Après que les Stars du N. & B. eurent reconquis la Toile

Des parallèles n’ont pas manqué ces derniers temps d’être tracés entre notre époque soudain certifiée incertaine et celle des années 30… La bourse d’abord (29 & 2009), les changements de registre, les mesures, les modifications du cadre, l’irruption technique –avec ou sans mandat-  au saut du lit.

Les nouvelles ruses tressées à l’aide des bonnes vieilles grosses ficelles.

Outre l’économie et les bouleversements dus à la « modernité », un phénomène curieux – sans doute du type dont se saisissent et raffolent les auteurs Steam Punk – s’est langoureusement diffusé, de port en port, gagnant le  réseau sur toute son étendue.

*

Ciné - Mundial

Portrait n° 1

*

Comme de juste, en parler ou commencer à vouloir l’évoquer articule précisément le signal correspondant à l’atteinte du régime de croisière… L’onde se propage en un mouvement asymétrique, ample, quasi imperceptible jusqu’au moment où cela boucle.

La mer était vide puis c’est marée haute.

L’écho efficient dépasse le seuil audible.

Bientôt la rumeur murmure.

*

A rebours, le tracé est d’une telle évidence qu’il fait cligner des yeux.

Du magnétoscope au DVD, du tube cathodique à l’écran plat, de la machine à écrire au notebook… Vous remarquez comment l’on se recueille, les genoux bien parallèles, la nuque et les reins fléchis, devant l’écran ?

Nos computers sont devenus les autels mobiles où les Stars du Noir & Blanc répondent aux rêves comme aux désirs avec cette souveraine nonchalance qui confirme leur emprise.

*

* Pour Vous *

Portrait n° 2

*

C’est que, voyez-vous, remontant les ruisseaux, j’ai voulu ce matin découvrir ce qu’il y avait de nouveau à propos de Kay Francis, mon actrice préférée.

Toujours les mêmes ragots. Les mêmes commentaires visqueux, mi coincés, mi graveleux sur sa vie « échevelée ». Toujours ces pubs pour de sales bouquins tartinant sur de faux scandales éventés. Whouha ! Quelle poussière… Quelle révolution ! Ça décoiffe… Vivement 2020 !

*

Puis, je suis tombé sur de superbes photos. Et là, je me suis dit : « Tsili, ça fait une paye que tu n’as rien écrit sur Kay Francis. »

Donc, un nouveau Post sur Kay, avec une nouvelle carte du ciel (encore plus jolie !) ;

*

Ciel de Kay

*

Oubliant un moment mon étude sur Vulcain, que j’ai ôté des options du soft pour réaliser cette carte, et, sans doute animé de ce brin de fantaisie sauvage qui signe le Chercheur Véritable (celui avec un sac d’aspirateur sur la tête),  je lui ai substitué, à la volée… une autre planète hypothétique! dont le petit nom le faisait bien… Cupidon [hum..] ; je vous laisse regarder où il est allé se nicher sur sa carte.

*

Un nouveau regard sur cette carte:

Le Ciel de Kay présente de nombreux aspects interplanétaires précis ( en rappelant que la précision souligne la visibilité des formes planétaires associées).

– La conjonction Lune Jupiter Bélier, au carré du Soleil

– Celle, très étroite, entre Mercure & Uranus (0°15′), au sextile de Mars, et opposée Neptune

– Conjonction Soleil Cérès… (Le Soleil se trouve aussi pile en face de Cupidon!)

– Conjonction Vénus Junon, au joli trigone de Neptune (119°12′), et au sextile de Mercure Uranus

– Plusieurs aspects de précision liés à Saturne et à Pluton également: le petit triangle qu’ils forment avec Lune & Jupiter au bas de la carte!

*

Ciel de Kay -bis-

*

Et… [petite toux] j’ai décidé de régler et clarifier une fois pour toute cette malheureuse histoire de dates de naissance multiples… et Zin’co errantes!

Pour Kay Francis:

– Je me base toujours sur ce 13 Janvier 1905, Oklahoma City, USA.

– Wikipédia de même.

– Ensuite, les sources se partagent…

–  Ainsi,  Astrothème continue de proposer une carte dressée pour la date du 13 01 1899 !?!

Ce qui ferait ainsi débuter Kay (elle tourna son 1er film en 1929[*]) à l’âge de 30 ans…

[*]Une apparition dans Elmer the Great en 28. Puis Gentlemean of the Press, et The Coconuts des Marx Bothers en 1929.

Complètement incohérent je disais bien !


*

Sexy Swan

Portrait n° 3

(Pour l’ astrotypo de ce portrait…  Voir Dans les Commentaires)

*

Je propose aussi un autre volet astrotypo, soit quelques nouveaux portraits de la belle, que je vais légender, en indiquant les influx planétaires visibles, et en reliant le tout au thème natal quand c’est possible. (En plus du 1er post et des commentaires associés: Kay Francis – Etoile des années 30 )

*

Swiming Kay

Portrait n°4

*

En fait… Je suis pris de court (mince!)

Les légendes Astrotypo pour les portraits…

Je les ferai via les commentaires…

A la volée!

*

J’ajoute un Profil « haut »… qui aidera à mieux voir:

*

Portrait n° 5

*

Ainsi qu’une friandise… : Orange & Green Dragon!

*

*

– Lien 1er article sur Kay Francis

– Lien Article « Mon sosie vit ma vie mais à Hollywood » [!Crazy!]…

Traduit en Fada lingua, cela donne: Scintillements distingués par une Fossette

*

Tsilikat

Publicités

À propos de Tsilikat

Astrologue, astrophile, astrocat... de gouttière. ... engagé dans le rébus miroitant des correspondances entre le Ciel & ses reflets, les planètes & l'apparence; le physique, le sensible et la lumière: la Typologie Planétaire. Voir tous les articles par Tsilikat

5 responses to “Après que les Stars du N. & B. eurent reconquis la Toile

  • Tsilikat

    Hello

    Mon « organisation » est encore assez fébrile et brinquebalante, mais bon…

    Je vais commencer directement par astrolouquer le portrait n°3…

    C’est un cliché extrait du Film des Marx Brothers de 1929, « The Coconuts », on voit d’ailleurs les cocotiers peints de studio en fond…

    Kay a bien l’air de ses 24 ans (naissance en 1905) plutôt que 30 ans (la pseudo naissance en 1899), non?!?

    Elle joue le rôle de Pénélope, la délicieuse « Bad Girl » qui va inspirer le vol de bijoux et instiller un peu d’action!

    On remarque l’importance de l’étage moyen du visage, L’influence du Type Lune y est manifeste:
    – élargissement arrondi du cadre,
    – léger « tombé » du bas de l’œil,
    – formes adoucies des pommettes,
    – modelé « enfantin » de la peau,
    – léger retroussé du nez…

    A propos du nez, la légère contre-plongée souligne également le dessin caractéritique du glyphe (symbole) du signe du Bélier (où Kay justement loge, rappellons-le, sa puissante conjonction Lune Jupiter!)

    Rappel de la forme du glyphe du Signe du Bélier:

    Plus haut, ce qui échappe à la coiffe, c’est la forme particulière du dessin de ses sourcils, qui prolongeant d’un liseré l’arcade, plongent en signant l’influx du Signe du Capricorne…

    …(où elle tient: Soleil, Mercure, Uranus, Cérès), sans doute renforcé par un influent Saturne dans le thème même si Jupiter, Vénus, la Lune… masquent ce dernier sur le visage.

    Au-dessous d’une bouche à la touche assez mercurienne, fine mais peu distincte sur le cliché..:

    … le menton, appuyé, rappelle la force du faisceau Mars, Saturne, Pluton… et la trempe du caractère.

    L’expression générale, le cadre global, la synthèse des formes plus amples avec celles plus fines ou affirmées… présentent un « approché » de l’aspect du Signe du sagittaire… où elle ne compte pourtant aucune visite (!??)

    Peut-être est-ce encore la force du faisceau Jupiter-Lune en Bélier, modifié, structuré par le Pôle Capricorne… qui communique cette impression?!

    Au final, une stratégie de longue portée (Pôles Capricorne & Sagittaire) se cache mais de façon ludique, sous l’espièglerie (Lune Mercure) et le coté bravache (Mars) de cette sacrée Pénélope!

    T.

  • Tsilikat

    Holà

    – Je viens de faire une bien belle trouvaille –

    – Comme lorsque j’avais réalisé qu’en plus de présenter une ressemblance de visage (et de choix fondamentaux), Eisenstein & Kessel possédaient quasiment le même thème;

    (Voir Post: Eisenstein. Plus qu’une Attraction!)

    – je viens de tomber sur les portraits d’une autre actrice (des années 20 et 30…), que j’ai d’abord prise pour Kay… mais non, le visage diffère tout de même quelque peu.. même si la ressemblance est grande!

    (…nous verrons qu’Evelyn a le menton orné d’une fossette, ce qui n’est pas le cas pour Kay, etc.)

    Il faut que je fasse un autre Post là-dessus, que je lie les deux, ça époustoufle! [Silly]

    – J’ai vite regardé le thème natal de la belle inconnue.

    En fait c’est une Star -maintenant oubliée, mais qui était fort célèbre au moment où l’on passait du Muet au Parlant, elle a d’ailleurs bien négocié cet exigeant « mur du son »…

    (Je développerai dans l’article.)

    – A première vue, les 2 thèmes ( celui de Kay comparé avec le Ciel d’Evelyn Brent) n’ont rien à voir, ou pas grand chose…

    …mais au second examen… tin! tin! tin!

    – Je mets tout ça en forme et je cloque les liens! –

    A toute!

  • Tsilikat

    Hum… un peu plus tard

    Voilà! C’est flagada fa, c’est fait!

    J’ai même ajouté le lien dans le corps de l’article…à ce propos: cette technique me plait bien mais va falloir « melagenouiller » mollo sinon jme ‘jmeu connais, et à ce rythme, dans pas longtemps, « c’est pû des Posts mais du bondage! »

    Bon… je peux difficilement faire +plus+ de dégats dans ce message de commentaires.. aalors je rends l’antenne, [Pouic !]..
    ……………………………….

  • Scintillements Distingués par une Fossette « CosmiCaravan

    […] Après que les Stars du Noir & Blanc eurent reconquis la Toile […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :