Double Monocle

**

*

Le Distinct – L’indistinct – L’invisible
Mercure – Neptune – Pluton

*

Poursuite du combiné polymorphe ‘Mercure Neptune’
(Mêlé à Cérès, la Lune, Uranus, Pluton, Saturne, Jupiter…)

*

Avec, dans le sillage :


– des considérations sur l’art ;

– la reproduction et l’altération des formes ;

– le Surréalisme ;

– André Breton…

– sa ressemblance étonnante avec Joseph Chamberlain…

– comme avec Paul Meurisse (dans une moindre mesure) ;

– la quête d’un motif commun sur leur carte du Ciel;

– une étude Astrotypo.

*

**

*

L’union de la combinatoire mercurienne aux ensembles flous de Neptune peut accoucher du sublime autant que du mirage, produire des réalisations géniales comme de stériles simulacres.

Dans le champ artistique, l’image, la théorie et la fiction sont particulièrement perméables aux pouvoirs de cette combinaison.

*

*

Art, Tour de passe-passe ou Technique ?

Viser les déformations de l’objet (diffraction, dédoublement, divergence, polysémie, paradoxe…) plutôt que l’objet lui-même, entraine insensiblement l’évidement de la substance, au profit de l’exposition des mécanismes à l’œuvre (recouvrements, découpages, associations…) jusqu’à la méta-morphose (spécialement avec une touche de Pluton).

Cette façon tient plus du déplacement, du décalage, de la multiplication, de l’altération… que de la création proprement dite.

L’intérêt se portant davantage sur les liens qu’entretiennent les objets ou leurs parties, plutôt que sur les objets eux-mêmes ; on s’éloigne de l’art pour aborder, au mieux, les méta-créations (déclinaisons, variantes, modulations…).

Cette approche habile, joueuse et floutée, comme une « diagonale ondulée » tient beaucoup du duo Mercure-Neptune.

Et si on ajoute les hyperboliques Uranus & Pluton (avec les ferments réformistes et transgressifs qu’ils trimbalent, surtout en combinaison), on  frise la signature astrologique du Surréalisme.

« SURRÉALISME, n. m. Automatisme psychique pur, par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l’absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale. »

Un lâcher-prise « dirigé » (??)

L’essentiel des thèses surréalistes s’appuie sur la figure rhétorique de l’oxymore [la réunion de termes contradictoires], spécialement avec la touche souvent ‘réflexive’ d’Uranus. L’oxymore: une figure qui, une fois encore, peut évoquer l’anti-couple Mercure/Neptune.

Si, considérer le songe comme la matière souple du réel, ouvre en effet d’immenses étendues, le procédé n’est pourtant créatif qu’un instant… celui où s’opère la transgression du code, avant l’instauration d’un autre, où le mystère est bien vite congédié, puisque non conforme à la réalité seconde aussitôt mise en place.

C’est la faiblesse des tentations expérimentales dans l’art (qu’elles soient d’inspiration médicale, politique, scientifique…): la « méthode » se fige vite en un tour mécanique, une fois le 1er choc transformateur dépassé. L’inspiration, évacuée pour les besoins de « l’expérience », fait alors cruellement défaut.

Au passage, ces décadrages initiaux font cependant bouger les lignes, trembloter l’image… avec parfois suffisamment de bonheur (humour, rébus, fantaisie, onirisme, absurde…).

André Breton - à l'atelier - Poissons Solubles

*

André Breton & le Surréalisme

André Breton nait le 19 février 1896 en Normandie. La poésie, la médecine, la littérature, la toute nouvelle ‘psychoanalyse’ freudienne, le communisme, les œuvres d’art… vont tour à tour, ou à la fois, nourrir son intérêt.

Médecin, écrivain, poète, essayiste, théoricien et chef de file d’un mouvement artistique…

*

(Quelle drôle d’idée pour des artistes que de se mettre en file !?)

*

Le rêve comme portion du réel, & inversement.

Synthèse, imitation, déformation, hybridation, transposition, miroir sans tain & humour noir.

Au passage, l’écriture automatique… ce ouija sans tablette ni guéridon, sésame créatif favori de Breton, ressort bien de Mercure-Neptune (avec Lune-Uranus-Pluton).

Tablette Ouija - pour faire parler (écrire) les Esprits

*

**

Carte du Ciel d'André Breton

*

Sur les 3 cartes du Ciel que présente ce billet, je vais surtout traquer les réseaux de Mercure & Neptune  ( les  Gémeaux, la Vierge, les Poissons). Les thèmes fourmillent évidemment d’autres influences planétaires.

– En soutien au pôle mercurien, je tiendrai compte de Cérès, des secteurs III & VI, de Pallas (proche du combiné Mercure-Mars) et même d’Uranus, dont le profil nerveux, mental et affûté, s’en rapproche quelque peu.

– Autour de Neptune, je questionnerai de même le secteur XII, Jupiter, la Lune, Vénus et leurs signes (ces 3 astres en combinaison, formant un approché convaincant du profil ample et plastique de Neptune).

– L’alliance du souligné de Mercure au flou néptunien, le domaine de l’image, l’observation des visages… l’ensemble questionne l’œil entre (im)précision, (in)visibilité et mystère: Pluton aussi sera dans le coup.

Sur le plan typique (Astrotypo), le faisceau de Saturne (pointant l’idée d’une maîtrise, d’un contrôle) est également prégnant sur chacun des portraits.

André Breton - 02

*

Astrotypo d’André Breton:

Sur ce cliché d’André Breton, encore assez jeune, Saturne, Neptune & Pluton dominent nettement.

Avec pour chacun des influx…

– Saturne: Le cadre rectangulaire; le dessin des yeux aux commissures extérieures inclinées; les yeux légèrement enfoncés et abrités sous les arcades; la lèvre inférieure déversée; le menton alourdi, vers la forme « en galoche »…

– Neptune: la légère dilatation du cadre; l’effet de modelé adoucissant & floutant les traits; le pli épaissi des paupières supérieures; « l’imprécis » de la chevelure…

– Pluton: la teint entre pâleur et ombre; la nuance obscurcie du regard; l’incision en diagonale autour du nez et de la bouche; le dessin général de cette dernière, entre le pulpeux de Neptune et le « cruel » de Saturne-Pluton .

Ces différents aspects mêlent particulièrement Pluton avec les 2 autres Types.

D’autres influx…

Vénus se mêle à la Lune, favorisant Neptune et le modelé adouci (l’Asc. Balance, Vénus angulaire, Lune en Taureau). Sans oublier le Soleil conjoint Nœud Nord en Poissons, ni le trigone de Neptune à la pointe Ascendant.

Mars s’ajoute à Saturne et Uranus, favorisant Pluton (conjonctions Saturne-Uranus/Scorpion et Vénus-Mars/Capricorne… avec Vénus & Saturne Maîtres de l’Ascendant. Pluton est particulièrement renforcé par le sextile quasi exact de Mercure -moins de 6′ d’orbe).

– Le Soleil prête de son élégance et rehausse les traits sur ce cliché, sans doute du fait du quinconce précis avec le Jupiter culminant en Lion, encore accentué par leur Réception Mutuelle.

Le faisceau général de Mercure (Mercure, Cérès, les Gémeaux, Pallas, Uranus et le Verseau, sur la carte), aux traits effilés et mobiles, est  fort mais il ne s’affiche pas sur le visage. Neptune, de forme opposée, triomphe.

Plus âgé, alors que Saturne se renforce, taillant dans les douceurs de jeunesse, Uranus (seulement sensible au front sur ce portrait) s’appuiera sur cette base mercurienne immergée pour apparaître avec plus de netteté:

André Breton - 03

*

Ici, Neptune s’est presque volatilisé…

 

Joseph Chamberlain, André Breton: une ressemblance étonnante

« Joseph Chamberlain (né le 8 juillet 1836 à Londres) est un homme d’État britannique de la fin du XIXe siècle. Fils d’un petit fabricant de chaussures, il fait rapidement fortune dans la métallurgie et devient un grand industriel. Passant en politique, maire, puis Ministre du Commerce et des Colonies, il déploie un impérialisme agressif, menant, entre autres, la guerre contre les Boers en vue d’annexer les richesses minières de l’Afrique du Sud. Voulant faire de l’Empire britannique une unité commerciale avec des barrières douanières communes, son projet échoue, le ramenant au protectionnisme. »

*

Joseph Chamberlain et André Breton

*

**

Breton - Breton - Chamberlain

**

*

J. Chamberlain - A. Breton

*

**

J. Chamberlain Map - sans l'Ascendant

*

Tenter d’établir un parallèle entre les accomplissements de ces deux hommes aux portraits ressemblants serait périlleux _Smile; je vais m’en tenir à chercher sur sa carte des configurations voisines (ou équivalentes) de celles d’A. Breton.

*

L’absence d’Ascendant prive l’analyse de ressources précieuses (telle la culmination des astres par exemple) mais on note que le bloc solaire (comprenant  déjà Vénus, Mars & Pluton) est lié avec Uranus, Neptune, Jupiter, Cérès & Saturne!

– Le faisceau de Mercure peut compter sur le soutien d’une dignité en Gémeaux, des aspects de Cérès & Pallas au Soleil, du bloc Lune/Verseau + Uranus suffisamment valorisé (la Lune est en outre au trigone de Mercure)…

– Neptune est également très relié (Soleil, Vénus, Jupiter…). Soutenu par Saturne/Poissons, et dans les forme, par Jupiter; ce dernier semble toutefois prendre le pas sur lui, sans doute du fait du Détriment (Neptune en Vierge) encore accentué par le sextile à Cérès (formes contradictoires).

Deux configurations sont particulièrement en ligne avec cet essai d’explication des similitudes:

– Le bisextile reliant Cérès-Soleil-Vénus-Neptune;

– Les échanges de Domiciles entre Uranus/Taureau, Lune/Verseau & Vénus/Cancer.

*

L’amas conséquent en Cancer vient en outre résonner avec l’affaire familiale très profitable, la carrière politique, le ministère des colonies… L’exil de Neptune en Vierge, opposé Saturne, au carré de Jupiter/Sagittaire, pouvant expliquer l’échec relatif du projet visant à réaliser un Marché Commun au sein de l’Empire colonial… Les forts pôles Uranus & Cancer, illustrant d’ailleurs l’élan tour à tour libéral ou protectionniste du personnage.

**

*

Paul Meurisse

La ressemblance est moins forte, mais il y a un air, tout de même..

*

**

« Né le 21 décembre 1912 à Dunkerque
Paul Meurisse est un acteur et interprète français. Célèbre pour sa distinction, son humour à froid et sa séduction, ce Dunkerquois, fils d’un directeur de la Société Générale, avait été clerc de notaire à Aix-en-Provence, puis se tourna vers la chanson, avant d’être lancé en 1939 par Edith Piaf, avec qui il se lia et qui le poussa vers le théâtre et le cinéma.

Tantôt gangster, tantôt flic, ses présences ne passent jamais inaperçues même dans les plus petits rôles. En 1954, Clouzot lui offre un rôle magnifique dans Les Diaboliques puis celui d’un ténor du barreau en 1960, dans La Vérité où Meurisse y dépense son humour à froid. Son style convient parfaitement à l’univers de Georges Lautner. Il incarne ainsi le rôle du commandant Théobald Dromard, dit «Le monocle», dans la série Le Monocle noir (1961),  L’Oeil du monocle (1962) et Le Monocle rit jaune (1964). Il interprète également avec conviction le rôle d’un chef de réseau de la résistance pour L’Armée des ombres de Jean-Pierre Melville (1969). »

(Lien toutleciné.com)

Carte du Ciel de Paul Meurisse

*

On retrouve l’entrelacement des mêmes faisceaux planétaires; chacun, suffisamment valorisé:

*

– Pluton culminant est encadré par Neptune, Lune & Saturne;

– Jupiter l’oppose depuis son signe et la conjonction au Soleil;

– Cérès & Mercure, outre le fait qu’ils gouvernent l’Asc. Vierge, sont liés avec Uranus, Vénus & le Nœud Nord. (la Lune & Pluton en Gémeaux appuient encore Mercure.)

L’aspect à la fois plus menu, sérieux, enfantin et joufflu du visage résonne précisément avec  les aspects  qui touchent la Pointe de l’Ascendant Vierge: le sextile de Neptune/Cancer & les trigones de Lune-Saturne (à cheval Taureau/Gémeaux ). Pluton ajoutant sa pâte étrangement inquiétante; et le pôle Sagittaire assurant l’élégance formelle…

***

**

*

Quelques Liens:

Mercure & Neptune (Article-Base présentant les Planches astro-morphologiques)

L’œil du Monocle (1962) de Georges Lautner:

Planche-contact

Synopsis & Distribution

+ 2 développements autour de Paul Meurisse dans Les Commentaires:

Les Orgues de Meurisse

Perceurs de coffre-fort

*

**

*

**

*

Tsilikat

Advertisements

À propos de Tsilikat

Astrologue, astrophile, astrocat... de gouttière. ... engagé dans le rébus miroitant des correspondances entre le Ciel & ses reflets, les planètes & l'apparence; le physique, le sensible et la lumière: la Typologie Planétaire. Voir tous les articles par Tsilikat

4 responses to “Double Monocle

  • Tsilikat

    Les Orgues de Meurisse

    Sophistication & burlesque ; comique à double sens, à froid & double détente ; fils de bourgeois qui tourne chanteur crypto-égrillard; un clerc de notaire qui se fait danseur de revue.

    Au cinéma, tantôt flic, tantôt gangster ; entre gouaille et sophistication, humour laconique et noirceur ambiguë…

    Même au plan géographique… il nait à Dunkerque mais grandit en Corse.

    Neptune, Jupiter et Pluton affleurent dans ses rôles d’espion, « d’homme de l’ombre », d’éminente « figure du demi-monde ».

    – Sa Lune, elle aussi est partagée entre respectabilité austère (conjonction Saturne) et anticonformisme (trigone d’Uranus).

    *
    Image hébergée par servimg.com
    *

    son passage de l’étude de notaire à la scène des cabarets ; du film populaire aux rôles à l’académie Française…

    – Sans cesse dans l’alternance entre les postures nobles du Sagittaire, l’humour potache Mercure-Lune-Jupiter, ou plus grinçant Mercure-Pluton.

    – L’opposition Soleil-Jupiter Sagittaire à Pluton Gémeaux, en croix à l’axe Asc./DSC. Vierge Poissons, est très bien restituée par ses incessants pas-de-deux, à rebours ou de côté.

    – De même l’échange de Domiciles entre Cérès/Scorpion, Pluton/Gémeaux & Mercure/Sagittaire…

    Compagnon d’un temps d’Edith Piaf, il sera marié avec 3 comédiennes… Il meurt, terrassé d’une crise cardiaque à la sortie d’une représentation de Mon père avait raison de Sacha Guitry… il jouait à la fois le père et le fils.

    *

    Un Lien Hommage à PAUL MEURISSE avec en extrait « Le monocle rit jaune »:

    http://cinememorial.com/acteur_Paul_Meurisse_720.html

  • Tsilikat

    Perceurs de coffre-fort

    Mercure, Cérès, Neptune, Jupiter, Pluton… peuvent entre autres évoquer -via les axes Vierge/Poissons, Gémeaux/Sagittaire :

    – les serrures de la Vierge
    – les voleurs mercuro-néptuniens
    – la justice (Jupiter) face aux hors-la-loi (Pluton)…

    Dans Le Gitan, un film de José Giovanni sorti en 1975, Paul Meurisse incarne justement un dénommé Yan Kuq…

    *

    Image hébergée par servimg.com

    *

    Synopsis

    Opposé à une société qui condamne les siens à l’errance et à la misère, le Gitan pille et vole par révolte autant que par nécessité. Le hasard met plusieurs fois sur sa route un perceur de coffres…

    Distribution
    Alain Delon : Hugo Sennart, dit le Gitan
    Paul Meurisse : Yan Kuq
    Annie Girardot : Ninie
    Marcel Bozzuffi : Blot, le policier
    Bernard Giraudeau : Mareuil
    Renato Salvatori : Jo Amila
    Maurice Barrier : Jacques Helman
    Maurice Biraud : Pierrot le Naïf
    Michel Fortin : Marcel
    Jacques Rispal : le vétérinaire (très Virgo !! il intervient dans une scène clef du film)
    Florence Giorgetti : la serveuse de Ninie
    (Wikipédia)
    *

    Lien vers une page retraçant l’histoire du coffre-fort, et la course à la technique entre voleurs & gardiens de la propriété :

    http://ledroitcriminel.free.fr/le_phenomene_criminel/les_agissements_criminels/histoire_du_coffre_fort.htm

  • Tony Curtis – Le Pas de Deux « CosmiCaravan

    […] Comme dans les opus précédents (« Mercure & Neptune » & « Double Monocle »), le faisceau Mercure/Neptune est appréhendé globalement, comme l’entrelacement de deux […]

  • Ulysse et l’Intégration de Neptune « CosmiCaravan

    […] – Le Distinct – L’indistinct – L’invisible… Mercure – Neptune – Pluton : Double Monocle […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :