Vulcain, Mais où est donc Ornicar ?

*

*

Toujours sur la piste de Vulcain, l’hypothétique…

Voyons ensemble :

– si il est possible d’ébaucher le Type d’un astre insaisissable ;

– Comment utiliser Vulcain sur la carte du Ciel ;

– Quelles caractéristiques peuvent présenter vulcaniens & vulcaniennes.

*

Plan :

1. Qui est Vulcain ?

– Flash Mythologique.

2. Peut-on l’utiliser en astro ?

– Astéroïdes & Planètes Hypothétiques.

3. Peut-on tracer un type Vulcain ?

– Images & Mots Clefs. Astrogram.

*

Qui est Vulcain ?

Flash Mythologique sur Vulcain

Que sait-on de Vulcain – Héphaïstos au juste ?

Qu’il est forgeron, estropié, fils de Zeus ou bien de la seule Héra, ou encore, au vu de la malice sentencieuse des anciens, un bâtard qu’elle aurait eut en cachette ?

*

Toujours est-il qu’il est vite précipité du haut de l’Olympe, qu’il s’écrase dans les flots, que Thétis le recueille, qu’il habite une grotte de l’île de Lemnos, chevauche les dauphins… se passionne pour le feu puis les métaux qu’il extrait et transforme, créant notamment des bijoux propres à renouveler l’intérêt d’Héra – Junon, sa mère.

*

On apprend qu’il lui offre un trône d’or muni de bras articulés, qu’une fois en place, elle reste prisonnière, qu’il est le seul à pouvoir la délivrer décrochant ainsi son ticket de retour pour l’Olympe, mettant fin à l’exil.

Jupiter lui accorde en outre d’épouser Vénus, la plus désirable des déesses.

*

Son look fait « ouvrier » ou pour le mieux « artisan » :

Il porte la hache, les pinces, le pilos (ou bonnet d’artisan)  et la tunique à manches.

Son infirmité est signalée par des pieds retournés.

Peu fertile pour un Dieu, on lui reconnaît (parmi d’autres) les fils suivants :

– l’argonaute Palémon

– Périphétès le bandit (tué par Thésée)

– Ardale le sculpteur

*

Orfèvre, armurier, designer, forgeron, inventeur, créateur… Il installe ses ateliers dans un volcan où il travaille, assisté des Cyclopes.

Attributs : le marteau, l’enclume, la béquille, le bouton d’or, l’âne.

Le plus laid et le moins connu bien que le plus humain (blessé, cocu et travailleur) des Olympiens.

Parèdre d’Athéna, fille du seul Jupiter quand il serait fils de la seule Junon.

(Tous deux excellant dans les arts & techniques.)

Des fêtes lui sont consacrées, sans doute afin de se concilier les faveurs du feu tout en se protégeant de ses excès : « Les Héphaisties » ; « les Volcanalia » (côté romains, à la date du 23 août).

Vulcain, dans les représentations, apparaît le plus souvent en compagnie d’Athéna, Arès, Artémis, Poséidon et Hermès. (Outre Dionysos et des silènes.)

*

"Just Imagine"

*

Peut-on l’utiliser en astro ?

Astéroïdes & Planètes Hypothétiques reliés à Vulcain

C’est bien connu : la planète Vulcain ne l’est pas !

Comment en ce cas peut-on user de Vulcain sur la carte du Ciel ?

Réponse :

– soit avec un Vulcain hypothétique (Vulcan [h55] ; Vulkanus [h46]) ;

– soit avec des astéroïdes répertoriés (Héphaïstos [2212] ; Vulcano [4464]) ;

– soit (comme nous le verrons plus loin) de façon gourmande, en combinant les deux approches afin d’étudier les groupements formés par ces facteurs sur des thèmes exemplaires.

*Vulcan [h55], c’est l’hypothétique planète intra-mercurienne (donc toujours au plus proche du Soleil, et pas loin de Mercure !).

Voir le billet Le Verrier, Mercure & Vulcain.

Le courant de l’astrologie ésotérique a rallié cette option, associant Vulcan [h55] à l’énergie du Rayon 1 ; faisant de Vulcan le « Ruler »  ésotérique du signe du Taureau.

Une énergie créatrice, typée Vénus Soleil.

Remarque : d’un point de vue astro pratique, si on s’en tient à cet unique marqueur, la position de [h55] toujours si proche du Soleil et (dans une moindre mesure) de Mercure, souligne ces deux facteurs plus qu’elle n’aide à distinguer (discriminer) les valeurs propres de Vulcain dans un thème.

*

On doit à l’astrologie uranienne le Vulcanus (ou Vulkanus) [h46], unité hypothétique trans-neptunienne. Très éloigné et très lent donc, « utilisable »  principalement via la technique des mi points, par la prise en compte d’aspect précis à sa position au natal ou lorsqu’il est transité.

Vulcanus est crédité d’une période orbitale de 679 ans avec une distance au Soleil (unité astronomique) de 77.4. (Estimation due à Sieggrün.)

Il lui est associé un fort potentiel énergétique et créateur, type Mars Soleil Uranus.

*

*

Héphaïstos [2212] est donné comme clairement en référence au personnage mythologique.

Reste à établir par l’observation et l’expérience si son placement correspond d’une manière ou d’une autre à la geste du Dieu.

Découvert le 27 septembre 1978, orbitant en un peu plus de 3 ans, rangé dans la catégorie des Apollo.

*

*

Enfin, Vulcano [4464] est clairement posé en référence à la dimension volcanique, énergétique et explosive.

Caractéristiques associées qu’il reste de même à établir par l’expérience.

Découvert le 11 octobre 1966, orbitant en un peu moins de 3 ans, situé dans la ceinture principale.

*

* Héphaïstos - Vulcain *

*

Peut-on tracer un type Vulcain ?

Une fois soulignées les caractéristiques saillantes dans la trame mythologique ;

Une fois que l’on dispose de marqueurs astrologiques définis (les « objets » célestes, fictifs ou non) ; et avant d’aller inspecter le ciel de naissance des personnalités perçues comme   exemplaires du type Vulcain :

Il s’agit de déplier les différentes facettes de l’archétype, de bien déployer ses multiples formes possibles (même s’il est impossible de ne pas en omettre) afin de mieux cerner notre objet de recherche.

*

Mots et Images Clefs de Vulcain

Le Feu, la Lumière, la Brûlure (la lave)

Le volcan, les minerais

Le cycle du soufre

Le moteur à explosion

L’énergie (par transformation de la matière) ; Le nucléaire

*

La libido, l’énergie contenue qui affleure ou qui explose

Le calcul, les répliques, le piège, la jalousie, la stratégie (Le trône d’or, le filet d’airain…)

*

L’infirme, le boiteux, Lucifer, l’ange déchu, le génie perverti et/ou triomphant

La chute ; La matière

Le métal ; Les machines ; Le travail ; L’industrie

L’Esprit Machine, les robots, l’esclavage

La matière animée, la mécanique, la cybernétique, l’intelligence artificielle

*

La Création, l’artifice

Le Design

L’animation

*

*

Les couples opposés :

Laideur et Beauté

Arts & Technique

Science & Conscience

Service & Pouvoir

Lumière et Brûlure (bien & mal)

Création et stérilité

Rayonnement et obscurité

Les Armes et les Bijoux (Vénus & Mars)…

Le Ciel et la Mer (l’Olympe et les Flots : Jupiter & Thétis)

Le Feu et la Terre

*

Planètes & Signes composant l’Alliage de Vulcain

Suite au Flash Mythologique et à la liste des Images & Mots Clefs, il est possible de placer Vulcain sur une grille astrologique permettant une première tentative pour le « situer ».

Cette « opération » est bien entendu discutable ; prenons-la comme une simple et provisoire béquille, notre paire de bésicles pour approcher l’illustre Boiteux.

Vulcain apparaît en effet au carrefour de plusieurs forces… antagonistes (couple d’opposés), et combinées (faisceaux, alliage).

– Éjecté de l’Olympe dès l’époque du berceau, en bisbille avec Jupiter et Junon, ses parents ;

– Il amerrit après une longue chute, repêché par Thétis, il vit 9 ans dans une grotte de l’île de Lemnos ;

– Seul parmi les dieux à travailler, d’un profil plutôt effacé ; expert et maître d’œuvre…

Cette série dessine l’influence du Signe de la Vierge, son opposé les Poissons, et pourquoi pas son carré : le signe du Sagittaire.

– Dieu du Feu & du Métal, armurier, ingénieux, créateur, transformateur…

Ici pointent Mars, Pluton, Mercure et le Soleil, Uranus.

– Orfèvre, joaillier, designer de mobilier, créateur, façonneur, couturier, brodeur…

Voilà Vénus, le Soleil à nouveau, Mercure, Cérès…

De même, les axes Vierge / Poissons ; Taureau / Scorpion ; Bélier / Balance… peuvent    être indiqués au crayon, gentiment, sur les bords de ce plan d’orientation, ce schéma exploratoire…

Et voilà introduit l’Astrogram de Vulcain :

*

* Vulcan AstroGram *

*

En conclusion de cette gentille première poussée exploratrice à la « Searching for Vulcan », et suite à une série d’essais sur les thèmes de personnalités potentiellement bon candidat au titre de vulcanien :

En plus des points influents habituels (Ascendant, angles, Luminaires…)

Les marqueurs de Vulcain (h46, H55, 2212 et 4464… que j’appelle les Vulcan Brothers) apparaissent d’autant plus déterminants quand ils sont reliés (par conjonction ou autres aspects précis, et par ordre d’importance) à Vénus et Mars, Uranus et Neptune, Jupiter et saturne

*

Vous aidant des Cartes Particulières du site Astro.com (par exemple), vous pouvez en quelques clics tester le Ciel de naissance d’un(e) vulcanien(ne) présumé(e), et ainsi pousser vos propres recherches… ainsi, on pourrait en reparler [Smile].

*

Cela dit, je reviendrai sur le sujet, avec des posts consacrés à plusieurs personnalités vulcaniennes… Des créaTeurs, des énerGiques, des brasseurs de Feu, des Lanceuses de flammes, des Métalliques, des eXplosifs… Et nous verrons si les ZypothétiK & Asteroïds sont bien au rendez-vous sur leur map !!

*

Je tiens à remercier Anna Lorrai (du blog Le Gravier Cosmique et du site L’Oeil D’Horos) pour toutes les infos et les pistes  communiquées à propos de Vulcain, des astéroïdes, comme à propos des travaux précédents sur le sujet.

*

Liens Billets précédents sur Vulcain :

Intro pour l’étude sur Vulcain

Urbain Le Verrier, Mercure & Vulcain

*

Tsilikat

À propos de Tsilikat

Astrologue, astrophile, astrocat... de gouttière. ... engagé dans le rébus miroitant des correspondances entre le Ciel & ses reflets, les planètes & l'apparence; le physique, le sensible et la lumière: la Typologie Planétaire. Voir tous les articles par Tsilikat

11 responses to “Vulcain, Mais où est donc Ornicar ?

  • Tsilikat

    Hello

    – Les vulcaniens pur jus (personnalités créatrices; mi-avenantes, mi-dérangeantes; mi-stériles, mi-fertiles; mi-serviables, mi-dominateurs; etc.) présentent souvent plusieurs des « Vulcan Brothers » en signes de Vénus et Mars (Taureau & Bélier en tête).

    – Les plus z’intellos du lot les rassemblent plutôt en signes de Mercure (Gémeaux, Vierge)..

    – Les « VB » peuvent être vus comme agissant tel un « feu créatif & actif » et venant sous-ligner les autres facteurs (les autres planètes!).

    … à creuser

    Ciao

  • Tsilikat

    Holà

    Héphaïstos [2212] …

    « Découvert le 27 septembre 1978, orbitant en un peu plus de 3 ans, rangé dans la catégorie des Apollo. »

    – Il y aurait donc une touche du « Material Demiurge » (et une part de sa responsabilité _Silly_) associée au phénomène du DISCO ?!?

    La matière est grave… je Vous laisse Juge [Serious Crazy silly]

  • To be Vulcan or not to be – Walter Gropius « CosmiCaravan

    […] (Suite du Post-Base : Vulcain, Mais où est donc Ornicar ?) […]

  • L'Oeil d'Horos

    Bravo pour ce travail Tsili.
    Intéressant et « apéritif » à la fois (il ouvre l’appétit)…

    Je me permets juste de glisser que Vulcain [h55] pour l’astrologie ésotérique n’est pas « hypothétique » ni de même nature que Vulkanus [h56] dans l’astrologie uranienne. C’est la codification du logiciel astro.com qui les range dans le même sac…

    Même si l’on veut faire abstraction de leur nature, leur position quasi diamétralement opposée au niveau du système solaire l’un près du Soleil, l’autre au delà de Neptune (tandis que les deux astéroïdes « solides » et tangibles et visibles sont au milieu…), devrait donner matière à réflexion, car il est possible d’en avoir une en astrologie à ce sujet.

    Le positionnement d’un corps céleste à l’intérieur du système solaire n’est pas complètement dénué de sens pour l’astrologie, notamment lorsqu’on parle de planètes « personnelles » (proches du Soleil et de la Terre), « sociales » (Cérès, Jupiter, Saturne) ou « collectives » (Uranus, Neptune, Pluton).

    Même si Vulcain fait référence à un archétype identifiable (ce qui n’est pas très hasardeux puisque définir un dieu est une manière commode pour les humains de reconnaître un archétype), alors il devient facile de comprendre que les « Vulcan Brothers » :
    – soit se partagent des petits morceaux de l’archétype initial
    – soit représentent des évolutions de l’archétype car un archétype évolue avec la perception qu’en ont les hommes…

    En guise d’illustration de ce que j’avance, songeons à une époque sumérienne où l’équivalent de Vénus – et faisant référence à l’astre qui porte ce nom chez nous – était une déesse de l’Amour ET de la Guerre… (les deux en même temps et indissociables).

    Il me semble donc que les « VB » devraient pouvoir représenter des « parties » ou des références légèrement différentes qu’il conviendra de distinguer pour une compréhension approfondie de Vulcain.

    Etant donné l’invisibilité de Vulcain [h55] et la nature mathématique de Vulkanus [h56], les plus concrets seront heureux de travailler la dimension semi-collective et sociale des 2 astéroïdes (d’autres divinités issues d’autres panthéons possèdent des caractéristiques créatrices, démiurgiques qui en font les frères ou les cousins de Vulcain dans la Ceinture Principale, mais n’embrouillons pas l’affaire…).

    Hephaistos et Vulcano pourraient donc permettre de travailler quelque chose qui est de l’ordre de la confrontation de la personnalité aux groupes auxquels elle appartient, à son insertion dans un univers plus grand, à la socialisation (la Vierge est le signe où l’on se réforme soi-même avant la première rencontre avec l’Autre en Balance).

    Vulcain invisible près du Soleil aurait donc tout d’une planète « personnelle » s’il était visible.
    Or son invisibilité même (y compris avec tout moyen palliatif comme des téléscopes, et sans compter que la luminosité du soleil gênerait énormément pour toute observation) le rattache à mes yeux forcément au monde non matériel, donc spirituel. Il porterait donc selon moi une « touche » à la fois personnelle et spirituelle, là où Vulkanus pourquoi pas, pourrait porter une touche infiniment plus collective et spirituelle, sa vitesse de rotation excédant très largement la durée d’une vie humaine.

    D’autres objets nettement mathématiques en astrologie, ne possédant pas le support « physique » d’un corps céleste sont assez traditionnellement rattachés à des domaines si ce n’est spirituels, du moins « karmiques » (avec toute la prudence requise dans l’utilisation de ce mot), je songe aux Noeuds lunaires, à la Lune Noire, la part de Fortune… mais pourquoi pas également l’Asc et le MC qui ont beau être des « points » et n’en restent pas moins d’un impact considérable.

    Mais j’admets que ne connaissant proprement rien à l’astro uranienne ni à la sphère d’action qu’elle revendique, je me sens limitée dans les développements que je pourrais faire… et ça tombe bien parce que ce post est déjà bien long… 😀

  • Tsilikat

    Hello L’Oeil d’Horos

    Merci pour ces précisions, ces corrections, cet éclairage qui enrichissent le sujet.

    Tu as raison de souligner les différences essentielles entre les VB, au point de vue historique (leur découverte, leur reconnaissance…), ainsi qu’en terme de localisation (et ce avec les répercussions sur les significations attribuées, leurs différentes interprétations possibles).

    Dans ce post, qui présente… je rassemble et tends à simplifier quelque peu (déjà que mes posts sont trop longs [smile])…

    …la suite des articles de cette série sur Vulcain, avec des portraits de personnalités, permettra d’avancer sur l’éventuelle répartition significative des VB…

    …à ce stade, je considère l’ensemble de ces marqueurs « dits  » de Vulcain (les VB), comme encore « hypothétique », sur le plan de l’utilisation pratique de leur position en astrologie…

    C’est une sorte d’étude de « faisabilité et d’ exploitation » [smile]:

    – Ces deux astéroïdes (solides)
    – et ces deux astres hypothétiques (supposés),
    considérés comme un ensemble…

    … vont-ils constituer un possible outil astrologique utile à souligner le type Vulcain dans un thème (et voir: sur un visage)?!

    – L’article suivant…

    (https://cosmicaravan.wordpress.com/2009/11/27/to-be-vulcan-or-not-to-be-walter-gropius/)

    …étaye (doucement) la thèse des rapports privilégiés de Vulcain avec le pôle Vénus Mars (et leurs signes); thèse qui dérive de la lecture du mythe…

    Un pas après l’autre, donc… aussi je risque de boitiller pas mal et tes coups de projecteurs me seront très utiles [Smile]

    A plouss

  • Tsilikat

    Hello L’Oeil d’Horos (bis _& Smile-)

    Je reviens pour te dire que j’ai bien noté les pistes que tu indiques pour différencier les VB entre-eux (les plus: mental, pratique, personnel ou générationnel…)…

    Merci encore pour toutes ces idées qui m’ouvrent l’œil en grand!

    [Smile]

  • Vulcan Women (1) « CosmiCaravan

    […] nos filets, avec en tête… au moins une idée où chercher ! (Voir les posts précédents Mais où est donc Ornicar? et  To be or not to be Vulcan – Walter Gropius.) Astrotypo oblige, la question suivante est: […]

  • Vulcan Women (2) Mary Shelley « CosmiCaravan

    […] posts précédents : Vulcain mais où est donc Ornicar? ; To be Vulcan or not to be -Walter Gropius ; et Vulcan Women 1- Linda […]

  • lema

    je veux des phras mdr

  • Tsilikat

    Salut lema

    Si tu cherches des avis définitifs ici, sur Cosmicaravan, sauf accident, refus de pilosité et autre « mets-tes-Hauts-rites »:

    … Y a peu de chances.

    Mais tente toujours [smile]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :