Ruth Saint Denis et le Solo du Paon

**

*

Ruth Saint-Denis, la Danse, les charmes de l’Image et de l’Orient

Poursuite du relevé des Marqueurs de la Danse

*

Plan:

– Eléments biographiques

– Les Marqueurs de la Danse sur le Ciel de Ruth Saint-Denis

– L’écho du Ciel de Terpsichore

– L’étoile fixe Altair

– Junon, le souci du cadre, la fureur des parures

– Astrotypo de Ruth

– Liens

Ruth Saint-Denis est née en 1879, dans le New Jersey (le 20 janvier). Danseuse et pédagogue, après des débuts dans le vaudeville, elle met à profit sa formation de danseuse, monte des solos qui l’emportent aux quatre coins du monde… en Europe, mais aussi – par la grâce de ses inspirations exotiques- en Égypte, au Japon, en Inde, au Siam… Depuis les oasis jusqu’aux sous-bois luxuriants.

En 1915, à Los Angeles, alors que la vogue du solo s’essouffle, elle monte avec Ted Shawn (un danseur, partenaire, puis lover) une école (la Denishawn School). Son travail est constellé  de nombreuses touches exotiques, elle parvient à mêler les fantaisies du vaudeville aux pratiques plus sérieuses de la danse de concert, en intégrant également l’influence du jeu expressif à la Sarah Bernard. Pionnière aux États-Unis, elle comptera, par exemple, comme élèves appelés à devenir fameux, Martha Graham et Louise Brooks.

 

Son thème de naissance offre la synthèse des différents facteurs associés à la danse, abordés lors des études précédentes (autour de Sylvie Guillem, Isadora Duncan, Louise Brooks ou Josephine Baker – Voir les liens en bas de page -).

 

Le Ciel de Ruth Saint-Denis

*

De prime abord, son solide Grand Triangle de Terre n’évoque pas spécialement la danse; Et pourtant:

– L’amas Soleil-Dragon-Vénus-Jupiter donne le goût des planches et de la représentation;

– Placé en Verseau, il souligne l’originalité comme l’aisance à jouer sur les images, telle la photographie -juste éclose- dont elle sut tirer beaucoup de bien (comme l’illustrent les quelques clichés du billet).

– Mars Sagittaire, qui  joint l’amas par sextile, la met bien en jambe: atout de plus pour la danse et les voyages.

– La conjonction Lune-Mercure, en secteur solaire XII, redouble l’inspiration et la mobilité;

– Surtout placée comme elle est, aux trigones d’Uranus et Neptune.

– Junon & Pallas en Poissons, conjointes au second Maître du Verseau, disposant de l’amas, dont le Soleil… (Je détaillerai leur rôle éventuel, plus loin dans l’article.)

Dans les billets précédents sur la danse, nous avions déjà noté  la fréquence des combinaisons Vénus-Mercure (la grâce & le jeu).

De même, la force relative de Mars & Jupiter (le tonus & l’extraversion), ou encore, l’importance des signes mutables, en écho avec la souplesse, les variantes, les multiples déclinaisons d’un thème et l’expression non verbale.

Le ciel de Ruth attire en outre l’attention sur Saturne, Neptune et Uranus… Cela constituait déjà la surprise chez la danseuse étoile Sylvie Guillem; alors que les deux premiers astres répondent précisément aux dimensions essentielles de cet art: le temps & l’espace; et qu’Uranus (en plus de correspondre à ce qui sort de l’ordinaire) introduit la discontinuité, le saut… la force antagoniste au temps et à la pesanteur.

 

Ciel de Découverte de Terpsichore

*

Pour rappel, voici à nouveau la carte du ciel de découverte de l’astre Terpsichore. Le thème rend parfaitement les hommages dus à la Muse de la Danse. On y retrouve la plupart des facteurs à leur place.

**

*

 

Avant d’insister sur l’astéroïde Junon, retournons( rapidement) le projecteur vers l’étoile fixe Altair, précisément en conjonction au Soleil de Ruth Saint-Denis:

Ptolémée lui décerne une signature Mars-Jupiter, quand Simmonite pense plutôt à Uranus.

Conjointe au Soleil, Altair est réputée favorable aux honneurs, dispensatrice de courage (jusqu’à la hardiesse) et d’une grande dose d’énergie.

 

Ruth Saint-Denis, la robe Paon et Junon...

*

Le Ciel de Terpsichore, les thèmes de nombreux danseurs & danseuses, et ceux des photographes également… présentent l’astéroïde Junon de manière saillante (le plus souvent!).

Au point qu’il est tentant de penser aux caractéristiques de la Déesse… notamment celles en relation avec un grand souci du cadre, les règles de l’harmonie, ou encore, le goût des parures.

Dans le thème de Ruth, Junon est en Poissons, en conjonction de Pallas (la coordination mentale et physique), et à proximité de Saturne, gouvernant son amas Verseau (avec Uranus). Son Sextile au Soleil (57°+) souligne encore son importance, et son lien avec la sphère artistique.

 

Glyphe de Junon

*

(C’était l’occasion de faire un clin d’œil au paon, l’animal favori de Junon.)

*

Brève astrotypo de Ruth Saint-Denis:

Reine des parures et du maquillage de scène, se transformant d’un rôle à l’autre, empruntant aux cultures éloignées les artifices les plus typés… Il n’est pas facile de faire l’Astrotypo de Ruth Saint-Denis (d’autant que son Ascendant m’est inconnu).

*

Ses différents portraits soulignent surtout sa configuration majeure

(le grand triangle de Terre), avec en tête:

*

– la conjonction Lune-Mercure/Capricorne… (mixant les traits alertes de Mercure, la rondeur rêveuse lunaire… avec la détermination du Capricorne)

– avec Uranus, incisant plus précisément les traits;

– Neptune (englobant Vénus & la Lune), qui dilate, adoucit le cadre et le modelé.

(Mars & Pluton prêtent également de leur force au visage, au menton notamment, mêlés à Saturne.)

 

Liens:

– Le plein d’infos sur Junon chez L’Oeil d’Horos

Altair sur constellationsofwords.com

 

Billets CC:

Les Étoiles Dansent (Sylvie Guillem, Terpsichore, Pallas, les signes mutables…)

Portraits de Louise Brooks (les combinaisons Vénus/Mercure; Terpsichore à nouveau, et plein d’autres choses…)

Avec Josephine Baker (le type Gémeaux, des parallèles avec Isadora Duncan…)

 

 

Ruth Saint-Denis

*

– Je développe un peu la notion du Type Junon, dans les commentaires, en général et en lien avec Ruth…

Junon, le cadre, les lignes d’harmonie & la Photographie… abordés dans  les commentaires et l’article Edward S. Curtis – The Shadow Catcher

*

**

*

Tsilikat

 

 

 

À propos de Tsilikat

Astrologue, astrophile, astrocat... de gouttière. ... engagé dans le rébus miroitant des correspondances entre le Ciel & ses reflets, les planètes & l'apparence; le physique, le sensible et la lumière: la Typologie Planétaire. Voir tous les articles par Tsilikat

5 responses to “Ruth Saint Denis et le Solo du Paon

  • Tsilikat

    A propos de Junon…

    *

    Son Type (même s’il s’agit d’un jugement encore trop précoce) pourrait s’approcher de la combinaison des traits Vénus-Jupiter.

    Bien qu’ils insistent sur l’aspect de la Déesse parvenue au stade de la maturité, les textes homériques pointent cette voie; et la statuaire suit le même chemin:

    – les bustes d’Héra-Junon donnent bien l’exemple d’un cadre de visage jupitérien, adouci et mis en fleur par l’influx de Vénus.

    Cette féminisation (apport du combiné féminin Lune-Vénus) du visage de Zeus (son frère & époux) correspond bien à la donne mythologique.

    – Plus jeune, Junon est décrite comme la plus belle des Déesses; (Vénus est la plus désirable, et Hélène…); au-delà de l’aspect flatteur de l’épithète, commandé sans doute par son statut et son autorité, la combinaison peut être réellement attractive, en mêlant les douceurs du modelé vénusien à l’architecture noble des traits de Jupiter.

    L’effet de recherche harmonique et de beauté attaché au placement de l’astéroïde (3 Junon) dans le thème d’artistes, de danseuses et de photographes (les catégories que j’ai étudiées jusqu’ici), de ce point de vue en tous cas, n’apparait pas si incohérent.

    (Les données mythologiques, par exemple, reviennent fréquemment sur la blancheur immaculée et rayonnante des bras d’Héra… Ici, on retrouve l’indice du combiné Lune-Jupiter.)

    – Avec l’âge, la part Lunaire s’ajoutant à Jupiter (empâtement); puis Saturne pointant sous Vénus (durcissement), le tableau devient moins charmant… Mais c’est notre lot à tous (Smile).

    *

    Le type Junon, le visage de Ruth, l’Astrotypo:

    *

    – Le Type Junon décrit plus haut, marque quelque peu le visage de Ruth Saint Denis; mais la force du faisceau plus aigu de Mercure, bien contradictoire avec celui de Jupiter, détermine son type autrement.

    (Le type plus triangulaire de Mercure est notamment soutenu par Uranus, et par Cérès aussi; cette dernière est placée au carré relativement précis du Soleil, en plus d’être trigone à Uranus.)

    La force de Mercure est par exemple très nette sur les vues de Ruth présentée de profil (surtout en égyptienne -silly)

    – D’autre part, (toujours à propos du visage de Ruth) la force de Neptune, s’ajoutant à la Lune et Vénus, fait écho avec l’arrondi du cadre (de face, cette fois), tant et si bien que l’architecture (en colonne) aux traits plus réguliers propres à Jupiter, se trouve comme biseautée… tel un coin de table, gênant ou blessant dans le passage…

    Au final, sur beaucoup de portraits, Ruth Saint Denis apparait plus Mercure/Neptune que Vénus/Jupiter (ou Junon).

  • Tsilikat

    Hello

    Si vous faites un tour sur l’Oeil d’Horos (le site dédié aux astéroïdes – le lien est dans l’article; mais aussi dans la liste permanente, à la droite de l’écran, plus haut), c’est l’occasion de découvrir les nombreuses autres facettes de Junon.

    Il va sans dire que la signification de cet astéroïde (3 Junon) ne se réduit pas à l’intérêt pour le cadre, les lignes harmonieuses, les parures ou autres colifichets…

    Cela dit, il est toujours intéressant et éclairant de pouvoir ainsi ‘toucher’ les objets personnels d’une Déesse (un peu comme savoir, par exemple, que Vénus résonne avec le cuivre…).

  • Tsilikat

    Remarques (suite)…

    à propos des valeurs de ‘cadre & d’harmonie’,
    associées (entre autres) au Type Junon, vu comme une combinaison Vénus/Jupiter:

    Ces deux planètes renvoient aux signes Balance & Sagittaire…
    (en plus du Taureau et des Poissons:sensibilité artistique).

    – Les couples Jupiter/Sagittaire & Vénus/Balance
    restituent très bien, eux aussi, ces valeurs de ‘Cadre & d’Harmonie’; et que ce soit sur le plan social ou esthétique.

    L’éventuel Type Junon (que je commence tout juste à pister) pourrait résonner particulièrement dans les thèmes où ces deux signes (sagittaire & Balance) sont bien marqués.

  • Annlor

    Hello Tsili,
    je dispose d’une étude astro assez volumineuse sur « les astéroïdes de la danse » par Richard Doyle, datant d’il y a quelques années. L’un d’entre eux est Terpsichore🙂 Les personnages abordés sont Ginger et Fred, Nijinski, Béjart…
    Preneur ?

  • Tsilikat

    Hello Annlor🙂

    Avec Grand Plaizir!!

    Je commence à avoir un joli volume de données sur la danse. Avant de me lancer, j’ai ausculté de nombreux thèmes de danseurs & danseuses à travers les âges & les différentes contrées, pour tenter de discerner les plus grandes lignes et d’éventuels motifs récurrents…

    Mais à coup sûr (Smile!!) ta proposition m’intéresse beaucoup – je vais me régaler – et sans aucun doute, apprendre de nombreuses choses.

    Merci pour ce cadeau!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :