Eisenstein. Plus qu’une attraction

* Que Viva Mexico! *

* Que Viva Mexico! *

L’occasion de revenir sur la compression temporale d’Uranus et la forme cacahouète de Neptune…

(Il ne faudrait pas rater ça![silly])

Plan :

1. Présentation

2. Uranus & le signe du Verseau (distinguo)

3. Jupiter & Saturne (les tréteaux)

4. Uranus & Neptune (le Cinéma)

– Avec les portraits astrotypés d’Eisenstein

– Avec les planches Uranus, Saturne, Jupiter, Neptune (et leurs combinaisons)

– Curiosité! Les Ciels parallèles de Kessel & d’Eisenstein

 

* Eisenstein - Portrait n° 1 *

* Eisenstein - Portrait n° 1 *

*

Le toupet uranien (dopé par Neptune).

Le haut front (très haut avec Saturne en plus).

Le souligné des paupières inférieures (Mercure).

Les oreilles de mutant-sylphide angélique.

(Soit beaucoup d’indices Verseau!)

Le menton plus lourd (saturnisé).

L’aspect du modelé, comme légèrement gonflé à l’hélium.

(Gaz assez Neptune-Uranus, effet des combinés Lune-Vénus et Neptune-Jupiter sur le cadre Uranus-Saturne.)

Les mouvements contradictoires caractéristiques:

– Barre descendante des sourcils sur les yeux bien ouverts.

– Bouche fine aux lèvres pincées dont les commissures remontent.

Beaucoup d’influx planétaires en présence mais grande visibilité des traits du verseau.

*

 

Figure colossale du Cinéma, pirate spasmodique du montage, théoricien subtil et puissant …

J’aimerais compléter ici le portrait de Serguei Eisenstein avec l’étude astrotypo de son visage détonnant.

Vous pouvez parcourir ou consulter le billet précédent qui fait lien directement :

Soit une courte étude astro/biographique d’Eisenstein, sur le forum du très recommandable site Autour de la Lune, où j’encourage tous les astrophiles à se rendre (s’ils ne le connaissent pas déjà), car la qualité y côtoie la gratuité et l’absence de pub.

On y trouve des études convenant au débutant comme au confirmé, et cerise sur le gâteau : Une atmosphère intimiste et chaleureuse.

– Le Site d’Astrologie

http ://WWW.autourdelalune.com

– L’article astro/biographique sur Eisenstein, sur le forum du même site

http ://www.autourdelalune.com/index.php?option=com_joomlaboard&Itemid=146&func=view&catid=534&id=11335#msg11335

*

 

Je cherchais en parcourant la carte du ciel, à conforter ce que j’avais d’abord discerné d’après les traits de son visage…

Mais je suis bien attrapé, car c’est le dessin, la figure planétaire majeure de son thème natal, qui évoque et présente Eisenstein le plus « radicalement ».

Sans doute est-ce normal de la part d’un fils d’architecte, lui-même dessinateur perpétuel, ou encore Designer majuscule.

 

* Ciel d'Eisenstein *

* Ciel d'Eisenstein *

*

 

Rappel: la carte est domifiée en "solaire", l'heure de naissance m'est inconnue, le signe solaire compte pour la I.

Le grand Triangle d’Air

Reliant (les signes d’air et)  Jupiter, Soleil, Lune, Neptune, Pluton

Prolongé en cerf-volant par les sextiles à Uranus-Saturne en Sagittaire (à 11 h.)

Soit une structure volante – même si l’on peut choisir aussi d’y reconnaître un diamant-

Dont la colonne centrale s’étire, opposant Neptune-Pluton à Uranus-Saturne

Sur l’axe « projectionniste » des Gémeaux / Sagittaire

Le tout déployé  grâce aux ailes formées par Jupiter (Balance) & Soleil-Lune (Verseau)

A la rencontre de l’œuvre et de l’homme, en prenant garde aux pièges anachroniques variés qu’a suscité cet esprit tendu à se jouer de l’espace et du temps;

Sans se forcer, tout au spectacle du tracé, on peut facilement  imaginer ce qui suit :

Un dispositif aérien (aéroporté / porteur) capable de soulever les foules, articulant les concepts les plus novateurs, croisant, tissant les brins multiples, pour projeter & viser les Lumières…

…non ?!

Parler d’Eisenstein sans effusion ne présente pas d’intérêt.

Lui-même déclare: « Je suis prêt à payer le charme de l’excessif »

*

 

* De toutes ses dents *

* De toutes ses dents *

*

 

Avant le "2"... sur Uranus,  je relis – en zébrant, les ouvrages suivants :

– Claire Santagostini, Initiation à l’Astrologie Globale, Editions Traditionnelles, 1984.

En plus de nombreuses pépites, une passionnante revue des travaux de Maurice Munziger sur l’astro et la physionomie (ses schémas) avec de jolies planches – jolies et précises!

– Dr Jean-Pierre Kauffmann, et son manuel de morpho astro, Editions de Vecchi, 1986.

Grande précision dans la description des Types Planétaires!

– Dr Léon Vannier, la Typologie, Editions Boiron, 1989.

Une bible pour apprendre à combiner les types de base en « méta-types ». Belle ouverture sur le « façonnage » du visage des astéroïdes.

– Jean-Pierre Nicola, Neptune, Editions Sand, 1987.

Richesse informative inouïe. (Car Neptune détient les clefs de la Forme.)

*

 



* Logo Saturne *

* Logo Saturne *

*
 
2. Uranus & le signe du Verseau (distinguo)

Nuances se voulant utiles pour mieux « apprécier » les portraits.

Eisenstein est très Verseau (les deux luminaires dans le signe), et très « Uranus » également.

Son Soleil sextile fortement Uranus, et la Lune l’y encourage… Il sera difficile d’échapper à l’amalgame dans ma tentative pour l’astrotyper.

 

Cependant, comme on le sait, la planète Uranus et le signe du Verseau diffèrent.

Avant la découverte faite par Herschel (en 1781), et pendant un bon moment après elle, les astrologues les plus fameux accordaient à Saturne le Verseau comme domicile aérien.

 

* Logo Uranus *

* Logo Uranus *

*

 

Curieuse image pour les modernes! Telle la chute interminable et menaçante d’un aérolithe.

Si Uranus est le Dieu brusque du Ciel, le signe du Verseau correspond (sous nos latitudes) à la période où l’hiver redevient lumineux, où l’air acquiert une finesse incomparable, sous l’effet encore biseauté de la lumière solaire.

Se rappeler de la lumière et de sa finesse aide à distinguer le Verseau d’Uranus.

Autrement dit, le signe du Verseau pourrait correspondre à l’humanisation (adoucissement et finesse) du principe sauvage, éruptif ou divin d’Uranus.

L’intervalle prométhéen séparant ou reliant les deux notions (l’Homme & le Dieu) se trouve bien rendu par les poncifs à propos du génie et de la folie, des savants fous et autres personnages de type excentrique et inspiré (récoltant le feu et les lumières) mais souffrant du trop proche contact des dieux.

*

 

* Vignette Uranus 01 *

* Vignette Uranus 01 *

*

 

 

Sur le plan physionomique, un fort Uranus peut durcir les traits, le type peut se situer entre Saturne et Mars.

(Forme losangée, ou pentagone, en diamant allongé, large front, compression temporale, puis triangle pointe en bas, mais élargie à la mâchoire.)

Si on ajoute Jupiter, le type s’épate, se dilate (« à la Kessel » comme nous le verrons plus bas).

Si c’est Mercure qu’on ajoute, il s’affine, et l’on n’est plus très loin du type Verseau cette fois.

Et si on ajoute Neptune à Uranus (ou un combiné Lune/Vénus à la place de Neptune), on obtient comme un effet « hélium », le visage apparaît gonflé tel un ballon.

La compression uranienne (au niveau des tempes) persiste et entraîne souvent la forme cacahouète.

(Ou bien celle du germe -plus allongé- que peut présenter à lui seul, parfois, le type Neptune).

 

* Logo Neptune *

* Logo Neptune *

*

 

Dans le cas d’Eisenstein, Saturne fort, en allongeant les traits, restreint la dilatation, mais sur certains clichés, l’effet d’Air et de lymphe gonflant les tissus est caractéristique.

Ces différentes nuances vont permettre de mieux apprécier les variantes du visage d’Eisenstein sur les différents clichés réunis dans cet article.

Par ordre d’importance (et selon notre œil qui bien-sûr n’est pas l’Unique compas):

Son visage présente les types Uranus, Jupiter/Saturne, Neptune.

Les traits du signe du Verseau sont aussi bien marqués.

Mercure et la Lune se dévoilent quelquefois.

Vénus met sa pâte mais reste discrète.

Remarque:

– La conjonction Mercure Mars en Capricorne (du thème) « aide » sans doute l’influx mercuro-martien à se fondre (formellement) dans celui d’Uranus.

*

 

* Eisenstein - portrait n° 2 *

* Eisenstein - portrait n° 2 *

*

Le haut front Uranus-Saturne (la chevelure soutenue par Neptune)

Les joues fuselées, les plis du nez au menton: Uranus, Pluton et Saturne.

L’air mi-naïf, mi-angélique, entre l’idiot et le génie: Neptune/Uranus.

Un peu de Lune dans Neptune.

 

*

 

* Eisenstein - portrait n° 3 *

* Eisenstein - portrait n° 3 *

*

Large paume et doigts fuselés.

Nez très Lune Verseau…

Sourire entendu, et chevelure d’aviateur-navigateur (Uranus-Neptune).

 

*

 

* Eisenstein - portrait n° 4 *

* Eisenstein - portrait n° 4 *

Aspect jeune premier du profil Verseau:

Finesse des traits (l’oreille d’ange), coiffure envolée, aspect concentré (différent du pétillement diffus des Gémeaux). Importance du front.

*

potemkin*

 

 

3. Jupiter & Saturne (les tréteaux)

Uranus & Neptune, quelle merveilleuse combinaison pour l’inspiration. L’imagination est littéralement électrifiée.

Dans notre court billet astro-biographique sur le forum d’autour de la Lune, ou en faisant un saut sur wikipédia, on peut se remettre en tête le bouquet lumineux des différentes facettes du talent, du génie d’Eisenstein.

Même s’il a laissé plusieurs films et projets inachevés (surtout du fait d’une mort prématurée), ce n’était pas qu’un rêveur, et face à des obstacles majeurs (Staline par ex.), il sût rassembler, construire et parachever plusieurs de ses vastes et très originales conceptions.

 

* Roll Jupiter - Saturne *

* Roll Jupiter - Saturne *

*

 

* Eisenstein - portrait n° 5 *

* Eisenstein - portrait n° 5 *

*

 

Les types Jupiter et Saturne apparaissent nettement sur son visage (encore plus avec l’âge), et sont étroitement combinés.

Avec ces deux influx plus pratiques et réalistes on peut évoquer l’image des tréteaux soutenant le plan de travail où il s’adonne au montage d' »Uranus & Neptune ».

 

* Logo Jupiter *

* Logo Jupiter *

*

 

Remarques:

– La conjonction Neptune-Pluton-Lilith (en Gémeaux) restitue bien la recherche et le goût (la fascination) pour les images très fortes:

« Je ne fais pas de films témoins, vus par un impassible œil de verre, je flanque des coups de poing dans l’œil du public. »

– L’autre conjonction, en face, Saturne-Uranus (avec Chiron non loin), traduit bien l’esprit de systématisation au service de ses vues dans la projection et la communication des idées:

« La force du montage : le plus haut degré possible d’approximation dans la transmission visuelle des perceptions et des intentions de l’auteur dans leur plénitude. »

*

 

* Roll Uranus - Jupiter - saturne *

* Roll Uranus - Jupiter - saturne *

*

 

 

4. Uranus & Neptune (le Cinéma)

Un réalisateur doit être bien dégourdi!

Il doit savoir tout faire, même ce qu’il ne sait pas.

Comme le romancier, il doit inventer un monde et lui prêter l’apparence, et parfois, jusqu’au souffle de vie, pour animer sa création.

Le réalisateur doit s’engager physiquement bien au-delà du romancier, et l’on vient de voir que le couple Jupiter Saturne dans les premiers rangs des dominantes planétaires est un pré-requis bien utile car efficace.

Mais c’est bien le couple Uranus Neptune qui fonde le Cinéma. (Et la photographie.)

Juste à l’œil, et de mémoire, des réalisateurs tels que Kubrick, Woody Allen, Fellini, Orson Welles, Hitchcock, Almodovar, Lynch… présentent Uranus & Neptune fortement inscrits sur leur visage.

Bon, attention, cette double signature ne suffit pas toujours pour camper une grande figure du 7ème art, un radiologue comme un technicien météo peuvent tout autant l’incarner.

Je reviendrai sur les planètes & visages des grands réalisateurs.

*


Ce billet est encore à compléter, mais j’ajoute de suite les thème & visage de Kessel, vous allez comprendre pourquoi:

* Kessel - portrait n° 1 *

* Kessel - portrait n° 1 *

*

 

* Ciel de Kessel *

* Ciel de Kessel *

*

 

* Farewell Eisenstein *

* Farewell Eisenstein *

*

 

 

Eisenstein:

«Savez-vous que le meilleur moyen de dissimuler, c’est de dévoiler jusqu’au bout?»
[Extrait de ses Mémoires]

*

Articles liés:

Lubitsch’s Taouch

Eco-graphie d’Umberto

Planches Neptune Poissons & Jupiter Sagittaire

La curieuse éminence de l’homme chauve

Tsilikat

Advertisements

À propos de Tsilikat

Astrologue, astrophile, astrocat... de gouttière. ... engagé dans le rébus miroitant des correspondances entre le Ciel & ses reflets, les planètes & l'apparence; le physique, le sensible et la lumière: la Typologie Planétaire. Voir tous les articles par Tsilikat

14 responses to “Eisenstein. Plus qu’une attraction

  • Tsilikat

    Sur la cliché avec la carafe, Eisenstein fait assez « Savant Fou » de « Back to the Future », ou encore: « Inspecteur Colombo »…

    Dans la foulée, on peut remarquer la proximité du type Uranus (ou encore: Verseau Mars) avec celui du Scorpion-Vierge Saturnisé…

  • Ursa Major

    Super ce portrait d’Eisenstein. Je me rends beaucoup mieux compte du portrait Uranus maintenant. 😉

    Anecdote :
    «Savez-vous que le meilleur moyen de dissimuler, c’est de dévoiler jusqu’au bout?»
    [Extrait de ses Mémoires]
    Cette phrase d’Eisenstein résume parfaitement le mode de vie de mon meilleur ami -> Cancer asc. Verseau, Neptune parfaitement conjoint au MC.
    En fait, il a toujours été persuadé que tout dire était la meilleure protection qui soit. Ainsi, il n’a de secret pour personne et passe son temps à raconter sa vie dans les moindres détails à qui veut bien l’entendre.
    Je ne pensais pas qu’il y avait là une marque uranienne. Je ne voyais là-dedans que l’expression de son Mercure Gémeaux conjoint au FC.

  • Tsilikat

    Hello

    Dans l’idée d’expliquer qu’un visage Uranus est, selon les influx associés, plus ou moins sec, humide, tonique, effilé ou brutal… (Saturne, Neptune, Mars, Mercure ou Mars encore)..

    ..j’avais pensé au visage de Kessel (grand reporter, écrivain, voyageur… apôtre des particularismes (souvent marginaux) fondant l’humanité..

    .. car ses traits sont uraniens avec un modelé Vénus marqué (la chair) et l’on sent l’apport de Jupiter dans le cadre…

    Son visage est un comble car un Verseau uranien et jupitérien finit par composer le visage d’un Lion! [silly]

    Mais je ne connaissais pas son thème de naissance..:

    C’est sidérant, c’est le même que celui d’Eisenstein!

    Excepté:

    – Vénus conjoint Soleil Verseau (à la place de la Lune conjointe Soleil d’Eisen.)

    – et sa Lune conjointe Jupiter Balance, quand Eisenstein a sa Vénus en capricorne lui, (sa Lune est en Verseau près du Soleil).

    Le reste est identique, ils ont doublement la même « figure »!
    (Celle du thème et celle faite en peau.)

    Cet axe Gémeaux sagittaire bien meublé (l’opposition des lourdes)..

    – très bien épaulé (les « ailes » Verseau Balance avec Luminaires et Bénéfiques en Trigones et Sextiles)..

    …correspond parfaitement avec le besoin et le talent de communiquer au plus grand monde, d’une façon originale et puissante, les clefs d’un humanisme dépassant les fausses querelles affligeant les peuples..

    – par le cinéma engagé
    – ou par le journalisme engagé
    – par l’écriture, l’image et les mots…

    Cette même configuration céleste orne le ciel de nombreuses hautes figures des débuts flamboyants du Cinéma, comme de ceux du Grand Reportage et de la Presse!
    Les naissances d’avant 1900 (de juste avant).

    L’opposition Saturne Uranus en cours (avec Neptune également, encore dans « la manche ») m’a sans doute sensibilisé à leurs belles et fortes trajectoires.

    Je suis curieux de découvrir ce que vous en pensez [smile]

    [Attraction du Montage]

  • Tsilikat

    Hello Ursa

    Le Cancer et ce Fort Neptune, ça fait déjà deux tendances très sensibles… qui peuvent parfois « nécessiter » ces stratégies curieuses pour se protéger…

    et où a-t-il Uranus?

    Bises

  • Ursa Major

    Hé bien son Uranus est plutôt bien loti, il est conjoint au NN en Scorpion VIII, trigone Soleil-Vénus, quinconce Lune et carré Saturne. (25/06/1976 00h05 Metz)
    Mais bon, au niveau du visage, on est plus dans la douceur et les rondeurs Vénus-Neptune.

    Par contre, en voyant le 1er portrait d’Eisenstein, j’ai tout de suite pensé à une vieille connaissance, un Verseau asc. Lion (Soleil conj. DS, Saturne conj. ASC, Uranus conj. FC et Jupiter culminant), le cheveu « fou » en moins. :p
    Rah, c’est dommage que je n’ai pas de photo… J’vais tenter d’en trouver une absolument.

    Pour en revenir à Eisenstein et Kessel, en effet, leur thème et leur visage… c’est troublant !
    Le premier a quand même l’asc. Verseau, et l’autre Poissons, c’est sans doute aussi ce qui donne à Kessel ce côté plus jupitérien que j’appelle aussi « à la droopy ». lol

  • Tsilikat

    Hello Ursa

    En effet, bien loti son Ura, belle année que 76… super été!!

    Tu dis:

    « Mais bon, au niveau du visage, on est plus dans la douceur et les rondeurs Vénus-Neptune. »

    Conjonction Soleil-Vénus, et Jupiter précisément au carré de la pointe ascendant…

    Et tu as raison, Neptune haut mais dans une relation avec le fort pôle Gémeaux.

    Uranus très fort, sans doute amené à se renforcer encore avec l’âge… sans doute pas pour te déplaire..[smile]

    Pour le thème d’Eisen, ne tiens pas compte de l’ascendant (pas d’heure, maison égale, je démarre du Soleil levant car ainsi la visibilité est plus pratique en maisons égales.

    Plus j’avance sur « le dossier », plus ce sont les aspects planétaires précis qui priment.

    [smile..], j’ai regardé pour Droopy…

    Crée par Tex Avery (Frederick Bean de son vrai nom.. Bean: ça fait un peu Neptune non?)
    Droopy, 1ere diffuse en 1943: Neptune fin Vierge/début Balance. Sextile Conj. Jupiter Pluton Lion.
    Et Uranus Saturne en en Gémeaux.

    Le 03 août 1946 (Usa… chais pas trop où) Droopy Super cop,
    qui fait la misère au loup, en le retrouvant jusqu’au bout de la terre, pas essoufflé, en avance, lent… enfin Droopy quoi.

    Conj. Lune Jupiter. (je ne voyais pas trop Jupiter dans le personnage mais Jupiter ressort bien -smile)

    Ce personnage d’enquêteur lent, doué, sadiquement compatissant est pas mal rendu par ce qui suit:

    – Neptune Scorpion sextile amas Lion dont Pluton, + trigone Cérès + sextile saturne (saturne plus précisément opposé à Cérès)

    Le coté flic (Pluton Scorpion Cérès [enquêteur, indice, logique…] et sadique -smile)
    le coté lent.. Neptune -Sat
    Le coté supérieur (?) amas Lion… bon je délire un peu sur Droopy (et son coté Neptune Jupiter Saturne Cérès)

    Tex Avery (26-02-1908. States, heure inconnue):

    – Soleil conj. Mercure Poissons trigone Neptune conj. Dragon.
    – Neptune oppoz Uranus Capricorne
    – Lune Sagittaire oppoz Pluton Gémeaux
    – Jupiter Lion carré Mras Taureau

    Et sinon, à part ça, je ne suis pas vraiment satisfait de mes planches Uranus (que j’ai mis en vignette dans l’article), je les trouve mixées avec d’autres influx, faut que je précise…

    Mon « Uranus 01 » ressemble à Michael Keaton (Batman) (qui ressemble à Julien Lepers… les mélanges Uranus Vénus):
    Pour Keaton:
    Forts pôles Vierge Scorpion (soutenu par mercure Cérès et Mars pluton)
    Uranus et Neptune en lien…

    Je crois que j’ai du mal à sortir du mélange d’Uranus avec Neptune, et le tout avec Pluton…[smile] mais ça devrait s’arranger maintenant que je le vois, hum [re-smile]

    à Plouss

  • Tsilikat

    Hello

    je prépare un billet « bis » sur Uranus et ses types… plus centré sur les planches cette fois.

    Je reviendrai sur mes errements (la tendance à mélanger le type avec les influx conjugués de Neptune & Pluton… sans doute la tendance-perception de ma génération).

    Et je n’oublierai pas les Filles [smile], je m’essaierai au type Uranus sur le visage d’une femme.

    à bientôt

  • Ursa Major

    Bonne idée Tsili. 🙂

    Tu sais quoi ? L’autre jour, après avoir vu que tu n’étais pas satisfait de tes planches Uranus, je suis allée chercher des visages uraniens sur le site d’astrotheme pour me rendre compte. J’ai fait une recherche multicritère en mettant Uranus et le Verseau dans des positions dominantes, j’ai ainsi pu comprendre un peu mieux ce que tu voulais dire.

  • Tsilikat

    Hello hello

    Les grands esprits se la racontent [smile..silly]

    Moi aussi j’ai fait ça…

    j’avais déjà testé leur système de dominantes automatiques, qui a évidemment ses limites (et très vite).

    Mais en s’aidant des portraits-vignettes pour recueillir ceux et celles qui semblent quand même un peu coller avec le type qu’on recherche,

    puis en checkant les cartes (surtout: les aspects « précis », à l’ascendant, aux luminaires et au maitre d’ascendant (disons moins de 5°, et quand c’est plus précis.. et bien ça se précise justement -silly but real-)…

    Après y a qu’ à choisir les personnes dont on veut (ou dont on a le plus plaisir à) parler…

    j’ai sélectionné:
    (dans un 1er mouvement, en vérifiant comme dit plus haut)

    – J.J. Annaud, Marx (pour le combiné avec Neptune), André Barbault (pour le clin d’oeil),

    – Vivien Leigh, Bernard Rapp, Edgar Poe (en combinaison Capricorne & Scorpion),

    – Starck, Tommy Lee Jones (à voir… car ils me branchent déjà moins)

    – Emma Peel (pour le plaisir..Diana Rigg), Christine Ockrent (pour le visage incroyable.. style Giscard, que je n’ai pas retenu..),

    – Patrick Dewaere…

    De ton coté, si tu as repéré, ou pensé à des personnalités au visage (ou thème) bien marqué par Uranus sur les points clef, tu peux me souffler [smile][bises]

    A plouuss

  • Tsilikat

    En notant que les exemples ci-dessus ne sont pas ultra marqués par Uranus, je réalise qu’il va être tout de même intéressant de voir comment Uranus joue sur leur visage en fonction de sa force dans le thème-contexte.

    Par exemple (un autre), la carte du Ciel de Billy Wilder:

    – un amas incroyable en Cancer (Soleil lune Mars Neptune Mercure!!!)

    fait de lui une « figure » idéale pour illustrer le type Lune,

    mais cet amas est opposé à… Uranus…

    son visage est bien lunaire,
    avec le menton martien qui rebique…
    mais toute cette « matière lunaire » est fibrée, agitée par Uranus.

    Je crois que je tiens le titre de mon prochain billet (bis) sur Uranus:

    « Tous Uranus quelque part »

    [smile]

  • Tsilikat

    n° XIII

    Tin! tin tin!

    Je vais ralentir coté « billets » sur C.C.

    …et j’me colle à l’abc d’astrotypo pour A2L (autour de la lune).

    Bel été!

    [smile]

  • Scintillements Distingués par une Fossette « CosmiCaravan

    […] des visages, des choix de vie et des thèmes de naissance de Eisenstein & Kessel (Voir Article Eisenstein. Plus qu’une Attraction!), La ressemblance physique entre Evelyn & Kay est troublante, leurs types de rôles et de […]

  • Philippe Sollers et Mickey Rourke – Improbables Jumeaux « CosmiCaravan

    […] Voir le détail des Planches Uranus dans : Eisenstein, plus qu’une attraction et Tous Uranus quelque part […]

  • Les Pivots délicats de Bessie Love « CosmiCaravan

    […] en tournant un billet sur Eisenstein (le grand cinéaste & créateur russe) que j’ai pris conscience de l’écho […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :