionne sensuelle au destin tragique, danseuse de charme enviée par Colette, folle éperdue des jeunes officiers, figure de la Belle époque, courtisane au train de vie majestueux, cavalière assassinée…

Qu’est-ce qui a pu entrainer la fille d’un chapelier hollandais sur les chemins -si fréquemment entremêlés- de la gloire et du scandale ?

L’itinéraire d’une Lionne Ascendant Scorpion, sous la lumière ajoutée des marqueurs de la Danse et du Mystère (Terpsichore, Siva, Quaoar et Circé).

Avec l’empreinte interprétée de sa main droite, réalisée à Paris par le célèbre Cheiro ; les commentaires appréciateurs ou critiques de Colette ; les cartes du Ciel et la lecture astrotypo de ses portraits.

.

Mata Hari - Art Work on PC - fragment

.

(Lien pour l’image complète.)

.

Plan

1. Intro

2. Notes biographiques

3. Le thème de Mata Hari

4. Astrotypo

5. Les Astéroïdes

6. Le jugement de Colette

7. Les lignes de sa main par Cheiro

.

Mata Hari entre les colonnes

.

2.

Mata Hari (ou Margaretha Zelle), née le 7 août 1876 à Leeuwarden aux Pays Bas, et morte le 15 octobre 1917 dans les fossés de la forteresse de Vincennes, fusillée par « la France » pour espionnage.

« Quelle étrange coutume des Français que d’exécuter les gens à l’aube ! » (M. H.)

Fille d’un riche fabricant de chapeaux et de capes néerlandais, destinée à l’existence calme et confortable d’une bourgeoise de l’époque, le sort tourne dès  sa 15ème année quand sa mère décède et que le père fait faillite.

D’abord tentée par l’enseignement [sans doute le fort pôle Lion ainsi que la Cérès Ascendant], elle se marie à 18 ans (via les services d’une agence matrimoniale) avec un officier de la marine néerlandaise [Neptune au Descendant en Taureau + la Lune en V. en Poissons], Rudolf MacLeod, homme violent et alcoolique, avec qui elle part vivre aux Indes néerlandaises.

Le retour en Europe, séparée du mari, l’arrivée à Paris… Sans emploi, ni appuis, ni fortune, commence le temps de l’indépendance et la survie.

Elle décroche un emploi d’écuyère au cirque, avant de  triompher comme danseuse de charme, sous les voiles d’une princesse javanaise, dénommée Mata Hari (L’œil de l’Aurore).

Artiste majeur de la Belle Epoque aux tournées européennes à sensation, courtisane vivant dans le plus grand luxe… la guerre (W.W.I.) et ses sinistres calculs viennent subitement jeter à bas son chatoyant et fragile empire.

Ses amants reconnus se comptent parmi les compositeurs célèbres (Massenet & Puccini), les financiers ou autres magnats, les ministres, les ambassadeurs… Mais surtout:

“J’adore les officiers. Je les ai aimés toute ma vie. Je préfère être la maîtresse d’un officier pauvre  plutôt que celle d’un riche banquier. Mon plaisir le plus vif est de coucher avec eux sans devoir penser à l’argent, et les variations sensibles, les différences marquées d’une nationalité à l’autre ajoutent encore au ravissement. » (M. H.)

Son profil (sa libre circulation en Europe liée à la neutralité hollandaise, sa maîtrise de plusieurs langues, ses contacts intimes dans les sphères diplomatiques et militaires…) retient vite l’attention des services secrets allemands, anglais et français qui s’affrontent sur le ténébreux échiquier.

Sa fortune durement entamée par le vol de sa collection de fourrures (saisie par l’Allemagne), l’âge progressant, la concurrence d’autres femmes plus jeunes qui reprennent le filon, le déclin du succès… et l’amour persistant pour de jeunes officiers, maintenant engagés dans le conflit mondial, et qui l’entrainent en des périples risqués, aux droits de passage de plus en plus difficiles et délicats à négocier, alors que les gouvernements, en chœur, pour justifier l’immense boucherie, instrumentalisent la Trahison à toutes les sauces… Mata Hari se trouve dangereusement à découvert.

.

.

A ce stade, en feuilletant sa bio, on tombe souvent sur les gros titres du genre :

« Mata Hari, victime de sa grand naïveté et de la raison d’état. »

Avant son exécution, la lumière était faite sur le caractère anodin de ses tribulations. Gouvernement, magistrats, vendeurs de papiers l’ont condamnée à mort, la savant innocente.

« La cour a présenté son verdict après moins d’une demi-heure. »

‘Naïveté’ semble être le terme consacré lorsque l’Etat vous assassine.

.

Ciel de Mata Hari

.

3.
Ciel remarquable à plus d’un titre…

– L’amas culminant, en conjonction étroite, en Lion : Soleil, Mercure, Mars, Uranus (l’éclat sur toute l’Europe, la scène, le luxe… jusqu’au scandale)

– L’encadrement de l’Ascendant Scorpion par Cérès & Jupiter (l’écuyère)

– Celui du Descendant par Neptune & Pluton en Taureau (l’engeance venimeuse des espions, la raison d’état, les relations d’argent…)

– Le pôle Poissons & Maison V. avec la conjonction difficile entre la Lune & Saturne, en plus du Dragon (la perte des enfants et la fatalité attachée aux amours).

Aux positions s’ajoutent des aspects de poids…

– La Cuspide de 1. reçoit de nombreux hommages: Soleil, Mars & Mercure par carré; Lune, Vénus & Saturne par trigone; l’opposition de Neptune; le sextile de Lilith… et les conjonction de Cérès & Jupiter.

– L’opposition de Pluton (1er Maître de 1.) à Jupiter, au double carré d’Uranus (autre Maître du Scorpion)

– L’opposition précise de Vénus à Lilith

– les trigones Lune/Vénus, Lune-Saturne/Cérès, Jupiter/NN…

Avec la Réception Mutuelle Filée entre Vénus Cancer, Lune Poissons & Neptune Taureau (sensualité, goût du luxe & romantisme).

.

Mata Hari - mosaïque 01

.

4.

Avec les multiples impacts planétaires bombardant la cuspide de 1., la recherche des concordances astro logiques & physiques de Mata Hari constitue un véritable casse-tête javanais. (Smile)

Les traits correspondant aux signes solaire et Ascendant sont bien en place

– l’influence générale du Lion (éclat, pommettes élargies, œil grand en hauteur, « mufle » du Lion, mâchoire soulignée…);

– La teinte plutonienne du Scorpion vient obscurcir les flamboyances du Lion; le visage est ouvert mais il reste secret.

De façon un peu plus technique, les conjonctions des différents Maîtres de l’Ascendant  (Mars & Uranus, outre Pluton) avec le Soleil & Mercure, favorisent le physique effilé (Mercure), tonique (Mars), lumineux (Soleil) ET sombre (Mars & Pluton). La conjonction Lune Saturne appuyant sur le sombre; et celle de Cérès à l’Ascendant, l’effilé.

Le combiné « doux » (Lune, Neptune, Vénus… tous 3 en lien avec la Pointe de 1.) transparait sur plusieurs clichés; et l’âge viendra appuyer sur la note Neptune-Poissons, comme c’est souvent le cas pour des Lionnes dotées en outre d’un Jupiter influent:

.

Mata Hari en 1915

.

..

'Tulipe Mata Hari' - & Seconde Partie

..

.

.

5. Les Astéroïdes (et quelques étoiles fixes)

.

Mata Hari Sky + Astéroïdes

.

Quaoar, Siva, Terpsichore présentent des reflets tentants pour remonter la piste ‘Danse’ sur le thème de Mata Hari (en plus de Vénus, Junon, Pallas… respectivement avec les idées de grâce, harmonie et coordination physique).

Les dominantes de 1er rang (Lion & Scorpion) semblent déjà résumer le caractère exposé, lascif et mystérieux des danses ensorcelantes de la princesse de Java. De même, le combiné Mercure Mars en Lion, ne rechigne pas aux accomplissements physiques; et Uranus + le Soleil autour, amènent vite  à s’avancer sur la scène.

Le groupe Terpsichore, Junon, Vesta, Pallas, en XII et en Balance, à nouveau, cible bien ces danses dénudées (presque les 1ers ‘strip-tease’ en Europe), se frayant une voie au travers des lois et des tabous, par la grâce des références à l’orient, au sacré, à l’art et au religieux (une astuce très ‘Vesta’ au passage). La XII Balance, avec ses occupants peut sans encombre évoquer la salle de concert privée du musée des études orientales (Musée Guimet), où Mata Hari triomphe la première fois comme danseuse de charme exotique , créant la sensation.

Mais c’est bien Quaoar, la divinité de la Danse, conjointe Vénus,  trigone Lune, Saturne, Cérès & Pointe Ascendant (en plus du sextile avec Neptune), qui apparaît comme son principal supporter ou chorégraphe. Les parages immédiats de Vénus et de la Maison IX. venant en outre illustrer les ressources financières tirées d’une activité artistique pratiquée à l’étranger.

.

Mata Hari - mosaïque 02

.

La nudité ne faisant pas tout, il est temps de questionner sa réputation d’amante irrésistible, son pouvoir sur les hommes comme sur les femmes, les centaines de liaisons soupçonnées… L’astéroïde Circé, culminant, conjoint au Soleil, à Mars et Uranus, en aspect exact à la pointe de 1., évoquant l’ensorceleuse mythique qui transforme les hommes en fauves inoffensifs ou en cochons (c’est selon) tient sur sa carte la place d’honneur.

.

M.H. - Positions planétaires & Etoiles fixes

.

J’ai juste souligné l’alignement de la Lune et  Pluton avec la Tête de l’Hydre et Algol; deux influences inquiétantes, bien en écho avec la fin tragique comme avec son charme quasi hypnotique.

6.

.

Colette à propos de Mata Hari

.

7. Mata Hari & Cheiro à Paris

Cheiro, le célèbre chiromancien aux prédictions réputées (voir Post et Portrait) croise Mata Hari à Paris. Dans ses mémoires, il évoque celle dont le regard sombre et magnétique fait ployer les hommes à sa guise; il réalise l’empreinte de sa main droite:

.

Main & lignes de Mata Hari

.

Le creux de la paume comme le milieu de la Ligne de Cœur (juste sous les doigts) sont malheureusement indistincts.

J’ajoute (en anglais) l’essentiel de l’interprétation par Cheiro:

.

.

.

.

Chirologie de Mata Hari

L’intérêt est qu’il décrit les portions qui ne sont plus visibles. A côté, on remarque un fort pôle Mercure-Cérès autour de l’auriculaire (le doigt, le Mont et la Ligne… Voir billet sur la Ligne de Cérès).

Plus bas, côté tranchant de la main, on arrive à l’important Mont de la Lune, en écho aux voyages, à la Hollande natale, et à la vie de Bohème. Entre les deux, toujours sur le tranchant, le Mont de Mars dit ‘négatif’ (que j’associe volontiers à Pluton), est également remarquable.

– La Ligne de Cœur (la plus haute) apparaît longue, relativement droite et chainée (passions & traverses amoureuses).

– Le fort pôle Jupiter (Index, Mont à sa base) répond  comme Cérès, la Lune et Pluton, à la force de la planète dans le thème.

– Le réseau Solaire (sous l’annulaire) semble aussi très important. Là, il nous faut suivre Cheiro car l’image est « surex » dans cette zone. Le rayonnement associé (et attendu vu l’importance du Lion et du Soleil dans le thème) est rapporté interrompu vers la quarantaine… (Mata Hari est fusillée dans sa 41ème année.)

– Le Mont de Mars, au-dessus du pouce, est très développé. Il forme une bosse notable sur l’empreinte. On pense à la conjonction Soleil Mars Uranus en plus de l’Ascendant « martien ».

– La surprise: c’est l’aspect relativement étroit ou menu du Mont de Vénus (sous le pouce). Même s’il est assez strié (ce qui accentue les manifestations de la Déesse des Amours… mais sur un mode considéré comme moins harmonieux)… Au final, c’est comme si dans son cas, le charme et la libido devaient plus à Mars & Pluton qu’à Vénus.

La main, elle aussi, restitue bien les principaux faisceaux planétaires du thème natal (Cérès-Mercure, Soleil-Mars-Pluton, Lune-Saturne…).

.

Mata Hari au Cinéma

.

Greta Garbo fait un immense succès en 1931 dans le film de Fitzmaurice

..

.

Mata Hari - Agent H21, de Jean-Louis Richard, en 1964, avec Jeanne Moreau

.

Également à la télé (ou en DVD)

Mata Hari, la vraie histoire, un téléfilm français réalisé par Alain Tasma en 2006:

.

Maruschka Detmers -Mata Hari- et Bernard Giraudeau -Le capitaine Bouchardon, le magistrat qui l’interroge-

..

.

Mata Hari - Farewell

.

*

**

*

Tsilikat


Chiron, Pilote de la Croix Mutable

Plan :

1. Intro

2. Les multiples correspondances de Chiron

3. Chiron & la Croix Mutable

4. Essai d’application pratique

5. Un exemple : Cheiro – Création du Personnage

6. Liens (avec d’autres thèmes d’ex.)

Chiron & Zeus

*

1.

« Chiron, fils monstrueux, illégitime et rejeté de Cronos et de Philyra
(une Océanide) vivait dans une grotte sur le mont Pélion, en Thessalie. »

Mi-homme, mi-cheval, hors-caste, il est recueilli et éduqué par Apollon et Artémis (le Soleil & la Lune, la Lumière, la Vie… la Nature).

Depuis sa découverte en 1977, la communauté astrologique s’est lancée, peu à peu, puis fiévreusement dans l’entreprise d’intégration à la trame zodiacale d’une foule de nouveaux objets célestes.

L’explosion des découvertes astronomiques alliée à l’outil informatique qui permet de les traiter et progressivement de les intégrer, constitue le grand Renouveau de l’Astrologie du 21ème siècle.

A ceux qui jugent cette inflation d’indicateurs nuisible à la pratique sereine de l’art d’Uranie, d’autres rétorquent que ces nouveaux marqueurs permettent au contraire d’affiner et de mieux comprendre encore l’échafaudage traditionnel.

2.

Puisque connaître Chiron –astrologiquement-,
C’est aussi cerner ses résonances privilégiées, ses éventuelles Maîtrises ou Domiciles…

– Il est tentant de l’associer aux constellations du Centaure et du Sagittaire, en gardant en mémoire, toutefois, que Chiron, par ses origines et du fait de l’immortalité dont il jouit par décret divin (Zeus), est à distinguer nettement de la horde plus rustique des simples Centaures.

Le signe mobile et hybride du Sagittaire (et son Maître : Jupiter) reste donc en lice ; et avec lui, les axes Gémeaux/Sagittaire et Maisons III/IX, qui relayent la dimension pédagogique très marquée du mentor semi-divin.

– Sa nature hybride, accouplant les opposés, appelant l’impératif d’une harmonie à reconstruire, fait également songer au signe de la Balance, voire à l’axe Bélier/Balance.

– Porteur mythologique des archétypes de la Blessure et de la Guérison, les axes Vierge/Poissons & Maisons VI/XII semblent également incontournables.

– Ses géniteurs nous mettent aussi sur la piste de Saturne & Neptune (via Cronos, le père, et Phylira, sa mère, elle-même fille d’Océan).

– La course de Chiron empiétant sur les aires cosmiques de Saturne & Uranus (la Terre & l’Air, le Passé & Futur, le Temps & l’Instant…), peut encore introduire le signe du Verseau (régit à la fois par ces deux astres) comme candidat supplémentaire.

Une grande part de ce qui est écrit sur Chiron dérive des interprétations
de sa course entre Uranus & Saturne.

– La trace redoublée de Saturne peut aussi faire s’interroger à propos du signe du Capricorne… Après tout, Chiron loge à la montagne.

Quant à la part de son éducation dispensée par l’Artémis lunaire & martienne… Avec elle, c’est l’Axe Cancer/Capricorne qui s’ajoute à la liste déjà longue. Cette dernière combinaison correspond bien à son habitat : une grotte (Cancer) sur le mont Pélion (Capricorne), dans les sous-bois… (Artémis).

L’astrologue, tel un fonctionnaire contemporain (sic), chargé de trancher le statut d’un clandestin à la nationalité imprécise, peut se laisser aller à l’hypothèse bien tentante d’une régence de Chiron sur le signe de la Vierge et la Maison VI : il est vrai que Cérès (elle-même en résonance précise avec ces deux termes) joint opportunément les soins de santé à ceux de l’éducation, soit les deux thématiques majeures du mythe Chironien.

Ainsi, la dimension cérésienne d’un Chiron en Vierge ou Maison VI apparait nettement soulignée (l’intérêt pour la santé, ou les soucis physiques, l’hygiène, la phytothérapie, le social et l’éducation…).

Mais un Chiron/Cancer ne va-t-il pas souligner de façon comparable la dimension cancérienne du Centaure, avec le souci douloureux du « Home » et les aspérités du faisceau familial : « l’appel de la grotte » ?

Quant au Chiron/Balance ? Ne peut-il pas à son tour mettre en valeur la quête vitale de l’équilibre, la réconciliation des opposés, les conditions de la Rencontre et de la Reconnaissance ?

3.

Faut-il absolument associer –et de façon exclusive- Chiron à un signe ou une Maison ?

Chiron tient un peu de Protée (soit Neptune) et n’est pas le « dossier » le plus facile à classer.

Il est bien normal –et c’est très riche- que chacun, avec sa sensibilité personnelle, son parcours, son thème et ses expériences, cherche à situer Chiron. L’ensemble produit est disparate, touffu et parfois contradictoire, mais c’est justement de la sorte que procède l’intégration d’un nouvel objet.

*

Dans cet élan exploratoire, je lance et joins ma piécette à celles qui tapissent déjà le fond du bassin de la « Fontaine au Centaure ».

Avec cette avalanche de correspondances possibles :

Sagittaire, Vierge, Balance, Capricorne, Verseau, Cancer ; axes Gémeaux/Sagittaire, Vierge/Poissons, Cancer/Capricorne, Bélier/Balance ; Saturne, Neptune, Jupiter, Cérès, Apollon, Artémis…

S’il me faut choisir parmi les différentes lames constituant le thème, j’opte pour l’accord étroit de Chiron avec la Croix Mutable.

(Je dois l’avouer, c’est bien pratique : il n’y a plus à hésiter entre le Sagittaire et la Vierge, la Vierge ou les Poissons…)

Les signes (et Maisons) mutables joignent le souci du corps et de l’âme, la santé, la communication, le mouvement, l’éducation, l’échange croisé des complémentaires, l’enseignement, les limites et leurs à-côtés…

Si Pluton signe bien la Transformation, c’est aux signes mutables qu’on peut imputer le Changement en action (l’évolution); et là ou Pluton coupe, Chiron veut suturer.

[Réunion de deux tissus ou de deux tendons en les cousant ensemble.]

De plus d’une façon, guérir, c’est apprendre et changer.

*

Manier l’idée d’un Chiron coordinateur, « grand Timonier de la croix mutable », est certes moins facile d’emploi qu’un Chiron Régent de tel ou tel signe.

Mais sur cette ligne, vouloir faire de Chiron…

–hybride, double, mobile, écartelé dans sa chair entre l’homme et l’animal, entre la Terre & le Ciel, qu’il cherche à ré-assembler-

… le Maître d’un principe unique et fragmentaire… cela semble pour le moins antithétique.

Chiron est aussi un personnage qu’on peut qualifier de christique (intercession entre les hommes & les dieux, mort violente et douloureuse perçue comme injuste, abandon de l’immortalité au profit d’autrui, « inscription » au Ciel selon la volonté du Deus-Pater Jupiter).

*

Pour piloter la Croix Mutable, le barreur doit faire du carré un cercle.

Pour résorber les incompatibles dressant la croix formée des signes mutables, Chiron est « l’homme » de la situation.

L’essentiel des pouvoirs & talents attribués au Centaure (guérison, prophétie, musique, pédagogie, humanité, sagesse…) peut en effet résulter du dépassement des carrés et oppositions entre les signes Gémeaux-Vierge-Sagittaire-Poissons. (Communication-Soin-Vision-Perception.)

Le tour de force de Chiron peut alors prendre l’allure d’un paradoxe : ces 4 signes ont en commun la tendance à la dépersonnalisation ; et c’est un être mi-homme, mi-animal –d’autant plus enclin à établir & légitimer son humanité-, qui, en acceptant le sacrifice de sa propre personne, accède au statut semi-divin.

4.

Comment relier maintenant ces différentes considérations à un usage pratique de Chiron dans la lecture du thème ?

A côté d’autres approches complémentaires tout autant (et mieux) argumentées…

Si l’on considère la position de Chiron comme l’indice de la capacité du natif « à faire tourner » la Croix Mutable avec le moins de frottement possible ; c’est-à-dire :

– produire le meilleur de ses capacités en limitant l’effet de leurs contradictions apparentes ;

– déplacer la « bulle » des perceptions en acceptant ses propres limites.

Nos limites (nos faiblesses) fondent notre jugement ; pleinement les accepter nous libère, nous ouvrant à des synthèses supérieures.

-La difficulté réside dans le fait que l’acceptation est douloureuse-

*

L’état céleste & terrestre de Chiron peut alors être interprété comme le degré de difficulté (la douleur et ses corollaires naturels et très humains : la peur & la mauvaise foi) à faire tourner la croix ; arrondir le grand carré ; dépasser les limitations apparentes de notre condition.

*

Pour revenir au sol après ces considérations un brin philosophiques, tout en continuant d’avancer, une image mécanique m’est venue :

Embrayage conique - schéma

*

(Smile_ Je ne sais pas si ça vous parlera…)

« L’embrayage est un dispositif d’accouplement temporaire entre un arbre dit moteur et un autre dit récepteur. Du fait de sa transmission par adhérence, il offre une mise en charge progressive de l’accouplement qui évite les à-coups qui pourraient provoquer la rupture d’éléments de transmission, ou le calage dans le cas d’une transmission depuis un moteur thermique. »

*

1. Cônes : femelle=vert, mâle=bleu

2. Arbre moteur, le cône mâle glisse sur les cannelures

3. Disque de friction, habituellement sur le cône femelle mais ici sur le cône mâle

4. Ressorts, ramènent le cône mâle après embrayage

5. Contrôle de l’embrayage

6. Sens de rotation (les deux sont possibles)

*

Dans cette perspective du Centaure – Pilote de la Croix Mutable :

La position de Chiron en signe & Maison désigne le point sensible mais aussi le « libre jeu » de notre Perception-Acceptation-Intégration. Depuis ce point, il est possible « d’embrayer ».

– Pour filer la métaphore, les aspects donnent une indication de la qualité ou des difficultés de la route.

A cela peut s’ajouter :

– La distribution des signes mutables dans les Maisons du thème, comme le relevé du circuit à parcourir ;

– Leurs éventuels occupants planétaires, comme autant d’atouts ou d’handicaps, en fonction de l’état céleste.

Cheiro - Portrait n° 1

5

Un exemple :

(A des fins didactiques, j’ai choisi pour exemple un thème qui met en valeur la Croix Mutable ; mais cette condition n’est pas systématiquement nécessaire.)

– William John Warner, dit Cheiro

Né le 1er novembre 1866 dans un village près de Dublin (Irlande).

Un irlandais (puis américain), célèbre occultiste, chiromancien, astrologue, numérologue, fameux pour ses prédictions, ses livres et pour les consultations auprès des personnalités les plus en vue de l’époque.

Carte du Ciel de Cheiro

*

Son thème, avec les Maisons d’Eau très en valeur, l’amas Scorpion en XII à l’opposition de Pluton, la VIII Cancer recevant Mars & Uranus, en plus du Neptune/Bélier au quinconce du Soleil et carré d’Uranus… dépeint très bien le « Psychic » pleinement investi dans les sciences occultes.

La Carte suggère par ailleurs, un milieu familial obscur & difficile, des possibilités plus ouvertes à l’étranger, beaucoup de charme mais un certain retrait affectif doublé d’un contrôle minutieux dans l’expression des sentiments.

Sa trajectoire originale pourrait faire l’objet de films ou de romans :

Il quitte très jeune sa campagne, rejoint Londres où il survit en acquérant les menus secrets de la balle auprès de plus âgés bien dégourdis, avant d’embarquer pour l’Inde où il suit scrupuleusement l’enseignement d’un brahmane pendant deux ans… De retour à Londres, il adopte ‘Cheiro’ comme pseudonyme, se prête des origines liées à la vieille noblesse normande (Comte Louis Hamon) et s’établit comme chiromancien.

Il publie vite un 1er ouvrage sur les lignes de la main qui fait un succès, et pénètre rapidement les cercles les plus en vue, dispensant des consultations émaillées de prédictions qui le rendent célèbre.

Grand voyageur, il s’installe par la suite aux USA, à Hollywood, où il succombe à 69 ans.

Mark Twain, Sarah Bernhardt, Mata Hari, Oscar Wilde, Thomas Edison, le Prince of Wales, Joseph Chamberlain, King Edward VII, le Comte de Paris… sont quelques-uns des clients célèbres qui vont lui tendre les mains.

Cheiro - Portrait n° 2

*

Création du Personnage

Sa Carte avec l’Ascendant Sagittaire dispose les signes mutables dans les angles (en Maisons égales) :

Chiron, rétrograde, à 18° 34’ Poissons, au bas du Ciel, se retrouve aux commandes des principales projections identitaires et socioprofessionnelles.

Cheiro - Chiron - Aspects

*

Les trigones de Chiron (plus ou moins précis) vers le Soleil, Mercure, Mars, Saturne, dessinent grossièrement un Grand Triangle D’Eau ; auquel s’ajoute un sextile à Pluton et un carré assez précis à Vénus & l’Ascendant.

Le flou béant des origines (Chiron/Poissons/Maison IV + Maison XII/Scorpion + Neptune fort) dont on retrouve l’empreinte renversée dans la « re-fabrication » identitaire (l’alias ‘Cheiro’ comme les origines nobiliaires invérifiables), constitue l’une des facettes extirpables de cette configuration.

La reconversion en terres étrangères, l’exil « réussi », la « perméabilité » à la psyché d’autrui comme la carrière de clairvoyant, illustrent les autres versants.

*

6. Liens:

Article Centauri – Daremberg et Saglio (I877)

Wiki Cheiro (en anglais)

Astrodata Cheiro (en anglais)

– La vision médicale traditionnelle des axes du zodiaque (en anglais)

– Une somme passionnante et lumineuse sur les signes mutables (en français)

*

*

D’autres thèmes avec la Croix Mutable en relief, pour s’exercer au « pilotage » de Chiron :

Stanislas de Guaita, occultiste et poète français, cofondateur de L’Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix…

« (…) Aux siècles primitifs, une île, immense et belle,
Nourrice jeune encor d’un peuple de géants,
Livrait à ses fils nus sa féconde mamelle,
Et sa hanche robuste au choc des océans. (…) »

[Extrait de son poème L’Atlantide]

Sally Field, actrice américaine qui gagne « ses galons de star internationale grâce à son rôle d’ouvrière syndicaliste dans Norma Rae de Martin Ritt qui lui vaut le prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes 1979 et l’Oscar de la meilleure actrice. »

Kim Carnes, la chanteuse américaine à la voix troublante, profonde et éraillée, célèbre depuis son album MISTAKEN IDENTITY en 81, avec le tube Bette Davis Eyes.

Rio de Janeiro, les coordonnées pour la Carte de la ‘Création’ de la Ville : 1er mars 1565 à 06 h 00… à Rio (Brésil)

**

*

L’essai d’application pratique de « Chiron, pilote de la Croix Mutable » souffre encore d’insuffisances… Avec le temps, je m’efforcerai de clarifier l’usage de cette nouvelle grille (parmi d’autres), et d’en augmenter, si possible, la cohérence.

*

Et si vous regrettiez l’absence d’une Conclusion à la fin du billet (Smile):

L’Oeil d’Horos s’en est  élégamment chargée (dans les Commentaires).

**

*

J’ajoute les liens vers les études du Type Chiron pour la Femme & l’Homme:

Chiron Woman type

– Le Type Chiron sur le visage des hommes

*

**

*

Tsilikat


%d blogueurs aiment cette page :