Chiron, Pilote de la Croix Mutable

Plan :

1. Intro

2. Les multiples correspondances de Chiron

3. Chiron & la Croix Mutable

4. Essai d’application pratique

5. Un exemple : Cheiro – Création du Personnage

6. Liens (avec d’autres thèmes d’ex.)

Chiron & Zeus

*

1.

« Chiron, fils monstrueux, illégitime et rejeté de Cronos et de Philyra
(une Océanide) vivait dans une grotte sur le mont Pélion, en Thessalie. »

Mi-homme, mi-cheval, hors-caste, il est recueilli et éduqué par Apollon et Artémis (le Soleil & la Lune, la Lumière, la Vie… la Nature).

Depuis sa découverte en 1977, la communauté astrologique s’est lancée, peu à peu, puis fiévreusement dans l’entreprise d’intégration à la trame zodiacale d’une foule de nouveaux objets célestes.

L’explosion des découvertes astronomiques alliée à l’outil informatique qui permet de les traiter et progressivement de les intégrer, constitue le grand Renouveau de l’Astrologie du 21ème siècle.

A ceux qui jugent cette inflation d’indicateurs nuisible à la pratique sereine de l’art d’Uranie, d’autres rétorquent que ces nouveaux marqueurs permettent au contraire d’affiner et de mieux comprendre encore l’échafaudage traditionnel.

2.

Puisque connaître Chiron –astrologiquement-,
C’est aussi cerner ses résonances privilégiées, ses éventuelles Maîtrises ou Domiciles…

– Il est tentant de l’associer aux constellations du Centaure et du Sagittaire, en gardant en mémoire, toutefois, que Chiron, par ses origines et du fait de l’immortalité dont il jouit par décret divin (Zeus), est à distinguer nettement de la horde plus rustique des simples Centaures.

Le signe mobile et hybride du Sagittaire (et son Maître : Jupiter) reste donc en lice ; et avec lui, les axes Gémeaux/Sagittaire et Maisons III/IX, qui relayent la dimension pédagogique très marquée du mentor semi-divin.

– Sa nature hybride, accouplant les opposés, appelant l’impératif d’une harmonie à reconstruire, fait également songer au signe de la Balance, voire à l’axe Bélier/Balance.

– Porteur mythologique des archétypes de la Blessure et de la Guérison, les axes Vierge/Poissons & Maisons VI/XII semblent également incontournables.

– Ses géniteurs nous mettent aussi sur la piste de Saturne & Neptune (via Cronos, le père, et Phylira, sa mère, elle-même fille d’Océan).

– La course de Chiron empiétant sur les aires cosmiques de Saturne & Uranus (la Terre & l’Air, le Passé & Futur, le Temps & l’Instant…), peut encore introduire le signe du Verseau (régit à la fois par ces deux astres) comme candidat supplémentaire.

Une grande part de ce qui est écrit sur Chiron dérive des interprétations
de sa course entre Uranus & Saturne.

– La trace redoublée de Saturne peut aussi faire s’interroger à propos du signe du Capricorne… Après tout, Chiron loge à la montagne.

Quant à la part de son éducation dispensée par l’Artémis lunaire & martienne… Avec elle, c’est l’Axe Cancer/Capricorne qui s’ajoute à la liste déjà longue. Cette dernière combinaison correspond bien à son habitat : une grotte (Cancer) sur le mont Pélion (Capricorne), dans les sous-bois… (Artémis).

L’astrologue, tel un fonctionnaire contemporain (sic), chargé de trancher le statut d’un clandestin à la nationalité imprécise, peut se laisser aller à l’hypothèse bien tentante d’une régence de Chiron sur le signe de la Vierge et la Maison VI : il est vrai que Cérès (elle-même en résonance précise avec ces deux termes) joint opportunément les soins de santé à ceux de l’éducation, soit les deux thématiques majeures du mythe Chironien.

Ainsi, la dimension cérésienne d’un Chiron en Vierge ou Maison VI apparait nettement soulignée (l’intérêt pour la santé, ou les soucis physiques, l’hygiène, la phytothérapie, le social et l’éducation…).

Mais un Chiron/Cancer ne va-t-il pas souligner de façon comparable la dimension cancérienne du Centaure, avec le souci douloureux du « Home » et les aspérités du faisceau familial : « l’appel de la grotte » ?

Quant au Chiron/Balance ? Ne peut-il pas à son tour mettre en valeur la quête vitale de l’équilibre, la réconciliation des opposés, les conditions de la Rencontre et de la Reconnaissance ?

3.

Faut-il absolument associer –et de façon exclusive- Chiron à un signe ou une Maison ?

Chiron tient un peu de Protée (soit Neptune) et n’est pas le « dossier » le plus facile à classer.

Il est bien normal –et c’est très riche- que chacun, avec sa sensibilité personnelle, son parcours, son thème et ses expériences, cherche à situer Chiron. L’ensemble produit est disparate, touffu et parfois contradictoire, mais c’est justement de la sorte que procède l’intégration d’un nouvel objet.

*

Dans cet élan exploratoire, je lance et joins ma piécette à celles qui tapissent déjà le fond du bassin de la « Fontaine au Centaure ».

Avec cette avalanche de correspondances possibles :

Sagittaire, Vierge, Balance, Capricorne, Verseau, Cancer ; axes Gémeaux/Sagittaire, Vierge/Poissons, Cancer/Capricorne, Bélier/Balance ; Saturne, Neptune, Jupiter, Cérès, Apollon, Artémis…

S’il me faut choisir parmi les différentes lames constituant le thème, j’opte pour l’accord étroit de Chiron avec la Croix Mutable.

(Je dois l’avouer, c’est bien pratique : il n’y a plus à hésiter entre le Sagittaire et la Vierge, la Vierge ou les Poissons…)

Les signes (et Maisons) mutables joignent le souci du corps et de l’âme, la santé, la communication, le mouvement, l’éducation, l’échange croisé des complémentaires, l’enseignement, les limites et leurs à-côtés…

Si Pluton signe bien la Transformation, c’est aux signes mutables qu’on peut imputer le Changement en action (l’évolution); et là ou Pluton coupe, Chiron veut suturer.

[Réunion de deux tissus ou de deux tendons en les cousant ensemble.]

De plus d’une façon, guérir, c’est apprendre et changer.

*

Manier l’idée d’un Chiron coordinateur, « grand Timonier de la croix mutable », est certes moins facile d’emploi qu’un Chiron Régent de tel ou tel signe.

Mais sur cette ligne, vouloir faire de Chiron…

–hybride, double, mobile, écartelé dans sa chair entre l’homme et l’animal, entre la Terre & le Ciel, qu’il cherche à ré-assembler-

… le Maître d’un principe unique et fragmentaire… cela semble pour le moins antithétique.

Chiron est aussi un personnage qu’on peut qualifier de christique (intercession entre les hommes & les dieux, mort violente et douloureuse perçue comme injuste, abandon de l’immortalité au profit d’autrui, « inscription » au Ciel selon la volonté du Deus-Pater Jupiter).

*

Pour piloter la Croix Mutable, le barreur doit faire du carré un cercle.

Pour résorber les incompatibles dressant la croix formée des signes mutables, Chiron est « l’homme » de la situation.

L’essentiel des pouvoirs & talents attribués au Centaure (guérison, prophétie, musique, pédagogie, humanité, sagesse…) peut en effet résulter du dépassement des carrés et oppositions entre les signes Gémeaux-Vierge-Sagittaire-Poissons. (Communication-Soin-Vision-Perception.)

Le tour de force de Chiron peut alors prendre l’allure d’un paradoxe : ces 4 signes ont en commun la tendance à la dépersonnalisation ; et c’est un être mi-homme, mi-animal –d’autant plus enclin à établir & légitimer son humanité-, qui, en acceptant le sacrifice de sa propre personne, accède au statut semi-divin.

4.

Comment relier maintenant ces différentes considérations à un usage pratique de Chiron dans la lecture du thème ?

A côté d’autres approches complémentaires tout autant (et mieux) argumentées…

Si l’on considère la position de Chiron comme l’indice de la capacité du natif « à faire tourner » la Croix Mutable avec le moins de frottement possible ; c’est-à-dire :

– produire le meilleur de ses capacités en limitant l’effet de leurs contradictions apparentes ;

– déplacer la « bulle » des perceptions en acceptant ses propres limites.

Nos limites (nos faiblesses) fondent notre jugement ; pleinement les accepter nous libère, nous ouvrant à des synthèses supérieures.

-La difficulté réside dans le fait que l’acceptation est douloureuse-

*

L’état céleste & terrestre de Chiron peut alors être interprété comme le degré de difficulté (la douleur et ses corollaires naturels et très humains : la peur & la mauvaise foi) à faire tourner la croix ; arrondir le grand carré ; dépasser les limitations apparentes de notre condition.

*

Pour revenir au sol après ces considérations un brin philosophiques, tout en continuant d’avancer, une image mécanique m’est venue :

Embrayage conique - schéma

*

(Smile_ Je ne sais pas si ça vous parlera…)

« L’embrayage est un dispositif d’accouplement temporaire entre un arbre dit moteur et un autre dit récepteur. Du fait de sa transmission par adhérence, il offre une mise en charge progressive de l’accouplement qui évite les à-coups qui pourraient provoquer la rupture d’éléments de transmission, ou le calage dans le cas d’une transmission depuis un moteur thermique. »

*

1. Cônes : femelle=vert, mâle=bleu

2. Arbre moteur, le cône mâle glisse sur les cannelures

3. Disque de friction, habituellement sur le cône femelle mais ici sur le cône mâle

4. Ressorts, ramènent le cône mâle après embrayage

5. Contrôle de l’embrayage

6. Sens de rotation (les deux sont possibles)

*

Dans cette perspective du Centaure – Pilote de la Croix Mutable :

La position de Chiron en signe & Maison désigne le point sensible mais aussi le « libre jeu » de notre Perception-Acceptation-Intégration. Depuis ce point, il est possible « d’embrayer ».

– Pour filer la métaphore, les aspects donnent une indication de la qualité ou des difficultés de la route.

A cela peut s’ajouter :

– La distribution des signes mutables dans les Maisons du thème, comme le relevé du circuit à parcourir ;

– Leurs éventuels occupants planétaires, comme autant d’atouts ou d’handicaps, en fonction de l’état céleste.

Cheiro - Portrait n° 1

5

Un exemple :

(A des fins didactiques, j’ai choisi pour exemple un thème qui met en valeur la Croix Mutable ; mais cette condition n’est pas systématiquement nécessaire.)

– William John Warner, dit Cheiro

Né le 1er novembre 1866 dans un village près de Dublin (Irlande).

Un irlandais (puis américain), célèbre occultiste, chiromancien, astrologue, numérologue, fameux pour ses prédictions, ses livres et pour les consultations auprès des personnalités les plus en vue de l’époque.

Carte du Ciel de Cheiro

*

Son thème, avec les Maisons d’Eau très en valeur, l’amas Scorpion en XII à l’opposition de Pluton, la VIII Cancer recevant Mars & Uranus, en plus du Neptune/Bélier au quinconce du Soleil et carré d’Uranus… dépeint très bien le « Psychic » pleinement investi dans les sciences occultes.

La Carte suggère par ailleurs, un milieu familial obscur & difficile, des possibilités plus ouvertes à l’étranger, beaucoup de charme mais un certain retrait affectif doublé d’un contrôle minutieux dans l’expression des sentiments.

Sa trajectoire originale pourrait faire l’objet de films ou de romans :

Il quitte très jeune sa campagne, rejoint Londres où il survit en acquérant les menus secrets de la balle auprès de plus âgés bien dégourdis, avant d’embarquer pour l’Inde où il suit scrupuleusement l’enseignement d’un brahmane pendant deux ans… De retour à Londres, il adopte ‘Cheiro’ comme pseudonyme, se prête des origines liées à la vieille noblesse normande (Comte Louis Hamon) et s’établit comme chiromancien.

Il publie vite un 1er ouvrage sur les lignes de la main qui fait un succès, et pénètre rapidement les cercles les plus en vue, dispensant des consultations émaillées de prédictions qui le rendent célèbre.

Grand voyageur, il s’installe par la suite aux USA, à Hollywood, où il succombe à 69 ans.

Mark Twain, Sarah Bernhardt, Mata Hari, Oscar Wilde, Thomas Edison, le Prince of Wales, Joseph Chamberlain, King Edward VII, le Comte de Paris… sont quelques-uns des clients célèbres qui vont lui tendre les mains.

Cheiro - Portrait n° 2

*

Création du Personnage

Sa Carte avec l’Ascendant Sagittaire dispose les signes mutables dans les angles (en Maisons égales) :

Chiron, rétrograde, à 18° 34’ Poissons, au bas du Ciel, se retrouve aux commandes des principales projections identitaires et socioprofessionnelles.

Cheiro - Chiron - Aspects

*

Les trigones de Chiron (plus ou moins précis) vers le Soleil, Mercure, Mars, Saturne, dessinent grossièrement un Grand Triangle D’Eau ; auquel s’ajoute un sextile à Pluton et un carré assez précis à Vénus & l’Ascendant.

Le flou béant des origines (Chiron/Poissons/Maison IV + Maison XII/Scorpion + Neptune fort) dont on retrouve l’empreinte renversée dans la « re-fabrication » identitaire (l’alias ‘Cheiro’ comme les origines nobiliaires invérifiables), constitue l’une des facettes extirpables de cette configuration.

La reconversion en terres étrangères, l’exil « réussi », la « perméabilité » à la psyché d’autrui comme la carrière de clairvoyant, illustrent les autres versants.

*

6. Liens:

Article Centauri – Daremberg et Saglio (I877)

Wiki Cheiro (en anglais)

Astrodata Cheiro (en anglais)

– La vision médicale traditionnelle des axes du zodiaque (en anglais)

– Une somme passionnante et lumineuse sur les signes mutables (en français)

*

*

D’autres thèmes avec la Croix Mutable en relief, pour s’exercer au « pilotage » de Chiron :

Stanislas de Guaita, occultiste et poète français, cofondateur de L’Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix…

« (…) Aux siècles primitifs, une île, immense et belle,
Nourrice jeune encor d’un peuple de géants,
Livrait à ses fils nus sa féconde mamelle,
Et sa hanche robuste au choc des océans. (…) »

[Extrait de son poème L’Atlantide]

Sally Field, actrice américaine qui gagne « ses galons de star internationale grâce à son rôle d’ouvrière syndicaliste dans Norma Rae de Martin Ritt qui lui vaut le prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes 1979 et l’Oscar de la meilleure actrice. »

Kim Carnes, la chanteuse américaine à la voix troublante, profonde et éraillée, célèbre depuis son album MISTAKEN IDENTITY en 81, avec le tube Bette Davis Eyes.

Rio de Janeiro, les coordonnées pour la Carte de la ‘Création’ de la Ville : 1er mars 1565 à 06 h 00… à Rio (Brésil)

**

*

L’essai d’application pratique de « Chiron, pilote de la Croix Mutable » souffre encore d’insuffisances… Avec le temps, je m’efforcerai de clarifier l’usage de cette nouvelle grille (parmi d’autres), et d’en augmenter, si possible, la cohérence.

*

Et si vous regrettiez l’absence d’une Conclusion à la fin du billet (Smile):

L’Oeil d’Horos s’en est  élégamment chargée (dans les Commentaires).

**

*

J’ajoute les liens vers les études du Type Chiron pour la Femme & l’Homme:

Chiron Woman type

– Le Type Chiron sur le visage des hommes

*

**

*

Tsilikat

Publicités

À propos de Tsilikat

Astrologue, astrophile, astrocat... de gouttière. ... engagé dans le rébus miroitant des correspondances entre le Ciel & ses reflets, les planètes & l'apparence; le physique, le sensible et la lumière: la Typologie Planétaire. Voir tous les articles par Tsilikat

21 responses to “Chiron, Pilote de la Croix Mutable

  • Tsilikat

    Chiron, difforme, rejeté par ses parents, est pris en main par Apollon
    Le Dieu grec du chant, de la musique, de la poésie et de la guérison, de la purification et de la divination… fait son éducation.

    Et même si ce dernier est à distinguer du Soleil [*]; qu’en est-il de l’aspect solaire de Chiron?

    [*] L’identification d’Apollon avec le soleil n’apparaît dans aucune source avant le Ve siècle av. J.-C. — à l’époque archaïque, ce sont Hélios ou Hypérion qui représentent le feu solaire. (Wikipédia)

    *

    Image hébergée par servimg.com

    *
    [Poète porté par un centaure, Gustave Moreau]

    *
    **
    *

    J’ajoute le lien vers une page remarquablement faite, détaillant l’origine et les fonctions d’Apollon:

    http://www.igor-brevnjovski.net/la-religion-grecque-i-apollon-2,0,3,32,20,32,0,0,0,214.htm?PHPSESSID=4b9971c76239b8f7424e00cbec196a29

    *
    **
    ***
    **
    *

    …Ainsi qu’un échange assez savoureux entre Apollon & Chiron (puisé chez Wikipédia):

    Apollon s’éprend de la nymphe Cyrène en la voyant combattre un lion qui menace les troupeaux de son père.

    Il fait part de ses sentiments au centaure Chiron, qui les approuve.

    Encouragé, Apollon se déclare à la jeune fille, qu’il emmène en Libye. Là, elle reçoit du dieu la souveraineté sur la région, la Cyrénaïque, et donne naissance à Aristée, qui enseignera aux hommes l’apiculture.
    [Pindare, Pythiques]

  • L'Oeil d'Horos

    Bravo Tsilikat, pour cet article très intéressant… Il y a longtemps qu’on ne lit plus de choses aussi « fraiches » sur Chiron. Fraîches dans le sens où l’on sent que malgré l’ancienneté de la découvertes, tu y réfléchis avec un regard neuf. Enfin un article original qui n’est pas un copié-collé !

    Il me paraît, à lire ta démonstration, que Chiron sort effectivement du cadre, (du cadre du zodiaque) qui paraît un peu étroit pour son « universalité » et que c’est pour cette raison qu’on a du mal à se contenter d’une seule affinité avec un signe.
    De vieux articles sur ce sujet avançaient déjà prudemment en disant qu’il régissait « un processus » mettant en jeu plusieurs signes contigus (mais pas une croix).

    Mon opinion est que Chiron est en fait la projection moderne de « l’homme accompli » ou de « l’homme réalisé », qui a transcendé sa nature animale et a fini par « rejoindre le divin » (symboliquement en étant fixé au ciel en constellation) . Un peu animal, un peu humain, et inconscient de sa divinité : c’est nous, ça ! Son image hybride nous parle. [Même nos voitures nous les voulons hybrides aujourd’hui ;-)))]
    Or plus on se rapproche de l’objectif qui consiste à être un humain pleinement réalisé, moins on rentre dans les cases, moins on est susceptible d’être particularisé par un quelconque « coin » du zodiaque, ou par une « dominante ». Chaque énergie de signe est disponible et on s’en sert selon les circonstances et les besoins qui se présentent à nous, et c’est vrai, souvent pour aider les autres…
    Car si chaque être en progrès a le sentiment qu’il peut travailler sur lui pour devenir « meilleur », lorsque c’est fait ou presque fait, c’est naturellement qu’on se tourne vers autrui… :-))

    J’ai signalé cet article à mes lecteurs.

  • Tsilikat

    Hello L’Oeil D’Horos _Smile

    Je te remercie beaucoup (!!) pour ce commentaire… qui constitue en soi la Conclusion parfaite qui manquait au billet.

    C’est vrai qu’on peut hésiter à écrire sur Chiron, après tout ce temps et les très nombreux essais que l’engouement pour le touchant Centaure a déjà suscités.

    C’est également vrai que d’un point de vue « Olympien » (divin), l’animalité ‘exemplaire’ de Chiron pointe en fait l’humanité -cette condition défaillante-, spécialement en regard de celle des Dieux, invulnérables & éternels.

    L’évolution, le développement des connaissances comportent (et c’est heureux) une part libératrice; et en ces temps où les sondes et les capteurs braqués par les hommes déplient des recoins toujours plus lointains dans l’univers,
    la rosace du zodiaque, telle une fenêtre gothique, un merveilleux vitrail… ne parvient plus tout à fait à contenir nos curiosités.

    L’homme a besoin d’Air, et veut abattre les murs… découper son « toit ouvrant ».

    Ce que tu écris à propos des « cases », des « coins » et des « Dominantes » où tu sembles rechigner à te laisser enfermer, me rappelle nos échanges autour de [la fossette mentonnière], et la mention de ton Uranus angulaire:

    – Un goût de la Liberté assez Verseau, je crois _Smile

    Encore merci pour cet échange très enrichissant.

    *

    P.S.: J’ai renvoyé (par un lien, à la fin de l’article) vers ton commentaire (gracieux _smile) car (en plus d’être très positif) je trouve que c’est une belle « conclusion ».

  • Tsilikat

    C’est juré! _smile; je ne suis pas fan des Grands Prix du dimanche après-midi: le son crissant des moteurs m’en détourne; je préfère la Voile…

    Mais les analogies automobiles répétées dans ce billet m’amènent (humoristiquement) à entrevoir le glyphe de Chiron comme une Clef… de contact.

    *

    Image hébergée par servimg.com

    *
    ou un trousseau

  • Tsilikat

    Le Glyphe renversé de Chiron (comme ci-dessus) dessine presque le Centaure… J’aime aussi y voir un reflet d’la Caravan -Smile

  • as de caro

    pas mal l’association avec la croix mutable tout entière,
    en effet, la plus part des mots clefs chironniens sont apprentissage, guide, enseignement, chercheur, guérisseur, en rapport avec les quatre signes mutables.
    Après, le fait que Chiron échappe à la catégorisation pourrait simplement signifier qu’il n’y aurait pas de « traits chironniens » mais simplement, un « air de famille entre différents types chironniens »
    une atmosphère plus que des caractéristiques marquées,
    qu’en dis tu?

  • Tsilikat

    Hello As de Caro

    « Atmosphère! Est-ce que j’ai une gu…  »

    Oui, [smile] Chiron échappe aux classifications strictes, d’où les « errances » bien naturelles de tous ceux (dont moi-même) qui cherchent à lui décréter un port d’attache spécifique.

    Plus le temps passe… Plus je considère le Principe des Maîtrises comme quelque chose de souple, non exclusif… une résonance parmi d’autres, plus qu’une « propriété » en fait.

    Ainsi, à mes yeux, si je prends Mercure par exemple: je trouve qu’il résonne (en plus de la Vierge ou des Gémeaux) suffisamment avec le Bélier & le Verseau pour « réagir » de façon notable lorsqu’il se trouve dans ces signes; et qu’en retour, son placement (là ou ailleurs) peut aussi « jouer » dans l’interprétation (les processus mentaux) des Maisons tenues par ces 2 signes.

    A un certain niveau -qui dépend de l’affinité plus ou moins grande, sur telle ou telle caractéristique, entre l’astre, le signe & la Maison-

    Tous les astres agissent et réagissent sur chacun des signes & Maisons.

    Si l’on prend le thème de l’ambition, la carrière, l’autorité, par exemple…
    Même Saturne aura une résonance sur le Signe du Lion (et la Maison qui s’y trouve); et ce malgré que par ailleurs, plusieurs des caractéristiques de la planète s’opposent à plusieurs traits du signe (justifiant au passage cette idée d’exil ou de chute).

    Il suffit d’un faisceau commun (même parmi de nombreuses différences) entre une planète et un signe, pour que via ce faisceau, ils réagissent l’un à l’autre, l’un sur l’autre…

    Évidemment, pour des raisons pratiques et de plus grande clarté, il est utile de repérer les affinités les plus fortes…

    En considérant Chiron (qui orbite en 51 ans) comme marqueur de l’Évolution (dans tous les sens du terme), sa résonance avec les signes mutables (dont l’ensemble et la nature vont dans le même sens) n’en fait pas le Maître ou le Régent, d’accord; mais ça lui accorde bien un accès au « siège conducteur »… comme un brevet de Pilote…

    Cela peut constituer une clef, une poignée qui se montre utile pour le manier dans la lecture du thème.

    C’est une conception peut être trop personnelle (?); elle m’est venue peu à peu, en notant par exemple que la « force » des Maîtres par exaltation, est souvent plus effective dans leur maîtrise d’un signe que celle des Maître du 1er rang (surtout quand ces derniers se trouvent moins valorisés).

    *

    D’autres exemples:

    Saturne (encore lui _smile) suivant son placement dans le zodiaque, va selon moi, également « jouer », et en partie conjuguer le signe de la Vierge (notamment sur les questions touchant au contrôle, à la sélection, la rigueur, la charge de travail, le retrait, etc.).

    – A son tour, Cérès, suivant son placement, peut aussi jouer sur le Capricorne… En d’autres termes, l’avancée de Cérès dans le zodiaque modifie le paysage du Capricorne pour tout ce qu’ils partagent de commun… Et ainsi pour tous les signes & les planètes.

    Smile_ Dis moi aussi ce que tu penses de tout ça; un autre regard me sera bien utile.

    Bises

  • as de caro

    je comprends ce que tu veux dire
    ces mélanges d’influx qui peuvent rapprocher une signature d’une autre…
    on pourrait aussi évoquer les liens qui existent entre le Scorpion et la Vierge et Céres et PLuton
    (en parallèle des Liens Céres Saturne)
    Il y a aussi l’influx Mars Mercure Saturne qui ressemblerait à Uranus
    La lune se mêlant à Vénus avec dominance du Cancer ou des poissons, qui s’apparenterait à Neptune etc

    Sinon, on peut reprendre le principe que tu as déjà énoncé: les opposés se mettent en valeur l’un l’autre (Céres valorisée par Neptune et vice et versa: cf le cas d’Andréa Bocelli par exemple)

    Si j’ai bien compris…
    A+

  • Tsilikat

    Hello back

    « ces mélanges d’influx qui peuvent rapprocher une signature d’une autre… »

    Oui (encore_smile), c’est tout à fait cet angle… ça me fait plaisir et m’encourage que tu ne trouves pas cela trop loufoque.

    J’ai bien conscience que ma pratique, à force d’être teintée par l’approche typologique (la visibilité plus ou moins nette des planètes et des signes sur le visage), peut m’écarter, parfois au risque de basculer dans le contre-sens, de la ligne plus sûre car partagée par un plus grand nombre d’esprits.

    Ce que tu dis à propos des liens presque intimes entre « le Scorpion et la Vierge, Cérès et Pluton », ou encore Uranus & Mercure-Saturne… la Lune, Vénus & Neptune, etc., sont des parfaits exemples de concordances et de rapprochement des « formes » planétaires (toujours dans une approche typo)…

    Toujours dans cette quête du lien entre la Forme & l’essence _Smile

    à Plouss

  • Tsilikat

    – Quant à l’éventuel Type Chiron (sur le plan du visage & des formes)…

    … Il semble bien y avoir quelque chose; j’y reviendrai une fois que j’aurai étudié plus de cas et réuni suffisamment d’exemples remarquables pouvant « défendre » l’hypothèse d’un quelconque profil.

    – En attendant, il y une page complète de portraits correspondant à des naissances avec un Chiron conjoint Ascendant, sur le site Zanestein.com (« Chiron and Friends »; dédié à Chiron):

    http://www.zanestein.com/chiron_conj_ascendant.htm

    …Et même si l’impression générale est confuse, un ensemble de traits caractéristiques se dégage… Mais j’y reviendrai après avoir bossé le sujet de façon plus approfondie.

  • Tsilikat

    J’ai bien avancé sur le « Type Chiron »…

    *

    Image hébergée par servimg.com

    *

    J’aurai bientôt de quoi proposer quelque chose avec des chances de tenir la route, à la fois pour l’Homme & pour la Femme.

    Je procéderai sans doute en 2 temps: l’homme puis la femme.

    – Ce qui est très sympa, c’est que, sur les visages, le Type réintroduit « l’écartèlement » propre au mythe comme à la course de l’astre, entre Uranus & Saturne…

    – Les influx planétaires constitutifs de Chiron ont en effet une tendance assez nette à se distribuer de manière bien contrastée, dans le haut & le bas du visage…

    – La partie médiane (autour des yeux jusqu’à la bouche) gardant et concentrant un modelé plus doux, plus rebondi…

    C’est assez excitant

  • as de caro

    en effet, j’ai été voir le site de femmes ayant chiron conjoint à l’asc
    et il est vrai que cet étirement du visage est manifeste, entre le front haut et le menton fort, évoquant le mélange saturne uranus
    les yeux, le nez et la bouche sont en effet plus arrondi, (peut être l’effet de jupiter), et le modelé assez charnu
    Il y a aussi un air un peu rêveur neptunien (ou c’est moi qui déconne)

    le visage de Cheiro, est lui même bien caractéristique;
    a+

  • as de caro

    ah il y avait pas que des bonnes femmes sur le site! Il y avait des hommes aussi!.. celà m’avait échappé.
    En tout cas , même remarque que précédemment,
    on retrouve les mêmes caractéristiques

  • Tsilikat

    Hello As

    C’est vraiment cool d’avoir l’appui de ton regard (smile); surtout quand ce que tu décris rejoint les mêmes impressions.

    J’ai déjà réuni des exemples qui mettent bien en évidence le Type Chiron sur le visage & le thème (je les garde au chaud pour ne pas dissiper la fibre nécessaire pour boucler les recherches complémentaires et l’article).

    *

    Au début je pensais avoir plus de mal à approcher le Type de manière nette sur le visage des femmes (sans doute du fait de la finesse habituellement soulignée de leurs traits; mais aussi du fait que le personnage mythologique, à la base, est masculin)…

    Pourtant, maintenant, mes exemples les plus pertinents sont incarnés par des femmes… Smile.

    *

    Je reviens sur ce que tu as écrit:

    « il est vrai que cet étirement du visage est manifeste, entre le front haut et le menton fort, évoquant le mélange Saturne Uranus.
    Les yeux, le nez et la bouche sont en effet plus arrondis, (peut être l’effet de Jupiter), et le modelé assez charnu
    Il y a aussi un air un peu rêveur neptunien (ou c’est moi qui déconne)
     »

    – Je suis bien content que ce soit également manifeste à tes yeux!

    Tu as raison, Neptune (& Jupiter, difficile à dissocier de Neptune sur le plan des formes) est là lui aussi;
    Il aide à la fusion des contraires, il assouplit, adoucit…

    – Mélangé à Saturne (et parfois à Mars ou Pluton également), il produit cette impression de douceur douloureuse, souvent présente dans le regard.

    – Le regard porté par des yeux bien ouverts, très présents mais sans dureté, fréquemment enfoncés dans les arcades (le « look de la grotte » -smile)

    – Alors que le nez et les joues sont plus en relief, « réagissant », en débord du front haut et rectangulaire (Uranus-Soleil-Saturne), et de l’étage de la mâchoire plus saturnien.

    … Quant à la bouche, elle mêle souvent Saturne (en bas) aux modelés plus charnus de la zone médiane… soit, souvent, une bouche assez grande, aux lignes rendant compte de la confrontation « égratignante » au réel.

    Nos échanges m’aident beaucoup.

    A +

  • Tsilikat

    Question de ‘Dignités’

    … cruciale, épineuse, objet de nombreuses interprétations et s’élançant sur plusieurs voies distinctes… Elle constitue le cœur palpitant de l’astrologie;

    .. Notamment pour ce qui concerne l’examen des ‘Dominantes’… et l’intégration éventuelle de nouveaux acteurs planétaires.

    Quant à simplement se priver des Maîtrises, c’est faire une croix sur le « sujet des verbes » des phrases que l’astrologue s’échine à déchiffrer.

    -Le genre de truc important quoi-

    *

    Image hébergée par servimg.com

    *
    [Exils de Mercure]

    (http://iletaitunefoisastrologie.wordpress.com/2006/11/13/les-dignites-a-travers-les-siecles/)

    *
    **
    *

    Les générations précédentes ont ouvert la voie -héroïquement- avec la prise en compte des trans-saturniennes.
    Cela n’a pas été une mince affaire… même si aujourd’hui les choses semblent aller de soi.

    Quand il a fallu statuer sur Uranus, Neptune ou Pluton;

    Entre ceux qui ne voulaient pas en entendre parler, et d’autres, qui défendaient bec et ongle une vision possible mais trop personnelle, il y avait de quoi se demander où l’on s’embarquait, douter et se retrouver bel et bien perdu.

    *

    Si, par exemple, aujourd’hui, on revient à la notion d’Almuten
    -soit un mode de calcul permettant de définir quel astre est en contrôle (en Maîtrise) d’un ° donné du zodiaque
    (degré occupé par une planète, l’Asc.; le M.C., la cuspide d’une Maison, etc.)

    Le procédé est fascinant (ça permet d’établir avec précision qui contrôle quoi) et d’ainsi pouvoir trancher parmi tous les fils possibles
    un vrai rêve d’astrologue!

    Mais le problème se déplace: comment intégrer les nouveaux venus dans la grille très ancienne ?
    (En plus _Smile: plusieurs « grilles » existent, bien entendu… et là encore il faut choisir.)

    Face à ces difficultés renouvelées, on peut soit tout rejeter avec l’eau du bain (mais quelle perte!); soit se retrancher dans une pratique à l’ancienne, en se fermant aux nouveautés (l’intégration des nouveaux marqueurs… et voilà encore, tristement, un autre « trésor », immense et gâché).

    *

    Un texte, même authentique et non défiguré par le temps qui modifie la portée et le sens des paroles originales; ayant en outre échappé (par miracle) aux contresens et glissements lors des copies et traductions en série… un texte, une théorie, des mots -quels qu’ils soient-
    ne permettent pas de faire l’économie de l’expérimentation sans nous envoyer dans le mur.

    Que vaudrait un chercheur en psychologie sans expérience clinique?

    Souvent, je rêve de jours paisibles… et d’un petit jardin [smile] où je pourrais tester mes lubies, inspirations et autres théories astro, directement sur les fruits du potager, du verger… et de l’alambic

    D’aucuns pourront encore rétorquer que le règne végétal n’est pas à la hauteur et que seul l’humain est suffisamment sensible aux influx planétaires…
    – Ils n’auront pas de mes tomates _Smile!

    [De la nécessité d’un socle concret pour apprécier la courbe des « idées »]

    *
    **
    ***

    Une page remarquable pour faire le point sur les Dignités & l’Almuten:

    http://www.astrocours.be/asteroides/dignites-maitrises-almutens.html

    *
    **

    Et sur le même site, un topo de qualité sur Chiron:

    http://www.astrocours.be/asteroides/chiron.html

  • Chiron Woman Type « CosmiCaravan

    […] – Chiron, Pilote de a Croix Mutable […]

    Finalement... j’ai commencé par explorer le Type Chiron sur le visage des Femmes:

    https://cosmicaravan.wordpress.com/2010/10/22/chiron-woman-type/

    Comme je l’explique dans le billet, j’ai été surpris de voir que les traits chironiens s’y affichaient avec presque plus de netteté (que sur les visages virils)… Sans doute, comme je l’ai avancé, parce que le Type Chiron y rencontre moins de formes parasites (les plus rugueuses combinaisons chez l’homme de Jupiter-Mars, à mesure que le natif prend de l’âge).

    *

    Image hébergée par servimg.com

    *
    [Glyphes de Vénus & Chiron combinés]

    J’ai concentré l’approche sur des natives possédant Chiron conjoint à l’Ascendant et/ou au Soleil… Mais Chiron peut apparaître dominant depuis un autre emplacement, s’il est relié puissamment (par aspect…même plus lointains) à la pointe de 1, aux Luminaires et à leurs Maîtres. Surtout, si Uranus, Saturne, Neptune, Jupiter… (et leurs signes) marquent également la configuration.

  • Tsilikat

    Le lien entre Chiron et Saturne,

    ..et de ce fait, sa possible sensibilité avec l’Axe Cancer-Capricorne (à l’image d’une table à dessin d’architecte) peut aussi être un élément de réponse quant à la grande visibilité du Type sur le visage des Femmes, avec l’importance fréquente de la Lune chez ces dernières… les qualités réceptives… comme une base plus favorable à l’imprégnation, et au marquage des traits chironiens (?)

    *

    Image hébergée par servimg.com

    *
    [Moon-Chiron]

  • Le Type Chiron « CosmiCaravan

    […] Dans le billet « Chiron, Pilote de la Croix Mutable », après avoir  commenté les correspondances les plus courantes ; j’ai voulu souligner la […]

  • Mercure et Neptune « CosmiCaravan

    […] – Réflexions sur les Signes Mutables […]

  • Mata Hari « CosmiCaravan

    […] le célèbre chiromancien aux prédictions réputées (voir Post et Portrait) croise Mata Hari à Paris. Dans ses mémoires, il évoque celle dont le regard sombre et […]

  • Space Invaders « CosmiCaravan

    […] – Les études CC sur Pallas; Junon; Vesta; Chiron… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :