Urbain Le Verrier, Mercure et Vulcain

Dans ce volet astronomique (bien modeste) parmi la série des posts consacrés à l’étude de Vulcain, nous aborderons, après cette introduction :

1. Des informations sur la planète Mercure, près de laquelle était « espéré » Vulcain.

2. Le rappel des différentes missions d’exploration autour de Mercure.

3. Un portrait de Urbain Le Verrier (bio, thème, et astrotypo).

*

*

Vulcain fut pressenti un moment aux parages immédiats de Mercure par la communauté astronomique. Cela permettait d’expliquer à l’époque l’irrégularité de l’orbite mercurienne.

Depuis 1916, Einstein et la théorie de la relativité générale, ce n’est plus le cas : on explique autrement l’excès de vitesse de la précession de Mercure.

*

Néanmoins, la planète Mercure, du fait de sa proximité au Soleil, l’aveuglement subséquent, le fort contraste des températures… bien que visible à l’œil nu… demeure encore mystérieuse et constitue toujours un défi de choix pour les astronomes.

*

1. Mercure…

Quelques données :

– Mercure est la planète la plus rapprochée du Soleil.

– C’est un petit corps à peine plus gros que notre Lune.

– Distance au Soleil : 58 millions de km (3 min 13 s de lumière)

– Rayon : 2 439 km

– Révolution : 88 jours

– Rotation : 58,6 jours

– Atmosphère : Quasi inexistante

– Eau : Glace (?)

– Température : Journée : + 430 °C – Nuit : -180 °C

– Satellite(s) : Aucun

– En comparaison avec la Terre, Mercure tourne 59 fois moins vite sur elle-même.

– Les astronomes ne pensaient pas que Mercure puisse posséder un champ magnétique du fait de sa vitesse de rotation — trop lente pour pouvoir l’engendrer par effet dynamo.

– Mercure a une orbite très excentrique qui est elle-même en rotation autour du Soleil.

– Haute metallicité : Mercure possède un gros noyau métallique.

– Les noms attribués aux cratères mercuriens sont ceux d’artistes, de musiciens, peintres, romanciers, sculpteurs, etc.

Liens Wikipédia :

Mercure,

Le Verrier,

Vulcain

*

*

2. Les Sondes pour explorer Mercure :

Mariner-10 (1973 – 75), Messenger (2004 – 2011) et BepiColombo (2014).

– Mariner 10. Cette sonde a survolé Mercure à trois reprises : les 29 mars 1974, 21 septembre 1974 et 16 mars 1975. Elle a photographié près de 45% de la surface de Mercure.

– BepiColombo. L’Agence spatiale européenne est en train de planifier en collaboration avec l’Agence spatiale japonaise de placer deux sondes en orbite autour de Mercure : l’une pour cartographier la planète (Mercury Planetary Orbiter), l’autre pour étudier sa magnétosphère (Mercury Magnetospheric Orbiter).

– A propos des sondes vers Mercure et de Messenger :

« En gros notre connaissance actuelle de Mercure est comparable à celle que nous avions de la Lune, à l’aide des télescopes terrestres, avant le début de l’ère spatiale. »

« L’orbiteur européen avec ses caméras multispectrales, ses radars va réellement cartographier Mercure comme les américains sont en train de le faire pour Mars (…) »

« La planète Mercure possède un noyau liquide affirment des astronomes aux Etats-Unis qui ont fait cette découverte en utilisant la même astuce que celle des cuisiniers pour savoir si un oeuf est cru ou cuit. »

« Messenger fournit de nouveaux résultats : Le volcanisme a joué un grand rôle dans la formation de la surface de Mercure.  Les cratères d’impact sont communs comme sur la Lune mais une grande partie de la planète a été reblanchie par l’activité volcanique. La roche répandue est pauvre en fer… »

Pour en savoir plus, consulter ce lien.

*

A cette date, en attendant (2011) l’entrée de Messenger dans l’orbite de Mercure et les vues (seules manquantes à ce jour, dans une résolution supérieure) des régions polaires…

Les mystères de Mercure ont rétréci comme peau de chagrin.

Quant aux chances d’apercevoir l’hypothétique Vulcain, passant par là, au gré d’une immense boucle… elles apparaissent encore plus minces et insensées.

*

Vulcain, planète hypothétique, ainsi nommée par Urbain Le Verrier… qui la rechercha en vain.

*

Le Verrier à propos de Vulcain :

« À partir des informations de Lescarbault, il conclut que :

– Vulcain tournait autour du Soleil en 19 jours et 7 heures

– à une distance moyenne de 0,14 ua.

– Il en déduit également un diamètre d’environ 2 000 km

– et une masse de 1/17e de celle de Mercure. »

*

Cartographie de Mercure par la sonde Messenger

*

3. Portrait Astrotypo de Urbain Le Verrier :

Urbain Le Verrier est né le 11 mars 1811 à Saint-Lô (en France).

Astronome et mathématicien français spécialisé en mécanique céleste.

*

Adams, l’émule de Le Verrier, à son propos :

« Le seul homme qui a eu la patience et la force de parcourir d’un pas assuré le système du monde solaire, en calculant avec la dernière précision les effets innombrables des actions réciproques »

*

Fort du succès mathématique et intuitif qui le rendit célèbre : la découverte de Neptune au moyen du seul calcul, d’après l’étude des perturbations que l’astre subodoré causait à l’orbite d’Uranus… Le Verrier tentera de renouveler l’exploit :

Mercure « ne tourne pas rond », serait-ce à cause de la présence d’une planète ?

En 1860, un certain docteur Lescarbault lui fait part –et de manière détaillée- de ce qui a tout l’air d’un transit : le passage prolongé d’une tâche, d’une ombre… solaire.

*

Ciel de Urbain Le Verrier - Sans L'Ascendant -

*

Astralités remarquables sur le thème natal de Le Verrier :

– Force de Pluton (Conjonction Soleil Pluton Poissons, trigone Uranus Scorpion).

– Force de Saturne (sextile Précis Mercure Verseau, proche carré Lune, trigone amas Lion).

– Force de Mercure (en Verseau) soulignée par l’opposition aux Cérès, Pallas et Lilith.

– Force du faisceau de Neptune (gouverneur solaire par les Poissons) par position centrale entre Mars & Saturne en Sagittaire. Egalement épaulé (dans les formes) par Jupiter Taureau.

*

Portrait n° 1 - Ecole Polytechnique -

*

Formellement :

-Le pôle Neptune est conforté par une combinaison Lune-Jupiter, en plus du Soleil Poissons et du signe du Sagittaire.

-Le pôle Uranus est renforcé par les planètes en Verseau (Mercure & vénus) comme par la combinaison des sous-dominantes Mercure + Saturne.

-Saturne en se mêlant avec Mars peut  aussi souligner Pluton (voir par ex. le profil).

*

Portrait n° 2 - Dessin -

*

Les « assemblages » sont particulièrement mobiles –comme c’est souvent le cas avec les neptuniens protéiformes…

*

Portrait n° 3 - Le Timbre -

*

Portrait n° 4 - Le Profil -

*

4 portraits présentés, 4 visages bien différents :

Portrait n° 1: Neptune Saturne  -le portrait de l’Ecole Polytechnique ;

Portrait n° 2: Soleil Saturne Mercure  -le dessin ;

Portrait n° 3: Mercure Saturne Soleil  -sur le timbre ;

Portrait n° 4: Mercure Pluton  -de profil.

*

On peut noter que la combinaison Soleil Mercure Saturne mâtinée d’Uranus et de Neptune… est parfaite pour un mathématicien qui « s’attaque » à la mécanique céleste.

…Pluton, comme toujours, reste énigmatique.

***

Quant à Vulcain?… Sans doute moyen d’en savoir plus dans le prochain volet… astrologique, ou mythologique… ou bien les deux à la fois!

*

Liens:

Intro Étude sur Vulcain

Publicités

À propos de Tsilikat

Astrologue, astrophile, astrocat... de gouttière. ... engagé dans le rébus miroitant des correspondances entre le Ciel & ses reflets, les planètes & l'apparence; le physique, le sensible et la lumière: la Typologie Planétaire. Voir tous les articles par Tsilikat

3 responses to “Urbain Le Verrier, Mercure et Vulcain

  • Tsilikat

    Hola..

    Vénus transparait quelque peu sur le portrait n° 2 -le dessin… (elle est trigone Lune et sextile Mars dans le thème), elle s’amalgame avec Mercure surtout et adoucit considérablement Saturne sur ce portrait.

    Le portrait n° 1… la photo de l’École Polytechnique, constitue un document intéressant (qui n’a pas l’inconvénient de présenter les « améliorations » modificatrices apportées par les artistes chargés de la commande du portrait: en général, ils accentuent le coté solaire des traits…);

    …ce portrait n°1 donc, combine fortement Neptune & Saturne, et on peut déceler dans ce Neptune le mélange Lune Vénus, et penser au signe du Taureau (où d’ailleurs se loge Jupiter).

    Quant au profil Mercure Pluton, le modelé (Vénus)… peut être lui aussi souligné par l’artiste, lui prête un faux air façon Harrison Ford…. Terrible! [silly}, pour le coup on reste dans les étoiles!

  • Vulcain, Mais où est donc Ornicar ? « CosmiCaravan

    […] Voir le billet Le Verrier, Mercure & Vulcain. […]

  • To be Vulcan or not to be – Walter Gropius « CosmiCaravan

    […] on le sait (voir : Urbain Le Verrier, Mercure & Vulcain), malgré les efforts d’Urbain Le Verrier, le Dieu du Feu n’a toujours pas sa […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :